Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Zubin Mehta et Mahler

Le concert s’est ouvert avec un duo de cors français à donner des frissons dans le dos. Le concert de la troisième Symphonie de Mahler, dirigé par Zubin Mehta commençait.

Ce choix de pièce était excellent, pour les grands amateurs de musique classique c’est toujours un plaisir à entendre et pour les non-initiés la pièce était tout à fait accessible. C’est important que le choix de pièce s’adresse à un grand public (ce qui n’est pas le cas de tous les concerts) et ce fût le cas lors du concert. Les musiciens de L’OSM sont superbes, impossible d’en douter, et cette représentation était à leur hauteur.

Que dire de Zubin Mahta! Ce chef d’orchestre invité par l’OSM en a beaucoup derrière la cravate. Cet Indien d’origine a été directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Montréal de 1960 à 1967 avant d’occuper un poste semblable à Los Angeles et à New-York. Mahler est un de ses compositeurs préférés, il dirige cette pièce avec puissance et une gesticulation parfois amusante sans tomber dans la caricature.

Plusieurs étudiants me font remarquer qu’ils ont pas l’impression que la musique classique n’est « pas pour eux » à cause du coût élevé des billets. Je vous encourage fortement à surveiller les différents concerts qui sont régulièrement présentés à Montréal. Il est possible de réserver une place pour 40$ ce qui est très peu! De plus, en arrivant deux heures avant un concert avec une carte d’étudiants, il est possible de rentrer dans les places non vendues qui coûtent 25$ (ce que je vous recommande particulièrement!). Montréal est une ville ayant un potentiel culturel énorme et la Maison Symphonique est un symbole que nous devons exploiter.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+