Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Pour Elles

Le 6 décembre prochain aura lieu au Théâtre Outremont le spectacle souvenir mis en scène par Lorraine Pintal.

Laurent Montreuil

Quoi de pire que de « sombrer dans les coulisses de l’oubli »?
Je me souviens, s’intitule la devise du Québec, et c’est un peu l’idée derrière la tête de Lorraine Pintal, directrice artistique et générale du Théâtre du Nouveau Monde, avec la signature du spectacle Pour Elles qui sera présenté au Théâtre Outremont le soir du 6 décembre prochain.

Ce soir-là, en mémoire des victimes ayant perdu la vie à Polytechnique il y a 25 ans à pareille date, artistes et poètes québécois monteront sur scène pendant la soirée animée par l’actrice Julie LeBreton.
14 victimes, 14 artistes, interprétant 14 chansons inédites ou choisies de leur répertoire. Parmi eux, 7 hommes et 7 femmes, toujours dans un esprit d’égalité et de respect. Pour les nommer, Robert Charlebois, Louise Forestier, Daniel Bélanger, Mara Tremblay, Yann Perreau, Jorane, Vincent Vallières, Betty Bonifassi, Émile Proulx-Cloutier, Marie-Pierre Arthur, André Lejeune et Marie-Josée Lord joueront à tour de rôle, ainsi que deux autres interprètes, toujours à confirmer.
La metteure en scène dit avoir collaboré à ce projet pour qu’on se souvienne « non pas seulement de la tragédie, mais aussi de ces femmes qui avaient, chacune, un avenir devant elles… pour préserver leur mémoire ». Ce sera donc une soirée sous le thème du souvenir, mais aussi de l’amour et de l’espoir.

Pour ceux qui seraient intéressés par cette soirée promettant d’être particulièrement touchante, les billets sont en vente directement sur le site web du Théâtre Outremont au coût de 28,75$ pour les étudiants.
Tous les profits engendrés iront à la Coalition pour le contrôle des armes, fondation ayant vu le jour peu de temps après la tragédie et visant, entre autres, à éviter que de nouveaux actes similaires à celui de 1989 ne se produisent.

Le 6 décembre, toutes nos pensées seront Pour Elles…




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Daniel Bélanger – Joli Chaos

18 août 2009

Vrai, Daniel Bélanger n’est pas l’artiste le plus prolifique de la belle province, avec sept albums parus depuis ses débuts en 1992. Qu’importe, chaque nouvelle parution nous replonge dans l’univers planant de cet artiste attachant, qui sait comment emmener son public avec lui lors de ses nombreuses excursions. N’est-il pas plus grande qualité chez un musicien que celle de savoir constamment se renouveler ? Cette année, c’est à deux spectacles qu’étaient invités les fans...

La santé mentale : son contraire vous fait-il PEUR?

13 février 2015

Les personnes atteintes d’une maladie « normale » ne font peur à personne de l’entourage. Par maladie « normale », je veux dire, par exemple, le cancer, la grippe, le rhume, la migraine et la toux qui sont des affections physiques bien connues. Mais il existe depuis tout le temps une autre sorte de maladie, c’est la maladie mentale. Étrangement moins connu de la société, ce type de maladie rend les gens aux alentours mal...

Un dégel sous le soleil du mois de juin

21 septembre 2007

Le 28 juin 2007, alors que les campus sont vides et que les étudiants travaillent à gagner de quoi payer leur facture universitaire, la ministre Michelle Courchesne procède à une annonce qui touche directement les prochaines générations. Les mesures annoncées se répartissent sous trois volets : hausse des frais, amélioration de l’aide financière aux études (AFE) et consultation sur les frais afférents. Les frais de scolarité Tout d’abord, la ministre confirme que les frais...