Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Société technique : Élikos

Cette semaine, dans votre dossier sur les sociétés techniques, nous nous intéressons à Élikos.

Le Polyscope Que fait votre société technique?

Élikos Élikos a pour but de concevoir des véhicules multirotors autonomes (e.g. quadricoptères) pour participer à des compétitions internationales. Officiellement l’équipe est divisée en deux, soit informatique et mécanique. Mais en réalité on a plusieurs sous-équipes de projets tels que : vision par ordinateur, communications, systèmes embarqués, puissance et structures.

P Qu’est-ce qui vous distingue des autres sociétés techniques?

É On participe à une compétition ambitieuse qui pose des challenges qui sont impossibles avec la technologie actuelle. La robotique aérienne représente une technologie qui changera le futur dans beaucoup de secteurs d’activité tel que l’agriculture, la recherche et sauvetage, la défense et la photographie aérienne. Avez-vous remarqué l’octocoptère aux Jeux olympiques de Sotchi?! De plus on est très jeunes, ça fait seulement trois mois depuis notre accréditation au niveau de l’administration de l’école, on est donc grands ouvert aux idées des nouveaux membres.

P De quels génies avez-vous besoin principalement?

É Bien qu’une grande partie de l’équipe est en info-log pour tous les défis qui concernent la programmation, on accueille les gens de tous les génies et de tous les cycles d’étude. On a des étudiants en génie industriel qui aident avec les finances, l’administration et les relations avec les entreprises. Notre participation cet été sera avec une structure préfaite, mais il faudra bientôt débuter la conception de la structure que nous allons faire nous-mêmes pour l’été prochain. Il nous faut donc des gens de méca-aéro. Finalement, nous avons besoin de génie électrique en ce qui concerne l’asservissement et la transmission de puissance.

P Où êtes-vous rendus dans la conception?

É On est en plein développement avec beaucoup de projets simultanés. En plus de développer le quadricoptère lui-même, on a beaucoup d’infrastructure à mettre en place qui est en cours de contruction. Par exemple, il y a notre cage de vol pour faire des tests sécuritaires et les bancs de tests pour vérifier la stabilité et mesurer la charge utile du quadricoptère.

P Participez-vous à des compétitions?

É Nous avons l’intention de participer dès notre première année à l’International Aerial Robotics Competition (IARC), même si on ne s’attend pas à une performance incroyable, simplement pour mieux comprendre les challenges que le futur nous réserve et apprendre des autres équipes avec plusieurs années d’expérience. L’IARC est une compétition anuelle, regroupant une trentaine d’universités, qui a pour but de repousser les limites de la technologie actuelle en matière de robotique aérienne. Les organisateurs de la compétition font exprès de poser des problèmes qui sont impossibles avec les produits militaires ou industriels présents. C’est pourquoi la compétition dure plusieurs années jusqu’à ce que le problème soit résolu. D’ailleurs, la dernière mission a durée un total de 3 ans et la plus longue s’est déroulée sur 7 ans de 2001 à 2008!

P Quelle est la question la plus stupide qu’on vous ait posée lors d’une présentation?

É Heureusement, aucune question stupide à date! C’est peut-être lié au fait qu’on a seulement présenté une fois…

L'équipe d'Élikos

L’équipe d’Élikos

Nom : Société Technique Élikos

Date de fondation : 12 novembre 2013

Projet : Véhicule Multirotor Autonome (a.k.a. abeille++)

Budget : 22 000$

Site web : elikos.polymtl.ca

Page Facebook : www.facebook.com/ElikosPoly

Local : A-323

Réunions : Nympho-Log-Élec Jeudi soir, Méca Lundi soir

Effectif  : 20

Ratio gars/filles : 🙁

Animal-cute totem : Constant Rietsch

Bouffe préférée pour une réunion de crise : Constant Rietsch

Dessert préféré du directeur : Constant Rietsch

Tortue ninja préférée : Constant Rietsch

Articles similaires

Tarte à la crème

7 septembre 2007

Quelle peine de voir Martineau nous servir sur l’assiette de sa mauvaise foi chronique, une baudruche où la suffisance du pigiste cache mal l’insuffisance des arguments. Si vous voulez mon avis, ce bonhomme a picolé dur en écrivant son billet «point huit». J’ai du mal à croire que ce faiseur de conjonctures n’ait pas vu passer la faiblesse de son texte d’opinion, lui qui se targue d’avoir fréquenté l’université, d’avoir du goût en matière...

Hausse des cotisations à l’AEP

20 mars 2008

En ces temps de vaches maigres dans le monde de l’éducation, une poignée de Polytechniciens réunis en Assemblée spéciale décidait de faire passer la (votre) cotisation à l’Association des Étudiants de Polytechnique à 30$ par session pour tout les étudiants inscrits au bac. Donc un étudiant inscrit au bac à temps plein, comme à temps partiel, en hiver, en automne ou en été payera 30$ à l’AÉP. Auparavent (actuellement): un étudiant inscrit à temps...

Rentrée 25 août

25 août 2006

Il me vient parfois des questions existentielles, comme ça, sans raison. Il faut savoir que cette première parution du Polyscope en cette 40e année d’existence est entièrement dédiée aux nouveaux étudiants de Polytechnique. Dans ce contexte, je me demandais donc quel devait être le sujet de cet éditorial, et pour ceux qui se le demanderaient, oui, le sujet de mes articles entre pour moi dans la catégorie des questions existentielles. Le sujet de cet...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.