Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Comment se donner l’envie de tout abandonner et partir à l’aventure

Tournée québécoise du festival du film de montagne

La tournée québécoise du festival du film de montagne de Banff a présentement lieu du 21 janvier au 14 mars 2014. Le festival s’arrêtera dans 14 villes québécoises durant son parcours. Ne ratez pas votre chance d’y assister, car vous aurez le souffle coupé tout au long de la représentation!

 

Le festival du film de montagne a lieu à Banff, durant la première semaine de novembre et ce depuis 39 ans. Plusieurs compétitions sont offertes aux artistes aventuriers : livres, films et photographies. De calibre international, le festival attire des gens de partout dans le monde. Les participants, autant amateurs que professionnels ont des chances de gagner.  Au niveau des films, le jury en reçoit plus de 365 chaque année, de ça 85 sont sélectionnés pour être présentés durant le festival puis de 8 à 10 films sont choisis pour la tournée mondiale.

 

D’ailleurs cette année, le film gagnant le prix du public et le prix du jury (Au nord du soleil) a été présenté par deux jeunes Norvégiens qui ont décidé d’aller habiter pendant tout un hiver sur la rive d’une plage isolée et de filmer leur aventure. Une belle histoire qui montre qu’on peut vivre de quasiment rien. Ils ont réussi à construire une maison avec des matériaux retrouvés sur la plage. Leur récit nous donne l’envie de nous aussi tout abandonner et de partir dans un lieu isolé pour prendre du temps pour nous et simplement vivre. Vivre sa vie sans technologies, sans obligations, sans attentes, au rythme de la nature. Simplement vivre.

 

Tandis que certains films nous donnent l’envie de vivre notre vie différemment, d’autres nous donnent des palpitations par leur caractère extrême : sauts en kayak dans d’énormes chutes, descentes en ski hors-piste avec des avalanches à la poursuite des skieurs et un homme qui vole grâce à son costume d’écureuil volant.  On en ressort ébahi et fébrile, comme si, nous aussi, on avait un peu pris part à l’aventure.

 

Pour plus d’informations:

festival

 




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+