Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Vos sociétés techniques : Smart Bird

Smart Bird, le drone intelligent

Les drones de Smart Bird

Cette session, Le Polyscope s’intéresse à vos sociétés techniques!
On commence fort cette semaine avec Smart Bird, le drone intelligent.

Entrevue avec Clément Mazzini, directeur, et Vincent Gabriel de Gagné, VP Interne.

 

Que fait votre société technique?

Le projet central de Smart Bird est de concevoir tous les modules requis pour la création d’un UAV (unmanned aerial vehicule). Il y a trois équipes dans la société : mécanique, électrique et détection. Mécanique construit l’avion selon les besoins en vitesse et en charge utile des deux autres équipes. Électrique s’occupe principalement de l’autopilote et aussi des modules de vérification d’état de l’avion. Détection s’occupe des caméras et systèmes de détection dans l’avion ainsi que des protocoles de transfert de données.

Qu’est-ce qui distingue Smart Bird des autres sociétés techniques?

Smart Bird est unique, car tous les membres d’une équipe doivent comprendre de façon approfondie le rôle et le fonctionnement des autres équipes. Cela est une source de défis pour ses membres, car ils doivent connaître les autres aspects du projet, mais cela les rend aussi très compétents dans des domaines qu’ils ne voient pas généralement. De plus, l’UAV est réellement une technologie du futur et ainsi, le projet est en constante évolution avec la dernière technologie sortante, que ça soit au niveau de l’autopilote ou du microcontrôleur tel que le PX4.

Ça s’adresse à quels Génies?

Essentiellement, c’est un projet qui regroupe des personnes de génie électrique, informatique et logiciel. Sans ces trois génies, il est impossible de faire fonctionner un système embarqué de détection autopiloté. Cependant, il faut une bonne base de personnes en mécanique et aérospatial qui sont intéressées par les avions de modèle réduit et la conception de petits avions, mais aussi par la conception de systèmes mécaniques embarqué, comme un socle à caméra à 3 degrés de liberté par exemple.

Où en est rendue la conception?

Les travaux avancent bien et Smart Bird est rendu à tester ses autopilotes sur ses avions de test. Ces avions sont des trainers très faciles à contrôler par l’autopilote qui permettent de tester toutes ses fonctions de manière sécuritaire et encadrée.

Participez-vous à des compétitions?

Smart Bird participe à deux compétitions annuellement, toutes deux ont des buts civils pour démocratiser l’utilisation des drones et montrer qu’ils peuvent servir la population.

La première compétition est une compétition canadienne nationale. Elle est organisée par Unmanned Systems Canada et sert à détecter des récoltes endommagées par un déversement de pétrole.

La compétition américaine de AUVSI est une compétition dans laquelle les équipes doivent aider les services incendies locaux avec un incendie de forêt.

Quelle est la question la plus stupide qu’on vous ait posée lors d’une présentation?

Sincèrement, il y a beaucoup de personnes qui viennent nous parler des problèmes militaires causés par les UAV, mais c’est exactement pour cette raison que l’on travaille sur le projet, car nous avons des visées civiles. Smart Bird tente de faire avancer la technologie des drones pour des utilités bénéfiques aux citoyens.

tl;dr

Nom Smart Bird

Projet UAV

Site web

http://smartbird.aep.polymtl.ca/

Facebook

https://www.facebook.com/smartbirdpolymtl

Local M-5503

Réunions Jeudi soirs

Effectif 30 élèves

Animal-cute totem

Le strigiforme

Bouffe préférée pour une réunion de crise

Coke, RedBull & pizza

Dessert préféré du directeur Panettone

Tortue ninja préférée

Donatello




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

De l’inutilité des textes et de l’importance des images

15 septembre 2006

« Abolissons la pauvreté... » J’ai sursauté quand JP m’a crié ça dans l’oreille. Le problème est que nous n’arrivions pas à nous entendre dans le local du C-214 tellement la musique du 5@9 Lounge de Dieu sait quel comité était à l’évidence beaucoup trop forte. Je l’ai fait répéter, et JP affirmait mordicus qu’il fallait absolument abolir la pauvreté. Dans un moment de doute, j’ai pris mon petit Robert et j’ai ouvert à...

Perspectives d’avenir informatique

25 octobre 2013

Robocalypse ou utopie Sci-Fi, notre société change rapidement. Voici quelques uns des projets intéressants destinés à nous rapprocher de l’une ou de l’autre de ces deux possibilités. Réjouissez-vous mes frères et sœurs! Les Intras sont derrière nous! Le temps est venu de se concentrer sur l’avenir: les finaux, les laboratoires… la robotique? Car qui parle d’avenir, parle de crise de ressources telles que le zinc, l’argent, le palladium, le cuivre, l’eau, et les noms d’utilisateurs...

FAIE : Fonds d’Appui aux Initiatives Étudiantes

25 septembre 2009

Par Éric Gendron, Trésorier de l’AEP Le Fonds d’Appui aux Initiatives Étudiantes (FAIE) permet de financer divers projets étudiants. Grâce aux contributions volontaires des étudiants à chaque session, ainsi qu’à celles de généreux donateurs, le FAIE permet la tenue de plusieurs activités et la réalisation de projets d’envergure. Par exemple, dans les années passées, le FAIE a aidé à financer le film de Poly-Théâtre, le système d’archivage de Poly-Photo, l’organisation de la Compétition Québécoise...