Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Splendeur à Venise au Musée des Beaux-Arts

À partir du 12 octobre au MBAM, une exposition qui couvre différents aspects culturels de Venise sur une vaste période allant de la Renaissance jusqu’à la chute de la République .

Évoquer Venise la sérénissime, de façon complète, le temps d’une exposition n’est pas chose aisée. Celle présentée au Musée des Beaux-Arts est très fournie, ce qui est plutôt chose rare à Montréal. J’ai beaucoup apprécié le choix d’articuler la visite autour de différents thèmes : la République et le pouvoir ducal, la mythologie ou encore la musique. Le choix d’adopter des supports  en complément de la peinture est original et réussi. On pourra ainsi découvrir des dessins d’époque, des tenues de cérémonies, des instruments de musique ou encore une véritable gondole.

La première partie de l’exposition plonge le visiteur dans le vif du sujet en rappelant brièvement les particularités historiques de Venise : gouvernée par un doge, la ville-république était l’une des plus opulentes du Moyen-Âge. La transition vers la Renaissance se fait difficilement sur le plan économique mais elle coïncide étonnamment avec un intense rayonnement artistique. Le miracle vénitien perdurera jusqu’à la prise de la ville par Bonaparte en 1797, qui signe, de fait, sa mort politique et la fin de son exception culturelle.

On retrouvera des toiles de maître, empruntées à plusieurs musées étrangers et canadiens, dont les célébrissimes Noces de Cana du Véronèse. La collection d’instruments de musique anciens est également impressionnante, certaines pièces se retrouvent pour la première fois sur le continent américain. On apprendra également comment un orphelinat (l’Ospedalo de la Pietà) est devenu l’un des conservatoires de musique les plus renommés d’Europe sous la houlette de Vivaldi, ou encore comment Bonaparte livra la ville aux Habsbourg en échange de la Belgique avant de la leur reprendre un peu plus tard.

Du 12 octobre au 19 janvier
Tarifs :
12$ pour les étudiants
10$ le mercredi soir

Mots-clés : MBAM (9) Venise (1)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Mouvements Mécaniques

12 septembre 2008

Elèves de Polytechnique et de l’UdeM, ne tombez pas dans un monde où les machines régissent les personnes, où chaque seconde apporte son lot perpétuel et sans fin de routines aux engrenages automatisés. Soyez ingénieux, imaginatif, passionnés, car un monde sans vie demeure triste et morne. «Mouvements mécaniques, parce qu’on s’est autoconsommés.» Cette phrase résume assez bien l’esprit de l’exposition de photographie présentée en août dernier à la Société des Arts Technologiques (SAT, métro...

Tchaïkovski, l’homosexualité d’un génie

27 février 2009

Qui dit Tchaïkovski pense à Casse-noisette, à la Belle au bois dormant et au Lac des cygnes : tutus blanc et danseurs efféminés quoi ! Rectifions le tir, loin de là ! Invitée par les Grands Ballets canadiens de Montréal, la troupe de Boris Eifman, provenant de St-Pétersbourg en Russie, nous a offert, les 12-13 et 14 février derniers, un spectacle d’une rare beauté : Tchaïkovski possédé par son double. Durant les deux actes qui composent...

Cendrillon, un spectacle pour les yeux

12 mai 2010

La compagnie russe The Imperial Stars s'est produit dans leur nouveau spectacle Cendrillon sur Glace en avril. Cette nouvelle production composée de 25 patineurs offre un spectacle magnifique qui vous surprendra même jusqu’au dernier des mouvements. Cette super production nécessite 14 tonnes de glace et 6 kilomètres de tuyaux sur la scène. La troupe de l’Imperial Stars a dû faire face à un véritable défi en se produisant à Montréal car d’habitude ils se...