Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Splendeur à Venise au Musée des Beaux-Arts

À partir du 12 octobre au MBAM, une exposition qui couvre différents aspects culturels de Venise sur une vaste période allant de la Renaissance jusqu’à la chute de la République .

Évoquer Venise la sérénissime, de façon complète, le temps d’une exposition n’est pas chose aisée. Celle présentée au Musée des Beaux-Arts est très fournie, ce qui est plutôt chose rare à Montréal. J’ai beaucoup apprécié le choix d’articuler la visite autour de différents thèmes : la République et le pouvoir ducal, la mythologie ou encore la musique. Le choix d’adopter des supports  en complément de la peinture est original et réussi. On pourra ainsi découvrir des dessins d’époque, des tenues de cérémonies, des instruments de musique ou encore une véritable gondole.

La première partie de l’exposition plonge le visiteur dans le vif du sujet en rappelant brièvement les particularités historiques de Venise : gouvernée par un doge, la ville-république était l’une des plus opulentes du Moyen-Âge. La transition vers la Renaissance se fait difficilement sur le plan économique mais elle coïncide étonnamment avec un intense rayonnement artistique. Le miracle vénitien perdurera jusqu’à la prise de la ville par Bonaparte en 1797, qui signe, de fait, sa mort politique et la fin de son exception culturelle.

On retrouvera des toiles de maître, empruntées à plusieurs musées étrangers et canadiens, dont les célébrissimes Noces de Cana du Véronèse. La collection d’instruments de musique anciens est également impressionnante, certaines pièces se retrouvent pour la première fois sur le continent américain. On apprendra également comment un orphelinat (l’Ospedalo de la Pietà) est devenu l’un des conservatoires de musique les plus renommés d’Europe sous la houlette de Vivaldi, ou encore comment Bonaparte livra la ville aux Habsbourg en échange de la Belgique avant de la leur reprendre un peu plus tard.

Du 12 octobre au 19 janvier
Tarifs :
12$ pour les étudiants
10$ le mercredi soir

Mots-clés : MBAM (9) Venise (1)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+

Dans la même catégorie

Manger comme un oiseau

2 juillet 2017

Où le Polyscope part à la découverte d'une baie. Ronde, noire et brillante, avec quelques crénelures près de l’attache, la baie d’aronie est une petite surprise en soi. La première personne à me l’avoir présentée est mon oncle, un enseignant de profession qui est aussi un agriculteur expérimentateur à ses heures. Il avait pris l’initiative de planter quelques uns de ces arbustes afin d’égayer sa maison, et tant qu’à choisir un simple arbuste, il avait...

Google Glass? Pheu!

30 août 2013

Nouvelle évolution du cellulaire, outil destiné à se greffer à notre quotidien, gugusse de cave, toutes ces appellations désignent à la perfection cette nouvelle tendance d’informatique portable que sont les lunettes multifonctions.   Malgré toute l’attention que récolte google glass, nous serions portés à première vue à se dire que bien que ça semble intéressant, ça ne sera jamais plus qu’un iphone placé à un endroit bien inconfortable : en plein dans notre face! Vous...

Macho au placard: C’est la Saint-Valentin

7 février 2014

Par Léon Diarra feat Malick On est à peu près à 10 jours du 14 février. Vous savez tous qu’en ce jour Cupidon est au rendez-vous pour plusieurs, et des fois absent aussi. Selon vous est-il trop tôt pour en parler ou pas? En tant que macho, nos voix résonneront comme la plupart des hommes pour hurler un«je n’en ai rien à cirer» très jovial et d’une voix rendue roque par l’amour. En fait,...