Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Le monde dans toute sa profondeur émotionnelle en 150 photos

Présentation de l'exposition World Press Photo 13 Montréal

Première place Sports – Sports Action Simple. Photographe: Wei Seng Chen, Malaisie

Première place Sports – Sports Action Simple. Photographe: Wei Seng Chen, Malaisie

«LA PLUS IMPORTANTE EXPOSITION DE PHOTOS DE PRESSE AU MONDE REVIENT AU MARCHÉ BONSECOURS DE MONTRÉAL. L’ÉVÉNEMENT EXPOSE LES 150 PHOTOS DE PRESSE LES PLUS MARQUANTES DE L’ANNÉE.»

Avec la charge de travail à Polytechnique, se préoccuper d’autre chose que de ses cours de mathématiques et de génie est souvent difficile. Il est donc facile de manquer ce qui se passe autour de nous car le monde ne s’arrête pas pour autant de tourner. Les guerres font rage, les traditions culturelles animent les journées et la nature affiche sa beauté et son pouvoir destructeur. Le photojournaliste essaye de documenter par la photo de tels événements qui autrement passeraient inaperçus et de transmettre l’émotion d’un moment. Depuis 1955, la fondation World Press Photo (WPP) organise un concours annuel rassemblant les photos journalistiques qui ont le mieux représenté l’année venant de se terminer. WPP réuni ainsi une multitude de thèmes et d’événements internationaux dans une seule exposition annuelle, rendant hommage au photojournalisme et à son importance.

Cette année, l’exposition ne manque pas de nous impressionner. Passant par le conflit en Syrie et allant jusqu’aux Jeux olympiques de Londres en 2012, les photos nous communiquent avec grand talent les émotions du moment en question. Les photos sont regroupées par thème et photographe et sont accompagnées d’une mise en contexte. La photo élue «World Press Photo of the Year», se trouvant directement à l’entrée de l’exposition, raconte le drame des dommages collatéraux des tirs de missiles dans la bande de Gaza. On y voit la marche funéraire pour deux petits garçons qui «ont été tués lors de la destruction de leur maison par un raid aérien israélien». Les autres photos illustrent comment certaines personnes vivent à travers les maladies, la mort et la pauvreté, mais également des événements religieux, culturels et sportifs de toutes les couleurs. La visite complète, avec la lecture de toutes les descriptions, se fait en environ une heure et trente minutes. À voir absolument si vous avez envie de vous plonger dans autre chose que des équations!

Où ? Marché Bonsecours, 325 rue de la Commune, Montréal

Quand ? Jusqu’au 29 septembre 2013 de 10:00AM à Minuit

Combien ? 10$ pour les étudiants, 12$ Entrée générale




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.