Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

The Balding de Jeff Gandell

Un chauve se met à nu

Jeff Gandell, la trentaine et chauve comme un genou, retrace son parcours chaotique d’adolescent voulant devenir un auteur à  succès dans le Montréal des années 90. Ce one-man-show, en anglais, mise sur le registre de la légèreté et de l’humour pour traiter d’un sujet qui cristallise les angoisses de la gente masculine : la calvitie.

Jeff est aux prises avec son destin: il veut perdre sa virginité mais se vautre lamentablement à  chaque tentative (les descriptions sont d’ailleurs hilarantes) par manque de chance et surtout à  cause de sa timidité maladive. En vadrouille à  Londres, Paris et Amsterdam, le chauve en devenir fait des rencontres insolites et y laisse des plumes, ou plutôt des mèches.

Jeff campe parfaitement le rôle de l’ado moyen, sans talent ni atout physique particulier et manquant dramatiquement de confiance en soi. Mais loin de tomber dans le piège des trop faciles comédies American Pie ou The 40-Year-Old Virgin, Jeff ajoute un élément de plus dans sa course frénétique contre le temps : il perd ses cheveux ! Et de façon précoce en plus. La vingtaine à  peine entamée, il constate que sa chevelure n’est plus que l’ombre de ce qu’elle était. Dès lors, la déforestation programmée de son scalp devient une réelle obsession et sa « receding hairline » le nargue dans tous les miroirs qu’il croise.

The Balding est un show qui a des tripes, Jeff Gandell met à  nu ses peurs et sa vulnérabilité tout en finesse et en humour. Il nous renvoie à  nos propres faiblesses en mettant en scène sans tabou ni complèxe son passé douloureux mais somme toute ordinaire.
La thématique n’est pas sans rappeler l’excellente shortcom Bref de Kyan Khojandi, diffusée à  la télévision française.
Jeff Gandell est impliqué depuis de nombreuses années dans la vie culturelle de Montréal, comme improvisateur, conteur ou encore comédien. Il est organisateur des soirées Yarn, un événement mensuel où se succèdent des conteurs comiques. The Balding fait partie du festival annuel Saint-Ambroise FRINGE, un événement sans direction artistique mettant en scène des spectacles d’humour, de théâtre, de musique et de danse à  travers tout Montréal.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+