Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Rouge décanté

La pièce Rouge décanté est une représentation disjonctée du mal de l’âme, de la cicatrice psychologique et des répercussions sur la psychique et la réalité de l’homme. La pièce prend place sur un décor éclaté et ne représente pas de lieu précis, mais plutôt des états d’esprits. Le tracé du personnage sur la scène est représenté par des lignes rouges, couleur de la mort, et des bassins d’eau possédants des plaques de céramique représentant des passages dans la mémoire.

Le protagoniste est narrateur de son histoire. Décrite d’une manière chaotique, les évènements et détails n’en sont pas moins importants. L’intensité des évènements, états d’âmes, éclairages et des sons est d’une lourdeur hypnotisant et les montagnes russes d’émotions que nous fait vivre le personnage accentue la pesanteur et l’attention. Le mélange audio-visuel apporte une profondeur provocante et dérangeante au personnage.

La pièce porte sur l’histoire d’un homme ayant connu les camps de concentrations japonais avec son lot d’atrocités qui y sont associées et sur les répercussions engendrés dans la vie et l’esprit du protagoniste. Plusieurs thèmes sont abordés tel l’amour, la haine, les fantasmes, la sexualité et la peur à l’aide d’innombrables métaphores autant lyriques, visuels et sonores. Bref, c’est une pièce lourde de sens, d’émotions qui vous sortiras certainement de votre zone de confort mais qui a su impressionner le public présent.

Image article Rouge décanté 1549
Image article Rouge décanté 1550




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+