Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Étienne Langevin

Étienne Langevin, surtout connu pour son écriture, a collaboré aux textes des spectacles de Jean-Marc Parent, Stéphane Rousseau, Marc Dupré, Patrick Huard, Véronique Dicaire, Marc Petit, Anthony Kavanagh, Frank Dubosc et Dieudonné. Néanmoins, il est aussi un humoriste hors pair et il adore être sur scène. Il nous le prouve en donnant le meilleur de lui-même dans son tout nouveau spectacle Les mésaventures d’un père espiègle, dont la grande première montréalaise a eu lieu le 29 novembre dernier, au théâtre du Gèsu.

On dit qu’il est le secret le mieux gardé du Québec et c’est bien vrai. Cet artiste encore peu connu du public mérite qu’on lui accorde plus d’attention. D’ailleurs, tout au long de son spectacle, la foule rit à gorge déployée, car il nous raconte les petits moments de la vie de famille de manière hilarante et nous fait découvrir qu’il a plus d’un tour dans son sac.

De surcroît, Étienne Langevin, récipiendaire du nez d’or révélation du Festival Grand Rire de Québec, en 2009, est un humoriste authentique capable d’aviver la foule avec beaucoup d’énergie. Il flirte même avec le public, en improvisant des rimes avec les noms des spectatrices.

Sa parodie de la chanson On va s’aimer encore de Vincent Vallières est définitivement mon moment favori du spectacle. Il nous raconte que pour que sa blonde arrête de bouder, il doit tout simplement faire jouer cette chanson et elle retrouve sa bonne humeur. Toutefois, sa bien-aimée prenant toujours beaucoup de temps à se préparer, il a inventé une version humoristique de On va s’aimer encore s’intitulant On va t’attendre dans l’auto.

Bref, le spectacle Les mésaventures d’un père espiègle nous laisse le sourire aux lèvres et nous rappelle que même si, trop souvent, on se fâche contre les membres de notre famille, ils sont les plus importants et c’est avec eux que nous vivons les plus grands rires de la vie.

Pour plus d’informations sur les prochains spectacles d’Étienne Langevin, visitez le : http://www.etiennelangevin.com/
Image article Étienne Langevin 1523




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+