Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.
Publicité-- --Publicité

Laura Cherche Églantine

Publicité-- --Publicité

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais en ce beau dimanche du 9 octobre, placardé un peu partout dans côte des neiges, un message on ne peut plus mystérieux s’exhibe, impudique et franc sur les poteaux urbains qui sillonnent les rues.

«EGLANTINE CHERCHE CARLOS», tonitruant de désespoir, fort et poignant couché sur un papier frêle et scotché vulgairement comme des annonces de vente de garage.

Personne ne semble se retourner sur elles. A part un «WTF» éloquent et blasphématoire venu souiller l’une des annonces, au stylo Bic, sans honte, les gens passent, vaquent mais n’ont pas de temps à perdre. A vrai dire moi non plus, mais j’ai cette fâcheuse tendance à m’attacher aux petites marginalités poétiques qui arque boutent le système gris et sans surprise que nous acceptons avec diligence…
Elles sont ces petits coups de théâtre qui rendent fantastique, l’espace d’un instant, cet univers qui part en arachide (cacahuète pour les intimes).

Prenons la peine de nous arrêter ne serait-ce que 5 minutes, le temps d’un article et de nous poser les questions brulantes et farouches, alimentées par notre curiosité maladive MAIS QUE S’EST IL PASSÉ ? QUI EST CARLOS ? QUI EST EGLANTINE ? Dans un monde où la communication atteint son apogée, où l’injoignabilité demeure presque impossible (à part si bien sûr on est en colocation démentielle dans une grotte avec le diable de Tasmanie), le recours a la simplicité évidente, la base, l’annonce sur la place publique, est le moyen qu’Églantine a choisi pour retrouver Carlos.

Le cerveau bouillonnant, je décide de me vouer corps et âme à ce dilemme inattendu sous peine de subir la damnation castratrice de la frustration cérébrale.

Je choisis donc de me restreindre intellectuellement à une élaboration d’hypothèses scientifiques, technique prouvée efficace afin éviter tout débordement hystérique et irrationnel de la pensée…

Hypothèse rationnelle 1 : Carlos est une adorable bébête de compagnie (canard boiteux, mouche domestique, chat anorexique et féroce inclus).
On estime son évasion du domicile matriarcal, hier soir à 23h34 pétantes, après avoir subi en silence les sévices vestimentaires d’Églantine. Le jean slim taille basse passait encore, mais la robe à paillettes quand on s’appelle Carlos, et qu’on est plein de poils, ca ruine une réputation. Foutue société de consommation Cependant voilà, la maitresse perfide n’a pas joint à sa quête un quelconque numéro de téléphone qui nous permettrait de lui retourner son gros matou. Et à moins que Steve Jobs nous ait largué avec un miaouhpone sorti de derrière les fagots je doute que cette saleté de boule de poil capricieuse ne l’appelle d’elle même ….

L’hypothèse rationnelle numéro 1 est donc rejetée
Hypothèse rationnelle 2 : « Eglantine cherche Carlos » est un message terroriste codé un peu comme « les carottes sont cuites ».
Il a été scotché par l’intelligentsia des communistes-capitalistes de l’extrême centre, qui menace Côte-des-Neiges d’une fin imminente. Les poteaux urbains kamikazes peuvent exploser à n’importe quel moment mettant en péril l’avenir politique du parti piéton du quartier. Le monde unipolaire est en marche! Les questions telles que « avons nous le droit de traverser sans crainte de réprimande de la milice? » ou « Qui a l’autorité, si la main rouge qui clignote n’est plus ? »Feront alors parties intégrantes des dilemmes substantiels de demain !
Cependant voilà normalement, selon les mayas il est prévu qu’on meurt en 2012. Et Honnêtement moi je vote mayas L’hypothèse rationnelle numéro 2 est donc rejetée
Hypothèse rationnelle 3 Nous avons affaire ici à une fan d’Amélie Poulin. Eglantine est une rêveuse indomptable, accro au gobage de framboises sur le bout des doigts, experte en cri de la crème brulée qui craque sous le dos de la cuillère, grande gourmande des petites surprises du quotidien, elle aime rendre son destin fabuleux et unique.
Elle tombe un jour sur un petit tas de papier déchiré sur un banc de bus. La curiosité bat son plein. Méticuleusement elle ramasse chaque morceau un à un comme un trésor. Elle s’adonnera au puzzle de cette trouvaille sacrée ce soir à la lumière de sa lampe de bureau.

Lorsqu’elle découvre le message reconstitué, un violent sentiment de voyeurisme s’empare de son corps tout entier. Les simples mots : « Carlos, tu devra faire ta route seul à présent et laisser de côté le nous deux que tu aimais tant » retentissent en elle comme une menace contre sa conscience pure. Les sentiments qui jaillissaient de ces miettes manuscrites, mêlés à la violence qui les avaient déchirées ne devaient en aucun cas lui appartenir ! Elle venait de violer le sanctuaire sacré de l’amour passionnel de ces deux étrangers.
Une pointe de rancœur l’envahit pourtant. Elle ne connaitra jamais ca elle. Elle est bien trop solitaire…
Seule avec la vie des autres.
Carlos lui aussi était seul maintenant…
Elle allait lui écrire. Rentrer en contact, de loin, et s’amuser un peu…

L’hypothèse rationnelle 3 est approuvée
Comme le dit notre bon vieux Karl Popper, tout énoncé est falsifiable si une série d’énoncés d’observation lui sont contradictoires.
En gros il me fallait des résultats pour soutenir mon postulat romanesque. Très bien je ne me laisserais pas abattre Enfilez vos blouses blanches et vos lunettes en plastiques Armons nous de scotch, papiers stylos et place à l’expérience scientifique
«LAURA CHERCHE ÉGLANTINE»
Rassurez vous je ne cherche ni mon canard cocaïnomane ni à faire sauter Côte-des-Neiges… mais simplement à me laisser aller dans le romantisme de cette épopée qui part d’un simple bout de papier On verra bien, peut être qu’elle me répondra.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.
Publicité--
--Publicité

Dans la même catégorie

CPI 2010

22 octobre 2010

Bonjour, je profite de ce carré de journal pour vous présenter la Compétition Polytechnicienne d’Ingénierie qui se déroulera du 1 novembre au 6 novembre 2010. Les gagnants de ces compétitions pourront aller à la compétition québécoise et, s’il gagne encore, ils se rendront à la compétition canadienne située à McGill. Les inscriptions se déroulent jusqu’au 29 octobre alors ne manquez pas votre chance de montrer ce dont vous êtes capable ! Passez à l’AEP...

Culture Gui-iK : Les tablettes : on aime ça

2 septembre 2011

  Bienvenue pour cette 45ème année en compagnie de votre journal favori : le Polyscope! Cette année, en plus de ma chronique Gui-IK, j’ai la joie de pouvoir vous dire que je suis le directeur du Polyscope! Nous essayerons donc de passer tous ensemble au Polyscope 2.0! Et pendant que vous lisez ma chronique dans votre cours d’algèbre linéaire ordinateur à la main, je vous encourage à vous rendre sur la page facebook du...

Hetalia Axis Powers

16 septembre 2011

Les Guerres mondiales qui ont marqué le XXe siècle de notre ère demeurent un sujet tabou dans certaines communautés. On pourrait croire qu’une adaptation de ces évènements en manga, puis en anime commanderait une certaine retenue et des efforts pour éviter des stéréotypes grossiers. Eh ben non. Publiée d’abord en webcomic, Hetalia Axis Powers est probablement une des séries employant le plus de stéréotypes potentiellement offensants, d’où sa classification pour «public mature». La prémisse...