Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Tom Tom Crew

Le festival Montréal Complètement Cirque présente une deuxième compagnie australienne avec Tom Tom Crew. Leur spectacle éponyme mélangeant cirque, hip hop et vidéo est joué dans le chapiteau de la TOHU installé dans le stationnement de Radio-Canada.

La performance du Tom Tom Crew est d’abord musicale : avec l’un des meilleurs beatboxers australiens, un batteur passionné, des DJs et des guitares, les artistes nous livrent un véritable concert. Très teintés hip hop avec de bonnes performances de DJs et un remix de Tainted Love version beatbox de Tom Thum, les artistes jouent aussi dans la musique électronique et frôlent le rock. Le batteur Ben Walsh montre également l’étendu de son talent sur plusieurs tambours avec différents alignements.

La partie cirque du spectacle est assurée par des numéros de main à main, d’équilibres, de sangles aériennes et un numéro de planche sautoir. Ces numéros, bien exécutés et très impressionnants techniquement, se mélangent avec les performances musicales. Ces acrobaties sont souvent réalisées en duo, sauf pour le final de planche sautoir qui rassemblent six acrobates très bien synchronisés.

Tout le spectacle est accompagné des vidéos projetées en arrière de la scène. Si elle ne fait parfois qu’accompagner la musique (avec des suites d’images ou une vue des tables de mixage), elle fait souvent partie des numéros, avec des projections thermiques des artistes ou des visualisations basées sur le rythme de la musique.

Tom Tom Crew est un festival à eux seuls, avec une bonne prestation musicale et visuelle accompagnée de solides performances acrobatiques. Ne manquez pas leur premier passage au Canada : ils seront présents sous le chapiteau de la TOHU à Radio-Canada jusqu’au 23 juillet. Retrouvez toute la programmation du festival sur Montréal Complètement Cirque.

Image article Tom Tom Crew 1393

Image article Tom Tom Crew 1394

Image article Tom Tom Crew 1395

Crédit photos : Alexandre Galliez

Mots-clés : Cirque (54)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+