Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Montréal en vedette au Piknic Électronik

Montréal était définitivement la vedette du Piknic Électronik au cours de cette fin de semaine. Toutes les facettes de la saison estivale ont défilé pour l’occasion, à travers un déluge de circonstances.

Du local à l’international, des FrancoFolies à la F1, du francophone à l’anglophone, de la pluie au soleil, du béton du centre-ville aux rives du St-Laurent, tous les ingrédients de la recette d’un été bien montréalais se sont unis au cours d’un même après-midi pour mettre en valeur ce que la ville a de mieux à offrir.

Le ciel aura beau eu faire des siennes, ni les averses houleuses ni la température fraîche n’auront eu raison de la sélection de Lexis et Rilly Guilty, les deux acteurs les plus prolifiques de la scène montréalaise à l’heure actuelle, qui se sont échangés les contrôles du système de son à tour de rôle tout au long de la journée. Excellant particulièrement lors de longs sets, le Piknic a fait le judicieux choix de n’inviter qu’un seul autre artiste sur la scène principale pour l’occasion — nul autre que Julio Bashmore –, leur permettant de développer progressivement une ambiance mélangeant une multitude d’influences pour converger vers les rythmes qui animent actuellement la scène du UK funky et du UK garage.

À l’image de la diversité de Montréal, où les amateurs parviendront à rassasier leur appétit de musique, quel qu’il soit, Guilty et Lexis parviennent à inscrire leur nom à tous les menus imaginables. La semaine précédente, le premier se produisait ainsi à deux reprises au cours de la même soirée, d’abord avec Aloe Blacc puis avec Araab Muzik et Lunice, dans un programme double présenté au Belmont par LOOKOUT. Au même instant, Lexis offrait quant à lui une sélection de garage, d’UK funky et de dubstep au CFC en compagnie de l’équipe d’ESL, de HGLDT (de Swing & Skip) et de Dr. Love.

Mais loin de diviser le public avec leurs apparitions nombreuses et variées, le duo parvient au contraire à l’unifier au fil de ses performances, de ses résidences, de ses recherches et de ses podcasts à travers lesquels se propagent les tendances d’ici et d’ailleurs. En rassemblant ainsi le meilleur contenu de la scène anglophone avec le meilleur contenu de la scène francophone, Rilly Guilty et Lexis parviennent à tisser des liens entre des milieux qui ne seraient pas juxtaposés autrement. Sans séparer les publics avec leurs différences, les deux acteurs les unissent au contraire en mettant en valeur leurs points communs pour contribuer à mettre en place les assises d’une scène solide et complémentaire.

Un simple coup d’œil à leur calendrier suffira à convaincre quiconque de leur polyvalence et de leur influence sur la scène montréalaise, alors que le duo offrait une seconde apparition dans la même journée au Salon Daomé en compagnie de Bashmore et qu’ils en aurait offert une le jour précédent dans le cadre du désormais traditionnel Formula Fun BBQ de LOOKOUT sur le toit du Tokyo — remis à la semaine prochaine en raison de la température.

C’est dans ce contexte qu’inviter Julio Bashmore était une sage décision de la part des programmateurs du Piknic Électronik, le producteur œuvrant au sein des registres au centre des cercles d’influence de ses compagnons de scène. Idéal pour conclure l’introduction développée par les montréalais tout au long de l’après-midi, l’invité a ainsi poursuivi en soirée dans un mélange de deep house, de UK-funky et de garage, pour lequel le public avait été réchauffé au cours des heures précédentes. Réchauffé depuis quelques temps d’ailleurs, puisque l’on a pu entendre plusieurs de ses productions jouer dans le cadre de Mutek la semaine dernière.

Une union parfaite, où ni les artistes ni les spectateurs ne se sentent aliénés par de brusques changements de rythmes ou de registres.

***

Pour davantage d’informations sur les artistes en vedette lors de cette édition, consulter leurs sites :

***

À l’horaire de la semaine prochaine :

Scène principale

Scène GURU

Pour tous les détails, consulter le site du Piknic Électronik au piknicelectronik.com.

Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1317
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1318
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1319
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1320
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1322
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1321
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1323
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1324
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1325
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1326
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1327
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1328
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1329
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1330
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1331
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1332
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1333
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1334
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1335
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1336
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1338
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1339
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1340
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1341
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1342
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1343
Image article Montréal en vedette au Piknic Électronik 1344




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+