Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Comment construire un longboard et/ou se bâtir une indépendance sur roues

Aperçu article Comment construire un longboard  et/ou se bâtir une indépendance sur roues

Au printemps passé, je discutais dans un bus à St-Lambert avec un de mes amis amateur de longboard nommé Jean-François. Mon ami et sa tête débordante de dreads me larguaient depuis un certain temps pour que je m’achète un longboard et je dois dire que je n’étais pas très réceptif à l’idée. Je me souviens que c’est à ce moment là que j’ai eu l’idée de me construire une planche pour la première fois. Pour rigoler et pour qu’il me lâche un peu, je lui ai dit qu’à la place de m’en acheter un, j’allais clouer un bout de bois à des roues et que cela aurait le même résultat. J’aurais le board le plus laid en ville et malgré cela, j’en serais fier. Mon ami soupira face à ma réponse ridicule. Jean François ne s’attendait pas que j’aille une planche sitôt et il avait raison: Au total, la fabrication a duré 3 mois. (J’ai du prendre une pause de 2 mois car je suis parti en road trip aux États-Unis) Voici la procédure partiellement improvisée que j’ai utilisé. (Finalement, j’ai décidé d’être plus ambitieux que dans mon idée originale et j’ai décidé de bâtir une planche qui aurait une fière allure.)

Étape #1: Faire la conception de votre planche

Avant de fabriquer un longboard, il faut savoir qu’est-ce qu’on veut. Demandez vous quel style vous voulez. Visitez des magasins en ligne (auxquels vous pourrez bientôt faire un pied de nez) pour vous inspirer des modèles disponibles. Une fois que vous avez une idée au moins vague de ce que vous voulez bâtir, faites un peu de recherche pour trouver les dimensions de votre futur bolide. Sur l’internet on peut trouver des plans ou les dimensions de certaines planches dans les magasins. Une fois que votre recherche est complétée, dessinez votre planche en taille réelle sur papier. Vous utiliserez ce modèle pour tracer le contour de votre planche sur le bois que vous couperez. Pardieu, utilisez une règle!

Étape #2: Acheter les outils nécessaires

Pour bâtir votre longboard, vous aurez besoin de certains outils. Vous aurez nécessairement besoin d’une scie à chantourner, une perçeuse, du papier sablé, du vernis de polyurethane et quelques pinceaux, de la colle de menuisier et 2 minces feuilles de bois (planches très minces). Pour ma planche, j’ai utilisé du bois de cerisier que j’ai acheté chez Langevin & Forest qui est un détaillant de bois sur l’île de Montréal. J’ai acheté deux feuilles d’environ 60’’ x 12’’ et de 1/8’’ d’épaisseur qui m’ont coûté environ 15$ chaque et la colle de menuisier m’a coûté 10$. Une fois que vous êtes sûr d’avoir tous vos outils, vous pouvez commencer la construction.

Étape #3: Coller les feuilles de bois ensemble

Avant de coller votre bois ensemble, prenez vos gigantesques planches de bois de 1/8’’ d’épaisseur et sciez les en deux parts égales parallèlelement au côté le plus long. Vous aurez 4 morceaux de bois de 1/8 d’épaisseur que vous collerez ensemble un par dessus l’autre afin de former un genre de sandwich de colle et de bois qui aura une épaisseur de 1/2’’. Vous pouvez utiliser une feuille de bois de plus ou moins pour rendre votre planche plus rigide ou plus fexible. Maintenant, étendez de la colle de menuisier sur le dessus de la première planche de bois afin d’avoir une couche de d’adhésif plutôt épaisse. Ensuite, placez votre 2e feuille de bois sur le dessus de la colle. Un peu de colle devrait déborder sur les côtes. Si ceci n’est pas le cas, vous n’avez surement pas utilisé assez de colle. Vous devriez en rajouter afin que les planches soient solidement collées. Appliquez d’autre colle sur le dessus de la 2e feuille de bois et répétez ce proccessus jusqu’à temps que votre «sandwich» de 1/2’’ sera formé.

Étape #4: Créer la concavité de votre planche

Avec le savoir que vous avez acquis avec vos recherches en ligne, vous avez peut être remarqué que de nombreuses planches ne sont pas entièrement plates. Certaines d’entre elles ont une forme concave qui longe la longueur. Cette qualité rend ces planche plus rigides et solides. Pour créer cette concavité dans votre planche, il faudra vous créer un support sur lequel vous moulerez votre amas de planches afin d’obtenir la profondeur désirée. J’ai crée mon support à partir de planches et de blocs de bois. J’ai vissé deux blocs de taille convenable parallèlement sur une mince planche de bois afin d’avoir un support un peu plus long que mon «sandwich» de planches. (voir ci dessous) Vous pouvez varier la hauteur des deux blocs de bois placés sur la base afin d’obtenir une concavité plus ou moins prononcée.
Ceci est le support sur lequel vous déposerez votre amas de planches. Une fois que l’amas de planches est déposé sur le support, il faut placer une poutre rigide aussi longue que votre «sandwich» de planches dans le sens de sa longueur. Un poids sera placé sur la poutre. La poutre redistribuera le poids le long de votre planche et la pliera vers le bas jusqu’à ce que le bas de votre planche repose sur la base. Pour mettre un poids sur la poutre de votre système, vous pouvez utiliser des «clamps» (des pinces qui sèrrent les deux extrémités l’une vers l’autre). Personellement, je n’avais pas ce genre d’équipement chez moi alors j’ai décidé de stationner une auto sur le dessus de la poutre. Une fois que la force exercée sur le votre longboard est en place et que votre planche forme un arc qui repose sur la base de votre support, il faut la laisser en place pendant 24 heures afin que la colle sèche.

Image article Comment construire un longboard  et/ou se bâtir une indépendance sur roues 1140

Étape #5: Découper la forme de votre planche

Une fois que votre «sandwich» de colle et de bois a fini de sêcher, vous pouver enlever la force engendrée par les clamps ou l’automobile et examiner le rrésultat de votre opération. Si la force exercée fût bien répartie à travers votre longboard, l’arc dans votre planche restera en place. S’il y a certains endroits qui ont été mal collés, ne désespérez pas. Vous pourrez réparer ces lacunes en injectant de la colle dans les trous avec une seringue et en ré-appliquant une force continue pendant 24 heures. Une fois que vous êtes certains que votre planche est réussie, prenez le dessin de taille réelle de votre planche et tracez le sur votre «sandwich». Vérifiez vos dimensions et votre travail avant de couper. Souvenez vous de l’ancien adage des menuisiers: «Mesurez deux fois et ne coupez qu’une seule fois!». Une fois que votre inspection est finie, découpez votre planche avec votre scie à chantourner. Une fois que vous aurez découpé la planche, vous devrez aussi percer les 8 trous à travers lequels votre planche sera boulonnée aux «trucks» (support ou s’attachent les roues) de votre planche. Soyez prudents lors de cette étape. Si les trous sont croches, il pourrait potentiellement être impossible de passer les boulons à travers la planche et les «trucks». Une fois que tout ceci est fini, sablez votre planche à votre goût.

Étape #6: Le vernissage et la finition de votre longboard

Lorsque la contruction structurelle de votre planche est terminée, il est temps de mettre les touches finales. Prenez vos pinceaux et votre vernis polyurethane et installez vous dans un endroit bien aéré afin d’éviter de respirer les vapeurs nocives du vernis. Lors de la finition de ma planche, j’ai opté pour 3 couches de vernis. J’ai appliqué le vernis sur un côté de la plache à la fois afin d’éviter que le vernis coule ou forme des textures indésirables. J’ai laisse le vernis secher pendant 24 heures pour chaque coté. Soyez minutieux lors de cette étape car la présence de bulles d’air ou de poussière pourrait nuire à l’apparence finale de votre longboard.

Si vous effectuez parfaitement les étapes présentées dans cet article, vous aurez un longboard pour moins que 40$. Les planches vendues dans les skateshop à Montréal ont des prix de détail allant jusqu’à 200$. Si vous faites du longboard, je vous encourage fortement à tenter de construire votre première planche maison. Foncez! Les photos que vous voyez dans cet article sont de mon premier et seul longboard construit à vie. Tentez votre chance! Maintenant quand je vois un longboard, j’ai une toute autre perspective car je connais le travail qui a été mit dans sa confection. Ces pensées me suivent partout! Au début de la session, j’ai remarqué que la Polytechnique était propriétaire d’une presse industrielle qui pouvait exercer des forces de plusieurs milliers de livres. Devinez à quoi j’ai pensé quand j’ai vu ca…

Image article Comment construire un longboard  et/ou se bâtir une indépendance sur roues 1199
Le produit Final Crédits Photo: Tomasz Drake
Image article Comment construire un longboard  et/ou se bâtir une indépendance sur roues 1198
Vue du dessous Crédits Photo: Tomasz Drake




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.