Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

À venir : Karnival v.8

Pour la deuxième année consécutive, la Nuit Blanche du festival Montréal en Lumière sera l’hôte d’une des soirées Karnival de Poirier, où rythmes d’ici et d’ailleurs se métisseront l’espace d’une nuit dans une ambiance de fête des pays du Sud. Pour l’occasion, il sera rejoint sur la scène du Club Soda par ses collaborateurs habituels Ghostbeard, Face-T et Boogat, mais également par des invités surprises qui seront dévoilés sur la place. Comme lors de tout Karnival, rythmes tropicaux et latins sont à prévoir, d’autant plus que les artistes seront rejoints sur scène par une troupe de danse ainsi qu’une troupe de percussionnistes toutes deux brésiliennes. De quoi transporter dans nos contrées septentrionales une touche de carnaval pour animer la vie nocturne de Montréal.

Un habitué du festival, Poirier et ses invités avaient facilement rempli la salle plusieurs fois l’année précédente avec la présence conjointe des inconditionnels de ses performances et du flux de curieux qui naviguent d’une activité à l’autre durant cette longue nuit. Curieux que l’on sentait d’ailleurs plutôt réfractaires à l’idée de quitter le Club Soda après y avoir mis les pieds une fois confrontés à l’ambiance dressée par le compositeur montréalais soutenu de ses MC. Pour cette raison, on suggère à ceux qui souhaiteraient assister à cet évènement gratuit d’arriver tôt pour éviter de faire la file à l’entrée, puisque la salle se remplira rapidement.

Bien que le lineup soit en apparence plus modeste que celui de l’année dernière alors que Bonjay et Valeo figuraient également sur la liste des invités, il ne faut sous-estimer la participation d’invités surprises ainsi que celle des danseurs et percussionnistes qui apporteront leur savoir-faire à la fête. Il y a fort à parier que le succès se répétera une fois de plus grâce à l’expérience de 2010 que le public n’est pas prêt d’oublier.

Et pour ceux qui n’auront pas perdu l’usage de leurs membres suite à cette soirée, PomPe tes PiPes offrira une performance de 3h à 5h du matin au Métropolis dans le cadre de la Nuit Blanche de Bande À Part, qui célèbrera par la même occasion ses dix années d’existence.

Certains se souviendront peut-être de leur prestation récente à l’Igloofest, alors que ce trio composé des héros de l’ombre du festival avait revêtu le masque d’artisans l’espace de quelques heures pour occuper pour une rare occasion l’avant de la scène plutôt que les coulisses. Les trois mousquetaires ne manqueront pas de leurs 6 mains pour se saisir des contrôles du système de son du Métropolis, alors qu’ils couvriront un large éventail de musique électronique pour démontrer leur maîtrise de différents genres pour le plus grand plaisir des amateurs qui seront du rendez-vous.

On recommande aux guerriers qui affronteront les deux murs de son que seront ces événements de conserver le numéro d’un bon chiropraticien à portée de leur téléphone, parce que le réveil sera douloureux.

***

Pour davantage d’information sur ces artistes, consultez leur site Internet au poiriersound.com et au myspace.com/ptpodt, ou joignez-vous aux évènements facebook :

***

Quelques extraits de l’édition précédente :

Image article À venir : Karnival v.8 885
Image article À venir : Karnival v.8 886
Image article À venir : Karnival v.8 888
Image article À venir : Karnival v.8 889
Image article À venir : Karnival v.8 890
Image article À venir : Karnival v.8 891
Image article À venir : Karnival v.8 893
Image article À venir : Karnival v.8 894
Image article À venir : Karnival v.8 895
Image article À venir : Karnival v.8 896




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

E.T. l’extra-terrestre sur grand écran à l’OSM

1 juin 2018

    Installez-vous confortablement, la période des ciné-concerts commence avec l’Orchestre symphonique de Montréal. Elle s’est ouverte en début de semaine dernière avec la présentation du film mythique de Spielberg : E.T. l’extra-terrestre.       Pour cette occasion, c’est...

Déconstruction dramatique

23 janvier 2009

Contrairement à ce que son titre pourrait suggérer, Provincetown Playhouse est une pièce québécoise et contemporaine. Née il y a trente ans de la plume vindicative de Normand Chaurette, elle fut créée et présentée au Hors-Bord en 2003 avant d’être reprise au Mois Multi l’année suivante, puis au Festival international de théâtre de Montevideo en Uruguay, en 2005. Il s’agissait d’une mise en scène de Carole Nadeau, directrice artistique de la compagnie Le Pont...

L’humour absurde en quelques mots

15 mars 2013

Au Québec, c’est bien connu l’humour est bien apprécié. Le festival Juste Pour Rire, création humoristique québécoise, est d’ailleurs connu mondialement. Dans le domaine humoristique, il existe plusieurs façons d’être drôle. Dans les quelques lignes suivantes, j’aimerais vous décrire à ma façon un de mes styles d’humour préférés : l’humour absurde.   Tout d’abord, qu’est-ce que le mot absurde signifie ? À cette question, le Larousse de la langue française nous fournit la définition suivante...