Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Destination Tokyo

Destination Tokyo, c’est bien plus qu’un film réalisé durant la seconde guerre mondiale mettant en vedette Cary Grant et John Garfield dans le rôle de sous-mariniers hardis. C’est également le nom donné à la tournée visant à promouvoir la soumission de candidatures pour le pow-wow de création qu’est le Red Bull Music Academy, qui se tiendra cette année dans la capitale nipponne.

Rendez-vous international auquel tout producteur, vocaliste, DJ et instrumentiste espère un jour participer, le Red Bull Music Academy est une véritable école de musique où se rencontrent tous les plus grands artisans de la planète pour participer à 10 jours de création à un rythme effréné. Un endroit unique pour échanger sur les techniques de production, pour faire l’essai des prochains équipements à sortir sur le marché, pour participer à des ateliers et des conférences ainsi que pour faire la démonstration de son savoir-faire pour transmettre les techniques mises au point au fil d’années de recherche.

Les artistes du monde entier sont invités à soumettre leur candidature au RBMA, qui leur offrira le voyage et une place au sein de l’Académie s’ils sont sélectionnés. Pour souligner la contribution du Canada à cet évènement au cours des dernières années avec des artistes tels que Poirier, Lunice, A-Track et Tiga, une tournée nationale a été organisée dans le but de promouvoir les multiples talents cachés sous la neige à travers les confins du pays. Cette tournée nationale qui mènera quelques uns des ex-participants canadiens d’un océan à l’autre sera l’occasion de présenter aux artistes de demain ce qui fait de l’Académie un lieu unique dans la promotion des styles et des talents indépendants. En plus de permettre aux candidats potentiels de se familiariser avec les processus de sélection, chacun des 17 arrêts de la tournée sera précédé d’un concours de remix qui couronnera le champion de 1 000 $ d’équipement audio.

Parmi les artistes qui arpenteront nos contrées enneigées dans le cadre de cette tournée figurent certains anciens participants de l’évènement, qui représentent aujourd’hui fièrement la feuille d’érable à travers le monde en pavant la voie aux tendances qui marqueront la scène de demain. Montréal peut d’ailleurs se sentir particulièrement fière des représentants qui agiront en tant qu’ambassadeurs de l’Académie, puisque tous ces artistes sélectionnés ont des racines profondément ancrées dans la métropole depuis de nombreuses années. Ainsi, les deux membres les plus en vue de la scène électronique montréalaise que sont Lunice et Jacques Greene feront partie du voyage aux côtés d’Ango, avec qui ils sont signés sous le label LuckyMe. Originaire d’Halifax tout comme ce dernier, Prison Garde complétera la formation canadienne pour ces olympiques de la musique, à la fois en tant qu’athlète, entraîneur et mentor de l’équipe.

Établi à Montréal depuis le début des années 2000, c’est sous le masque de Prison Garde – l’une de ses nièmes identités – que Vaughn Robert Squire se présentera, après avoir mis au rencard ses passeports aux noms de Sixtoo, Speakerbruiser Rob, 1200 Hobos, Six Vicious et bien d’autres encore. C’est ainsi après avoir animé les nuits de Montréal avec ses différents projets tels que Megasoid que le parrain de la mafia musicale s’est récemment installé à Vancouver après avoir été victime d’un cambriolage qui l’a dépouillé de ses biens les plus précieux et d’avoir senti le besoin de se ressourcer après avoir été un acteur central de la scène montréalaise pendant près d’une décennie.

Heureusement pour nous, il entamera cette tournée dans les prochains jours avec ses complices de l’ère Turbo Crunk, tournée qui les mènera au Belmont le mardi 8 mars prochain pour conclure ce marathon de beats au large spectre, entre house et dirty south avec 808 et projections vidéo. Jacques Greene sera malheureusement absent du lineup de la soirée, mais remplacé par Nautiluss (aussi connu en tant que Grahmzilla), que l’on avait pu entendre entre autres à l’Espace Réunion dans le cadre de la dernière édition de POP Montreal. Un rendez-vous incontournable pour toute personne curieuse de prendre le pouls des tendances à venir aussi bien que pour tout néophyte qui souhaiterait trouver une porte d’entrée pour s’introduire dans le monde de la musique électronique.

***

Pour davantage d’information, vous pourrez vous joindre à l’évènement facebook, suivre le journal en ligne où seront compilées les nouvelles de la tournée au rbma.exclaim.ca, ou consulter les sites des artistes :

***

Quelques portraits de nos athlètes à l’entraînement pour un aperçu de leur technique, gracieuseté de What’s Really Good? :



Image article Destination Tokyo 1046
Image article Destination Tokyo 1051
Image article Destination Tokyo 1050
Image article Destination Tokyo 1048




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.