Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Un corps fou dans un esprit fou

C’est avec 11 artistes extraordinaires que les 7 doigts de la main présente sa quatrième création. De retour d’Angleterre, d’Espagne, de Suède et de Suisse, la troupe s’arrête de nouveau à Montréal avant de s’élancer vers les Etats-Unis et la France. PSY plonge le spectateur dans l’univers de la psyché humaine, où les personnages jonglent entre l’insomnie, la rage, la paranoïa, les troubles obsessifs compulsifs, les dédoublements de personnalité… Tantôt psy, tantôt patient, chaque artiste apporte sa propre touche d’originalité et ses émotions, avec une expression corporelle envoûtante. D’un humour irrésistible, le quotidien est transformé en jonglerie, acrobaties et théâtre, de telle sorte que la poésie devient folie, et la folie devient poésie. Exercices thérapeutiques prescrits : le trapèze, le main à main, la roue allemande, le mât chinois, la planche sautoir, l’escalier. Votre trouble n’est pas guéri ? Essayez alors la manipulation de couteaux ou la jonglerie à 11. Dans un décor qui n’est plus décor, mais vivant au cœur du spectacle, l’âme et le corps dansent en un duo névrosé et fabuleux.

Depuis leur premier passage à la TOHU en février dernier, le spectacle a beaucoup évolué : non seulement les artistes sont plus à l’aise dans leur rôle, mais certains numéros ont été raccourcis et d’autres légèrement allongés. Cette évolution dynamise vraiment PSY et forme un tout encore plus cohérent.

La troupe de cirque Montréalaise démontre encore ses capacités de découvrir les jeunes talents du cirque contemporain. Avec cette création profonde et magique, les 7 doigts de la main justifient encore une fois la raison de leur renommée internationale.

Comme les premières créations, les 7 doigts de la main nous proposent un spectacle unique, où le cirque est sans cesse réinventé au travers de chaque trouble et névrose. PSY est une thérapie à recommander pour tous !

Présenté à la TOHU du 17 au 20 novembre 2010 avec tarif pour étudiants. Mise en scène de Shana Caroll.

Crédit photo : Sandrine Reny

Image article Un corps fou dans un esprit fou 824

Mots-clés : Cirque (54)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Un film sur le pétrole

30 janvier 2009

avec émission nulles de G.E.S. ! J’ai regardé la fin de There Will Be Blood, un merveilleux film sur tous les points. Le point de vue de l’ingénieur aussi, puisqu’il montre l’entrepreneurship et la technologie des débuts de l’ère du pétrole. Et je cite la fin du générique qui m’a beaucoup surpris «THIS IS A CARBON NEUTRAL PRODUCTION : 100% of carbon missions offset with Native Energy » Par la suite, je tape dans Google...

Grands Ballets Canadiens de Montréal

18 mars 2011

Par Steven Berruyer Après trois mois d’absence sur les planchers de la salle Wilfried Pelletier à la Place des Arts, mercredi soir avait lieu la représentation générale du ballet Les Quatre saisons, suivi de Cantata, mis en scène par Mauro Bigonzetti. Créée pour les Grands ballets canadiens, ce ballet d’une durée de près de 1h30 (avec l’entracte) revisite la célébrissime musique de Vivaldi en osant jouer avec les émotions corporelles par lesquels passe un...

Caminos de la memoria, vers la dignité de la mémoire collective

24 septembre 2010

Cette semaine, je serais tentée de vous parler des gaz de schiste et autres dégâts écologiques et sociétaux, ou comment une société arrive elle-même à saboter la beauté de son patrimoine naturel, son estime de soi ainsi que son image à l’étranger. Mais je m’en tiendrai à la diffusion d’aspects d’ordre culturel, bien que comme vous le verrez, une manifestation artistique peut porter en elle toute la force d’une grève générale ou d’une mobilisation...