Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Exile et Rilly Guilty au Blizzarts

Le festival Pop Montreal est toujours une excellente occasion de découvrir de nouveaux groupes, d’assister à des projections de films ou de méditer au cours de symposiums.

Mais il faut reconnaître que ce festival, malgré toute la diversité des centaines d’artistes qui se produisent sur scène, s’adresse particulièrement à un certain type de spectateur : l’amateur de rock indie. Bien qu’il s’agisse là du créneau le plus populaire auprès de la faune du Mile End ou du Plateau Mont-Royal, il est essentiel de ne pas oublier que d’autres publics sont également présents dans la métropole.

Dans le registre du rap, Sofa King Raw nous avait déjà donné l’occasion de voir sur scène GZA, le duo Talib Kweli et Hi-Tek, Brother Ali et Ill Bill, pour n’en nommer que quelques uns. Cette fois, c’est Exile qui nous arrive tout droit de Los Angeles en compagnie de son MPC et de sa maîtrise sans pareil de cet instrument, dans le cadre des soirées hebdomadaires Get Nice Fridays au Blizzarts, présentées par Sofa King Raw en collaboration avec Off The Hook.

Aleksander Manfredi, mieux connu sous son nom de scène Exile, a été mis en contact avec l’univers du hip-hop dès un très jeune âge, ce qui l’amène à 18 ans à collaborer avec le rappeur Aloe Blacc pour former le groupe Emanon. Après avoir produit plusieurs EP à partir de 1998, le duo lance son premier album complet en 2002, intitulé Anon & On. Parallèlement à cette formation avec Blacc, Exile mène une carrière solo qui lui permet de collaborer avec des artistes tels que Slum Village et Ghostface Killah.

Sa polyvalence tant à la composition en studio que sur scène au micro, aux tables tournantes ou au MPC l’amène à produire des pièces pour Mobb Deep, Kardinal Offishall, Jurassic 5, Akon et Snoop Dogg.

Après le succès de son premier album instrumental intitulé Radio, une compilation de compositions directement inspirées de l’atmosphère du contenu diffusé sur les ondes radio de son Los Angeles adoptif, Exile récidive maintenant avec Radio AM/FM. Suivant le même concept que son prédécesseur, l’album reprend certaines compositions révisées et retravaillées, toujours inspirées par les sons provenant des fréquences radio de L.A., auxquelles se sont ajoutées les collaborations de nombreux autres artistes. Se retrouvent ainsi sur ce nouvel album les noms d’Alchemist, de Samiyam, de Fashawn , de Free The Robots et bien plus.

Se sont quelques pièces provenant de ce dernier album qu’Exile a interprété le vendredi 1er octobre dernier, aux commandes aussi bien des tables tournantes du Blizzarts que de son MPC 2000. Exécution technique sans faille, alors que les quelques seize boutons de l’instrument ne semblent aucunement limiter la capacité de l’artiste à produire des pièces qui ont toutes la capacité de faire hocher la tête de tous ceux venus se bousculer en silence devant la scène pour espérer voir le maître à l’œuvre sur sa machine. Plus rapide que l’œil à s’exécuter sur les pads de son instrument, on a par moments de la difficulté à discerner distinctement le mouvement de ses mains au-dessus de ces touches, au contact desquelles des samples riches et naturellement découpés se font entendre.

Si une image vaut mille mots, alors une vidéo doit forcément receler encore plus d’éloquence. Pour cette raison, une recherche YouTube au sujet d’« Exile » et d’« A Milli » devrait réussir à traduire encore mieux qu’un texte ne le pourra jamais le spectacle qui s’est offert à nos yeux. Le tout, sans oublier la sélection parfaite de Rilly Guilty en début de soirée, qui a démontré une fois de plus pourquoi il fait partie des plus grands DJ de la métropole, tant par la qualité de son set que par sa polyvalence.

***

Les soirées Get Nice ont lieu tous les vendredis au Blizzarts (3956A St-Laurent), avec DJ Cosmo en résidence et mettant en vedette divers invités de la grande famille du rap à chaque semaine.

L’entrée est gratuite avant 23h.

Consulter la page de Get Nice Fridays sur facebook.

Image article Exile et Rilly Guilty au Blizzarts 703
Image article Exile et Rilly Guilty au Blizzarts 704
Image article Exile et Rilly Guilty au Blizzarts 705
Image article Exile et Rilly Guilty au Blizzarts 706
Image article Exile et Rilly Guilty au Blizzarts 708
Image article Exile et Rilly Guilty au Blizzarts 709

Mots-clés : Musique (217)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+