Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.
Publicité-- --Publicité

America Vote J-22

Publicité-- --Publicité

Et si la chère ex-gouverneure de l’Alaska et actuelle leader du TeaParty Sarah Palin était la meilleure alliée d’Obama ?

À J-22 du Mid-Term aux États-Unis, anticipons un peu avec une lettre que Barack Obama écrira à Sarah Palin au lendemain de la victoire démocrate.

White House, Washington D.C., 3 novembre 2010
Dear Sarah,
J’hope que la soirée n’a pas été trop amère pour toi. Il faut dire que tu m’as bien aidé avec ton Tea Party. Il falait oser, démissionner pendant l’été 2009 de ton poste de gouverneur d’Alaska. Au début, je n’avais pas compris cette soudaine désertion de ton cher État où tu aimes chasser en hélico les caribous et grizzlys. Quelques mois plus tard, tu traversais le pays pour vendre ton livre : Going Rogue, puis en janvier, tu devenais chroniqueuse sur Fox News, une chaîne qui te correspond si bien. Une chaîne qui adore me calomnier et lancer des rumeurs diffamatoires sur les démocrates. En février, tu intégrais le Tea Party, ce fameux parti qui a pour seul but de critiquer ma politique économique, sociale et étrangère. Ce parti du thé qui au début n’était qu’un mouvement éphémère de manifestation et de protestation contre ma politique tu as réussi à le récupérer avec tes copains de conservateurs. Tu aurais même réussi à énerver l’éminence grise du parti Républicain Karl Rove (le stratège qui avait rendu Georges W. Bush présidentiable) par ton succès médiatique ces dernières semaines.

Grâce à ton parti, tu as réussi à diviser les républicains entre ceux qui soutiennent l’archétype du vieux croûton charismatique du quartier qui a un peu de bide avec qui on aimerait prendre une petite bière devant un match de NFL, NBA ou NHL et ceux qui votent pour les nouvelles « Pink Elephant » ou « Grizzly Moms » (tu féliciteras ton service en communication de ma part pour ces surnoms sublimement ridicules) qui au chômage décide de se révolter et pense que la politique, c’est régler les vrais problèmes des vrais américains : moins d’impôts, renforcer la politique sécuritaire et militaire, mettre au banc de la société les minorités (gays, musulmans, laïc…)
bref protéger les vraies valeurs de l’Amérique face à ces immigrants qui arrivent toujours plus nombreux.

Grâce à ton parti, les républicains ont dû choisir entre la droite modérée des McCain et cie et une droite tournée vers sa droite (ce qu’on appellerait en Europe l’extrême droite, petite précision Sarah, l’Europe, ce n’est pas un pays). La proposition que pouvait faire un Georges W Bush en 2000 et 2004 de réunir ces deux tranches de l’Amérique, tu n’as pas réussi à le faire.
Grâce à ton parti, j’ai gagné une élection (certe de justesse, je te le concède) que tous les observateurs me donnaient perdue. Bref pas de Change ce coup-ci, du gagner les futurs primaires pour te présenter face à moi en 2012, effet dans un dernier sondage 80 % des américains ne te jugeaient Commander en Chief…

Merci encore,
Mes plus humbles sentiments,
Barack
Image article America Vote J-22 687




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.
Publicité--
--Publicité