Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

SSC concurrence Bugatti

On a souvent entendu parler du stéréotype du petit scientifique studieux, asexué, plongé dans ses recherches, un peu le stéréotype négatif des sciences pures. Il est fort probable que, tous et chacun, nous connaissions un mec (ou demoiselle, occasionnellement) qui perpétue le stéréotype. Pourtant, on n’a
qu’à regarder les différents thèmes de recherche en physique, biologie, anthropologie et j’en passe, pour voir que les chercheurs sont souvent si absorbés par notre sympathique système reproductif qu’une telle obsession transparaît de façon carrément malsaine dans leurs recherches. Ce qui est joyeux, parce que, en tant que singe avec des clés de char, je préfère entendre parler d’hormones que de sous-particules atomiques. Mais ça, c’est probablement une des raisons pour lesquelles j’en ai encore pour longtemps à la Poly.

“Bugatti-killer”: la nouvelle SSC fait peur

S’il y a une affaire que j’aime du constructeur américains Shelby Supercars est qu’il est assez tenace pour défier Bugatti au titre de voiture de production la plus rapide au monde.
Cette semaine, les premiers détails et images de la nouvelle SSC Ultimate Aero II ont fait surface sur Internet, et force est d’admettre que la voiture a l’air spectaculaire. Jason Castriota, chef-designer de Saab et designer de la Aero II, a carrément accouché d’une petite merveille stylistique : les lignes angulaires et le museau pointu donne une allure spectaculaire à la voiture.
En fait de design, la Aero II est à des années-lumières de sa devancière qui semblait provenir des années 1990. En termes de motorisation, le seul élément que l’on connait avec certitude est la puissance du moteur : 1350 chevaux, ou 1000 kw. Jarrod Shelby, patron de SSC, parle d’une commercialisation pour 2011.

Duperie de Volkswagen

La semaine passée, je parlais également du prix alléchant de la nouvelle Jetta. C’était trop beau pour être vrai : pour 15 875 $, vous avez droit à une Jetta avec le moteur 2,0 L de 115 chevaux
: c’est, n’ayons pas peur des mots, DE LA VRAI MERDE. Pour avoir droit à un moteur le moindrement décent (un 5 cylindres de 2,5 L de 170 hp), il faut débourser 21 175 $ pour une Jetta Confortline 2,5. À la décharge de VW, notons que la Comfortline 2,5 actuelle se détaille 24 875 $. Il y a effectivement une substantielle économie…

Rappel de Ferrari

Face au problème incendiaire [NDLR : da dun, tss!] des moteurs de Ferrari 458 qui s’enfl ammaient spontanément, Ferrari rappelle toutes les 458 produites pour remplacer un bouclier thermique défectueux. Particulièrement utile lorsqu’on ne veut pas voir sa voiture de 260 000 $ s’auto-incendier.

Concept Mazda Shinari

Essentiellement, la Mazda Shinari est un concept stylistique très joli. Mais c’est tellement plus que ça : ce concept augure le design des prochains modèles de la marque. Ikuo Maeda, le chef designer de Mazda, a nommé ce langage stylistique KODO, un style avec une véritable âme, et respectant trois mots clés : vitesse, tension et séduction. J’ai déjà hâte de voir les futurs modèles de Mazda.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.