Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Piknic Électronik – 8 août 2010

Pour une rare fois, la pluie s’est abattue sur le Piknic Électronik de dimanche dernier. Fait pourtant exceptionnel, tout-à-fait inexplicable tant par Jocelyne Blouin que par les articulations de ma grand-mère, et qui n’a comme seul précédent cette année que le Piknic présenté en collaboration avec Mutek. À vrai dire, la pluie est une tradition pendant le Piknic Mutek, alors force est d’admettre que même là, ce précédent ne compte pas vraiment…

Malgré ce léger (mais abondant) désagrément, force est d’admettre que le pikniqueur moyen ne s’en laisse pas aisément imposer par les caprices de Dame Nature, puisque même au plus fort de l’averse la fête n’a pas cessé sous le stabile de Calder. Mis à part les occasionnels parapluies qui pointaient au-dessus de la foule et quelques personnes abritées sous leurs ponchos, c’est à croire que les plus habitués les plus hardcores ont à peine remarqué la pluie. Ça, c’est ce qu’on appelle du dévouement.

Le seul accroc causé par la pluie a été la fermeture de la scène STM plus tôt que prévu, à cause de l’eau qui menaçait l’installation. Dommage, puisque le dubstep du collectif Forward a dû être écourté et que l’on était heureux de pouvoir écouter quelque chose d’un peu plus osé. Pas que Jackie Spade, Justin Martin ou Olivier Saint-Germain et Soundshaper ne maîtrisent pas la techno ou la house, simplement qu’il est aussi important de supporter les artistes locaux qui prennent l’initiative (et le risque parfois, il faut le souligner) de jouer des rythmes avec lesquels le public général n’est parfois pas familier.

Certes, le dubstep a fait son chemin depuis quelques années déjà à Montréal, et ce n’est pas la première fois que le Piknic y consacre même une journée complète comme celle du 18 juillet dernier, mais on sent malgré tout que le genre s’adresse à un public plus restreint que celui plus large de la techno ou de la house, souvent prêt à se déplacer en grand nombre à chaque semaine.

On invite ainsi le Piknic à poursuivre dans la même lignée sa programmation de la scène STM, mais on invite également le public à venir y faire un tour de temps en temps. Il est possible que le registre abordé au cours d’une journée en fasse sortir plusieurs de leur zone de confort musical, mais c’est en étant curieux que l’on se donne le plus de chances de faire des découvertes.

En plus, il y a un bar, de l’herbe pour danser, s’asseoir ou se coucher, une table à pique-nique et de l’espace à l’ombre lorsque le soleil se fait trop insistant. Si c’est pas idéal ça, difficile de savoir ce qui le serait.

À venir la semaine prochaine

Le 15 août prochain, le Piknic aura lieu au Jardin des Floralies compte tenu de la Fête des Enfants qui se tiendra sous le Calder. Se produiront sur scène :

Image article Piknic Électronik – 8 août 2010 539
Image article Piknic Électronik – 8 août 2010 541

Mots-clés : Piknic Electronik (46)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+