Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Roman russe vu par un cirque australien

Dans ce tour du monde des arts du cirque lancé par Montréal Complètement Cirque, c’est au tour de la compagnie australienne A4 Circus Ensemble de nous présenter leur spectacle DownPour (averse).

En première partie, Mick Holsbeke présente son numéro de clown N’importe Quoi. Ce clown jongleur comique a le don de s’émerveiller devant chaque objet, aussi commun soit il. Cet artiste américain formé à l’École Nationale de Cirque réalise notamment un beau numéro avec un chapeau.

C’est ensuite aux 4 artistes de la compagnie A4 Circus Ensemble d’occuper la scène. Pour la première fois en Amérique, ils jouent DownPour, inspiré du roman Les Nuits Blanches de l’écrivain russe Dostoïevski. L’œuvre raconte l’histoire d’un jeune homme idéaliste qui croise une jeune femme au hasard de ses ballades nocturnes. S’en suit une histoire d’amour impossible, car la belle est déjà promise à un autre.

Si l’œuvre de Dostoïevski est assez cruelle avec sa réalité implacable, DownPour reste très poétique. Le spectacle s’éloigne des confrontations existentialistes des personnages du texte original pour s’attarder sur le côté émotionnel avec la vaste gamme d’émotions présente dans l’œuvre. Dans une mise en scène soignée, ces acrobates réalisent de très beaux numéros de hula hoop, cerceau aérien, trapèze fixe, jonglerie, … Les transitions sont souvent assurées par de petites chorégraphies de mélange de danses. La musique, qui accompagne chaque numéro, comprend beaucoup de morceaux de compositeurs/interprètes connus et puise dans des genres très différents.

Il se dégage de ce spectacle de cirque contemporain australien une certaine légèreté. Par leur performance fluide et élégante, les artistes arrivent à faire flotter le public dans cette « averse », notamment grâce aux numéros aériens et de jonglerie avec des ombrelles chinoises.

Retrouvez les informations sur ce spectacle sur montrealcompletementcirque.com

Mots-clés : Cirque (54)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Revue musicale

2 novembre 2012

  Cela fait des lustres qu’il n’y a pas eu de revue musicale dans le Polyscope, pourtant, nous recevons de temps à autres des albums promo au journal. Ce ne sont pas toujours des navets que nous recevons mais parfois... enfin, vous pouvez probablement vérifier par vous même via YouTube. Katy Perry MTVunplugged Un des bons albums dont je me souviens que nous avons reçu il y a un an ou deux va peut-être...

Messe en Si Mineur de Jean-Sébastien Bach

25 décembre 2013

Messe en Si mineur présenté par l'OSM et le festival de Bach En ce temps des fêtes, et pour concert de fermeture du festival Bach. Ce festival se tient à Montréal depuis 2005 et ayant pour but de célébrer Johann Sebastien Bach. Pour cette 7ème édition, le concert était la Messe en si mineur. Présent uniquement pour deux soirs, le 6 et 7 décembre, et ayant pour chef d’orchestre l’illustre Kent Nagano, l’orchestre symphonique de...

LARS ET L’AMOUR EN BOITE

29 novembre 2007

C’est quoi? Et bah c’est un film qui parle d’un gars très gentil comme certaines aimeraient mais qui est très timide et donc n’a pas encore… humm humm… ah les pervers vous souriez en coin, je vous aie eu. Sérieusement parlant, c’est l’histoire d’un jeune homme adorable et introverti (timide) nommé Lars (Ryan Gosling) qui a un bagage affectif très lourd qui constitue un frein quand à son épanouissement complet. Par conséquent ce dernier...