Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Roman russe vu par un cirque australien

Dans ce tour du monde des arts du cirque lancé par Montréal Complètement Cirque, c’est au tour de la compagnie australienne A4 Circus Ensemble de nous présenter leur spectacle DownPour (averse).

En première partie, Mick Holsbeke présente son numéro de clown N’importe Quoi. Ce clown jongleur comique a le don de s’émerveiller devant chaque objet, aussi commun soit il. Cet artiste américain formé à l’École Nationale de Cirque réalise notamment un beau numéro avec un chapeau.

C’est ensuite aux 4 artistes de la compagnie A4 Circus Ensemble d’occuper la scène. Pour la première fois en Amérique, ils jouent DownPour, inspiré du roman Les Nuits Blanches de l’écrivain russe Dostoïevski. L’œuvre raconte l’histoire d’un jeune homme idéaliste qui croise une jeune femme au hasard de ses ballades nocturnes. S’en suit une histoire d’amour impossible, car la belle est déjà promise à un autre.

Si l’œuvre de Dostoïevski est assez cruelle avec sa réalité implacable, DownPour reste très poétique. Le spectacle s’éloigne des confrontations existentialistes des personnages du texte original pour s’attarder sur le côté émotionnel avec la vaste gamme d’émotions présente dans l’œuvre. Dans une mise en scène soignée, ces acrobates réalisent de très beaux numéros de hula hoop, cerceau aérien, trapèze fixe, jonglerie, … Les transitions sont souvent assurées par de petites chorégraphies de mélange de danses. La musique, qui accompagne chaque numéro, comprend beaucoup de morceaux de compositeurs/interprètes connus et puise dans des genres très différents.

Il se dégage de ce spectacle de cirque contemporain australien une certaine légèreté. Par leur performance fluide et élégante, les artistes arrivent à faire flotter le public dans cette « averse », notamment grâce aux numéros aériens et de jonglerie avec des ombrelles chinoises.

Retrouvez les informations sur ce spectacle sur montrealcompletementcirque.com

Mots-clés : Cirque (54)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Partir

20 août 2010

« On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait. » – Nicolas Bouvier L’été : les spectacles dans la rue, sur les places ; les festivals, les concerts, les regroupements, les amis. Tant de façons de découvrir et participer à notre culture actuelle. Et les voyages ? Comment mieux définir l’été que par « voyage » ? Mais les voyages, c’est aussi une forme de culture. Découvrir les mets typiques d’une région, remettre...

Les Grands Ballets Canadiens : La Dame de Pique

23 octobre 2008

Si seulement toute la grâce des ballets pouvait accompagner la vie de tous les jours! Mais avant tout il vous faut savoir l’histoire de La Dame de Pique, ballet merveilleusement adapté du roman de Pouchkine. Le spectacle débute dans un café, où des officiers accompagnés de leurs belles jouent aux cartes. La tension règne dans cette assemblée, qui ne remarque pas qu’elle est observée de loin par un jeune homme. Hermann, officier de l’armée...

Bricolage pour femme et ours polaire

20 mars 2008

J’attends encore l’ours… Mais quelle belle surprise d’avoir trouvé la femme et le bricolage ! Bricolage pour femme et ours polaire n’est pas une pièce de théâtre... Enfin oui, mais surtout pas comme on connait. « Participatif » est l’adjectif qu’on retrouve parfois à côté du mot théâtre pour décrire ce que je qualifierais d’expérience. La compagnie Système Kangourou décrit ses performances de « théâtre performatif ». Tout est à contre-courant et en même...