Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

20 ans pas toujours dans l’ombre

Cela fera maintenant bientôt 20 ans que Coldcut (Jon More et Matt Black) ont fondé le label londonien Ninja Tune, bien avant que l’Internet ne s’embourbe dans le débat à savoir qui des ninjas ou des pirates sont les personnages les plus awesomes. NDLR : C’est clairement les pirates de toute façon.]

On pourrait croire qu’il n’y a pas grand chose à célébrer, et se dire que les premières années ne devaient pas avoir vu passer de nombreux succès… mais ça serait commettre une erreur.

Vingt ans, pour un label de musique indépendant, c’est déjà un âge vénérable. Et on se sent vieux en consultant la liste des albums parus au cours de ces deux décennies et en se remémorant à quelle étape de sa vie on se situait au moment d’acheter tel ou tel album. Bricolage en 1997, Carpal Tunnel Syndrome en 1998, Out From Out Where en 2002, Dial M For Monkey en 2003, Chewing On Glass en 2004, Exquisite Corpse en 2005 et tellement, tellement plus qui appartiennent maintenant à l’histoire.

Pour souligner ces 20 ans de grandes réalisations, Ninja Tune a entamé en mai dernier 20 semaines de célébrations, au cours desquelles l’étiquette offrira concerts et contenu exclusif pour remercier le public de sa confiance et de sa fidélité. Ces 20 semaines culmineront avec la publication, le 20 septembre prochain, d’un box set comprenant des morceaux inédits de nombreux artistes dont Amon Tobin, The Bug, Daedelus, Autechre, Modeselektor, Prefuse 73, Gaslamp Killer, Poirier et de nombreux autres, sur CD et vinyles.

Des célébrations internationales

Pour commémorer les plus grands moments de ces 20 dernières années, le label organise des célébrations de par le monde pour de vivre en compagnie du public des performances qui façonneront les 20 prochaines années de l’étiquette. Le coup d’envoi de ces festivités a été donné au Festival International de Jazz de Montréal, et se poursuivront ensuite à Paris, Berlin, Bruxelles, Londres, New York, Los Angeles et Tokyo. Étaient présents à Montréal pour quatre soirs de célébration Kid Koala, DJ Food, Spank Rock, Poirier, Face-T, Kode9, Anti-Pop Consortium, Bonobo, Mr Scruff et Andreya Triana, sous la supervision du parrain Ghostbeard (Jeff Waye), responsable de la division nord-américaine du label ici, à Montréal.

Un album souvenir

Un livre, intitulé Ninja Tune: 20 Years of Beats and Pieces, sera publié au mois d’août prochain et retracera les deux décennies d’activités de Ninja Tune, entres autres grâce aux nombreuses illustrations, photographies et flyers publiés par les designers du label. Écrit par le chroniqueur musical de renom Stevie Chick, cette encyclopédie de 192 pages dresse un portrait en profondeur du label en présentant des entrevues avec des acteurs-clés de l’étiquette que les principaux artistes signés sous la bannière. Chick s’est déjà fait remarqué pour avoir entre écrit, entre autres, des livres sur Black Flag et Sonic Youth, et collabore régulièrement au quotidien anglais The Guardian ainsi qu’au magazine Mojo.

Des compositions de collection

Pour faire patienter les amateurs du label et leur donner un avant-goût du coffret spécial qui sera bientôt disponible, Ninja Tune offre sur un site Internet créé pour l’occasion une série de fichiers MP3 encore jamais distribués. Chacune des 20 semaines précédent le 20 septembre 2010, un nouveau mix réalisé par un artiste invité, une exclusivité ou un morceau de collection est offert aux internautes qui ont sept jours pour le télécharger, durée après laquelle l’item est retiré du site pour laisser place au prochain.

Ainsi, bien qu’il soit déjà trop tard pour écouter les compositions inédites de Kid Koala, Shuttle, Coldcut, The Orb, Blockhead et Toddla T, il n’est pas trop tard pour se joindre aux collectionneurs pour télécharger la douzaine de MP3 qui seront offerts au cours des prochaines semaines.

Un regard vers l’avenir

Loin de manquer d’énergie après ces festivités, Ninja Tune se tourne déjà vers l’avenir en préparant d’autres surprises et d’autres albums avec artistes locaux et internationaux au cours des prochains mois.

Pour davantage d’information, des exclusivités et pour se tenir informés des dernières nouvelles concernant le 20e anniversaire de Ninja Tune, rendez-vous au [www.ninjatunexx.com.

Pour des informations concernant le label, ses artistes et leurs albums, consultez le site officiel de l’étiquette au www.ninjatune.net.

Mots-clés : Musique (217)

Articles similaires

Sortir pendant l’automne à Montréal

4 septembre 2009

Généralement, la fin de l’été déprime la plupart des étudiants. Certains abandonnent en pleine session par manque de passion, d’autres triment dur et s’éreintent après quatre mois passés à la chandelle à lire les notes de cours. Je dis généralement, car Montréal regorge de surprises au cours de la session d’automne, moments parfaits pour couper dans une session trop intense et occasions idéales pour faire des découvertes culturelles tant au niveau musical que cinématographique....

Beethoven et Tchaïkovski par Juanjo Mena

28 janvier 2018

  Pour débuter cette nouvelle année, l’Orchestre Symphonique de Montréal nous a fait le plaisir d’inviter un chef d’orchestre dont la réputation n’est plus à faire, d’autant plus dans notre ville qui l’accueille régulièrement. C’est donc avec délectation que...

Bach – Musique de la vie, musique de l’éternité

23 janvier 2009

La présentation par l’OSM de la messe en si mineur de Bach a été l’occasion de révéler aux spectateurs l’activité raffinée de l’orchestre invité Tafelmusik Baroque Orchestra and Chamber Choir. Bach était protestant et une partie de son oeuvre est dédiée à l’instant cérémoniel. Il composait chaque semaine une cantate pour le dimanche suivant. Pourtant, l’appellation de «messe» ne doit absolument pas réduire l’oeuvre à ses limites temporelles, géographiques et dévotionnelles. Certes, elle exprime...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.