Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.
Publicité-- --Publicité

Spectacles à venir

Publicité-- --Publicité

Machinedrum

Travis Stewart, mieux connu sous Machinedrum, son alter-ego de la scène, est l’un des artistes qui a contribué à la renommée du label Merck Records, spécialisé dans la distribution de musique électronique.

Bien qu’il soit de plus en plus difficile d’identifier précisément le genre de chaque artiste devant le chevauchement des styles et les influences que chacun apporte à ses rythmes, disons simplement que le nom de Machinedrum est généralement associé à l’IDM, le glitch ainsi que le hip-hop.

Le 15 juillet prochain, il sera au Belmont en compagnie de Tigersapien ainsi que Mary Hell pour faire ce qu’il sait si bien faire dans le cadre de la soirée hebdomadaire Heartbreaker.

Pour se mettre dans l’ambiance dès maintenant (un peu comme pré-boire avant de sortir boire), interrogez Google pour écouter sa composition Let It mettant en vedette Melo-X, et/ou l’un des innombrables remix de cette pièce dont ceux de Lazer Sword ou Megasoid.

  • Jeudi 15 juillet, 21h
  • Le Belmont
  • 12 $

Public Enemy

Difficile de faire une présentation efficace de Public Enemy en une centaine de mots seulement pour décrire tous les exploits de ce groupe légendaire (surtout si on utilise plusieurs dizaine de ces mots pour dire qu’on n’en aura pas assez).

Pionniers d’un nouveau genre de rap engagé et militant au son lourd à la frontière de différents registres musicaux, mais surtout connus pour les controverses issues des positions politiques, sociales et culturelles du groupe, leur contribution au mouvement afro-américain des années ‘80 et ‘90 est majeure. Public Enemy a également grandement contribué à façonner et définir le genre rap metal, en collaborant avec le groupe de trash metal new-yorkais Anthrax, en plus d’emprunter des éléments de jazz et de funk à ses débuts, sous la tutelle de la production de The Bomb Squad.

Avec Chuck D et Flavor Flav au micro et DJ Lord en remplacement de Terminator X aux platines, c’est tout un spectacle auquel on aura droit le dimanche 8 août prochain, qui ne s’annonce pas de tout repos.

  • Dimanche 8 août, 20h
  • Club Soda
  • 35 $

Rusko

L’un des suzerains (oui oui, suzerain) du dubstep reviendra se produire en ville au cours du mois d’août après un passage très remarqué lors de l’Igloofest du début de l’année.

Après être rapidement monté en grade dans le désormais vaste monde du dubstep suite à son album Babylon, Vol. 1 où il introduisait une certaine saveur upbeat à l’ambiance généralement sombre propre au genre, les collaborations avec artistes de l’extérieur du milieu se sont multipliées. Rusko a ainsi collaboré avec M.I.A. sur la production de son prochain Maya, de même qu’avec les artistes Rihanna et T.I.. La rumeur court actuellement qu’il travaillerait sur le prochain album de Britney Spears. Ouais. Avant que ça se produise, vous pourrez quand même apprécier ses compositions.

Le producteur originaire de Leeds se produira dans le cadre du Hard Summer Tour aux côtés de Sinden, Destructo et Crystal Castles (qui semblent être les têtes d’affiche de la soirée à en juger par la taille de la police de leur nom sur le poster de l’évènement).

  • Dimanche 15 août, 20h
  • Métropolis
  • 29,68 $ (31,01 $ à la porte)




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.
Publicité--
--Publicité