Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Un héros qui fait dodo

Tous ceux qui disent que Sawicki souffre d’insomnie racontent des conneries. Sachez qu’il dort comme un bébé, avec sous son oreiller une médaille magique fabriquée à la main par un vieux druide érudit. Une glorieuse décoration brillamment acquise lors des festivités du 40e du Polyscope. C’est à l’occasion de cet anniversaire que j’ai rencontré Philippe, un teenager charmant, dégourdi et lettré. Oui, parfois les rêves se réalisent.

N’allez pas croire que le sommeil fasse de Philippe Sawicki un être moins héroïque : son nom, il le signe à la pointe de l’épée, de quatre « I » qui veulent dire Infaillible, Intelligible, Illimité… et oh combien Irritable! En plus, il est ponctuel! Je vous le dis, on n’en fait plus des comme lui. Bravo « mon p’tit Philippe »! Il te faut maintenant prendre un sérieux break d’ordi! Je te garantis que ton cou saura te dire cent fois merci d’ici une petite décennie…

Un jour, Philippe m’a dit que j’étais « Infatigable ». J’en suis encore toute ébaubie. Ce jour-là, j’ai compris qu’il était l’heure d’aller au lit…
———————————————————————————————–
Photo : Renaud D’André




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.