Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Piknic Électronik #1 – 23 mai 2010

Demain ça sera le premier Piknic de la saison 2010 ! Woohoo !

Malheureusement je ne pourrai pas être présent pour cette première édition de la saison puisque je rentre au pays le lendemain… mais on annonce du beau temps pour dimanche, alors profitez-en. On s’y retrouvera dimanche prochain, le 30. D’ici-là, Simon Lelong nous fera peut-être un compte-rendu de ce premier rendez-vous de la saison[1].

PS: N’oubliez pas les nouvelles mesures concernant la politique d’alcool sur le site.

Notes

[1] Le compte-rendu de Simon est maintenant disponible en ligne !

Mots-clés : Piknic Electronik (46)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

IglooFest

20 janvier 2012

Par Virgile Isnardi L’hiver canadien n’est pas une période d’hibernation pour Montréal. Malgré la température en dessous de zéro, et la couche de neige présente, jeudi 12 janvier marquait le début de l’Igloofest 2012. Pour les incultes, l’Igloofest est un festival de musique électronique extérieur situé au Quai Jacques Cartier du Vieux Port. Il a lieu sur 3 fins de semaines de janvier, la rigueur de l’hiver canadien étant incluse dans le prix du...

Danse contemporaine : Wave

19 septembre 2008

Pluie, Temps de chien et Wave constituent les trois spectacles d’un cycle de danse contemporaine intitulé Climatologie des corps, chorégraphié par Sylvain Émard. Nous avons la chance et le plaisir de vous relater notre incursion dans l’univers créatif de la scène contemporaine à laquelle Sylvain Émard et sa dernière création Wave appartiennent. Dès le début du spectacle nos sens sont entièrement sollicités. Derrière trois panneaux qui semblent avoir la texture du verre givré, les...

Nebbia

31 mai 2010

Avez-vous déjà joué du xylophone africain sous une pluie de bouchons de liège, réfléchi à la vie et à la mort en dansant au milieu de quartiers de viande, pensé aux chansons de votre grand-mère en glissant mélancoliquement votre archet sur une scie ? Non ? Moi non plus. Mais pourquoi justement ne pas vouloir intégrer ces divagations burlesques dans nos quotidiens ? Laissons tout d’abord qu’on nous raconte cette histoire d’un monde où toute fantaisie humaine...