Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Metric

10 avril , Récréathèque
C’est depuis 1997 que les deux torontois formant le groupe Metric, Emily Haines et Jimmy Shaw, se sont cherchés un son, en passant entre autres par Montréal. En passant ensuite par New York et Londres, ils retournent à Toronto en 2001 en ajoutant un batteur qui donnera un son plus rock. Le groupe compose Grow Up And Blow Away, une pièce qui est restée parmi les bons coups du groupe, tout juste avant de rompre le lien avec leur producteur pour repartir à zéro à L.A. En 2003, l’album Old World Underground, Where Are You Now ? un des rares albums qu’on puisse mettre du début à la fin sans peser une fois sur foward. C’est par contre la pièce Dead Disco pour ma part qui a donné un burn-out au bouton repeat ! Vendu à plus de 100 000 exemplaires, cet album sort Metric de l’ombre et passe de groupe électro-pop underground à un populaire groupe indie.

Ensuite est né l’album Live It Out que je n’ai malheureusement pas encore écouté. De leur dernier album, Fantasies, vous avez sans doute entendu Gimme Sympathy à la radio. Un peu plus accessible à l’oreille que Help I’m Alive, mais tout aussi sensible et intense. En concert le 10 avril à la Récréathèque de Laval, le 11 au Théâtre Granada de Sherbrooke et le 12 à l’Impérial de Québec. À découvrir si vous aimez découvrir, ce n’est pas du réchauffé !

Mots-clés : Musique (217)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.