Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Vian en chansons

Suite et fin du compte rendu de la Nuit Blanche, qui s’est déroulé le samedi 27 février passé, avec un autre spectacle musical. La chorale La Horde Vocale était présent au Théâtre du Nouveau Monde pour deux représentations. Ces spectacles étaient des aperçus de ce qu’ils vont jouer en juin : Moulin à Vian. En hommage aux chansons écrites et interprétées par Boris Vian, le chef de la chorale reprend les grands succès de cet auteur-compositeur, en les arrangeant pour être présentés en version a cappella. Le résultat est surprenant : ce groupe d’une trentaine d’acteurs-chanteurs fait revivre l’esprit de Boris Vian à travers son répertoire musical. Habillés dans le style français des années 50, ils jouent chaque chanson de manière assez théâtrale. La prestation de ces chanteurs sait jouer avec l’humour et le surréalisme caractéristiques de ce célèbre écrivain. Il est intéressant, pour ceux qui connaissent les chansons de cet auteur, d’écouter les arrangements et les modifications apportées aux textes originaux. Sinon, la Horde Vocale est un beau moyen de (re)découvrir Vian et ses chansons parfois tragi-comiques, parfois très sérieuses. Ce spectacle est un hommage à cet auteur, dont on a célébré les 50 ans de sa disparition l’année dernière.

Boris Vian est un écrivai, poète, parolier, chanteur, critique et musicien de jazz français qui a vécu entre 1920 et 1959. Ingénieur de formation, il se dirige très vite vers la musique et publie son premier roman célèbre en 1946, J’irai cracher sur vos tombes. Il écrira au total onze romans sous une multitude de pseudonymes, ses livres les plus connus étant l’Écume des jours, l’Arrache-cœur et l’Herbe rouge. Vian a été très prolifique comme auteur. En plus de ses romans et de ses critiques de jazz, il a écrit plusieurs nouvelles, des pièces de théâtre, des opéras, des recueils de poèmes et des scénarios de films. Boris Vian a également été reconnu pour ses compositions musicales, interprétées par lui-même ou réalisées pour d’autres artistes (comme Henri Salvador). Ses chansons les plus connues sont Le Déserteur, chanson antimilitariste écrite avant la guerre d’Algérie, La Complainte du progrès et La Java des bombes atomiques. Déjà connue avant sa mort, son œuvre connu un immense succès posthume, le public redécouvrant les textes de cet éternel adolescent. L’imagination de cet auteur n’a pas de limites : ses œuvres transportent le public dans des univers étranges, très surréalistes, avec beaucoup de personnifications et de métaphores.

La Horde Vocale sera à la Maison de la culture Ahuntsic les 4 et 5 juin prochains pour leur spectacle Moulins à Vian, présenté en hommage à Boris Vian. Pour écouter des extraits de leurs performances ou trouver d’autres informations sur cette troupe : www.lahordevocale.com

Articles similaires

Spectacles des FrancoFolies 2010

9 juillet 2010

Catherine Major (par Francis-Olivier LeBlanc) La Grande Sophie a réchauffé la scène pour Catherine Major et elle a bien fait patienter. J’ai simplement eu l’impression qu’il manquait quelque chose. Parfois le timing était manquant avec son accompagnateur au piano ou à la contrebasse. La chanteuse grattait sa guitare acoustique la plupart du temps ce qui créait une atmosphère bien intime de feu de camp dans la 5e salle de la Place des Arts. Un...

Portishead

1 novembre 2011

Si tu ne connais pas (encore) Portishead, il faut que tu saches que... ...ce n’est pas le genre de groupe de pitounes sur lequel tu chantes honteusement en soutien-gorge sur ton lit, porte fermée à double tours, en te mettant du vernis à ongles en dessous du poster de Justin Bieber. Non, Portishead c’est un groupe de Papas, de grands, moyenne d’âge 30 ans, qui retrouve le sens de son adolescence dans les vibrations...

Fabrice Luchini à Montréal

18 septembre 2009

Du 13 au 27 septembre, Fabrice Luchini revient à Montréal au Monument-National pour son nouveau spectacle Le Point sur Robert. Présenté par Juste pour Rire, ce one man show littéraire a rencontré un succes en France, avec plus de 650 représentations. Le Point sur Robert est conçu comme une odyssée littéraire empruntant le chemin de Molière, Flaubert, Rimbaud, Barthes et Valéry. Mais Fabrice Luchini, comédien et homme de lettre, sait jouer avec le public...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

LAKMÉ : Le cœur pur d’une femme

9 février 2007

L’Opéra de Montréal présente cette semaine une pièce à vous couper le souffle : Lakmé de Léo Delibes. Ce conte merveilleux se déroule en Inde pendant la colonisation anglaise et relate l`histoire de Lakmé, jeune prêtresse indienne Brahmane, qui tombe éperdument amoureuse d’un officier britannique, Gérald. Ayant profané les lieux saints brahmanes pour voir sa bien-aimée, Gérald est alors recherché par le père de Lakmé, Nilakantha, qui cherche à se venger de l’offense faite...

Patrick Léonard en solo

25 avril 2011

Patrick Léonard, l’un des cofondateurs de la compagnie les 7 doigts de la main, présente en avant-première mondiale un spectacle solo de sa création : Patinoire. Dans ce spectacle, il incarne un homme tentant de percer et de se faire reconnaître des autres. Ce clown-acrobate réalise des numéros très impressionnants, notamment un équilibre sur une pile d’enceintes posée sur une chaise d’enfant cassée qui est à couper le souffle. Le lien avec le public...

La mouette

16 mars 2007

« Il croyait au malheur parce qu’il était seul. L’espoir a besoin d’être deux. Toutes les lois des grands nombres commencent dans cette certitude. »* Admettez cet axiome mathématique et ne cherchez pas d’espoir dans La mouette : vous n’en trouverez aucune trace car chacun des personnages de cette pièce de Tchekhov est effroyablement seul. Pire que seul au monde, chacun est seul dans son monde. Tréplev est seul dans une bulle artistique qu’il...