Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Sawickipédia

Vous serez heureux d’apprendre que mon article de cette semaine ne traitera pas de Masala ou d’une autre émission de radio à l’antenne de CISM, et ne contiendra pas d’image de T-Rex. Oui, le paléontologue en moi aussi est déçu, mais il y a des choses dans la vie que l’on doit accepter de laisser passer. Les dinosaures et les piétons font partie de ces choses.

Cependant, il y a dans la Nature des choses mystérieuses, sans réponses, sur lesquelles on peut s’interroger. Je ne parle pas ici simplement de savoir qui a décidé qu’il y avait 12 pouces dans un pied, ou qui a décidé qu’on devait prononcer « quand est-ce qu’on mange ? » avec un « t » : « quant est-ce qu’on mange ? ». Un « d » muet et un « t » prononcé ? Vraiment ? Il y a certes des questions intemporelles comme celles-ci, mais bien d’autres encore, qui me tiennent éveillé la nuit, sans aucun rapport avec les 14 cafés que j’ingurgite quotidiennement, ou le crystal meth que j’y ajoute comme succédané.

Par exemple, ne vous êtes-vous jamais préoccupé de savoir comment les saucisses à hot-dog faisaient pour survivre dans la nature, sans bras ni yeux ? Moi si. Ma théorie farfelue sur leur origine est la suivante. Les saucisses à hot-dog ont évolué d’une espèce de vers indigènes qui vivent dans les profondeurs abyssales de l’océan, exposées à des pressions titanesques et vivant dans un milieu sans aucune lumière. C’est ce qui explique leur absence de bras et d’organes leur permettant de se déplacer grâce à la lumière. Le fait que ces organismes évoluent sous des pressions monumentales, voire pharaoniques, explique le fait que les saucisses à hot-dog peuvent se fissurer lorsqu’on les fait cuire dans de l’eau bouillante, le gradient de pression étant trop grand : les tissus de l’animal sont déchirés par le différentiel de pression. Nos amis végétariens seront cependant rassurés d’apprendre que les saucisses à hot-dog ne contiennent donc pas « réellement » de viande, et peuvent donc se sustenter d’un très peu savoureux hot-dog pauvre en nutriments, tout comme leurs amis omnivores.

Autre grande interrogation du quotidien, cette fois plus près, beaucoup plus près, de la vie du quotidien à Poly. Comment mon partenaire de laboratoire a-t-il pu débuter l’introduction d’un rapport par le mot « Cependant » ? En quel honneur, par quelle relation de logique formelle obscure, est-il possible d’utiliser un « cependant» pour débuter une quelconque affirmation sans aucune phrase la précédant ? J’ai même regardé dans mon manuel de référence de mathématiques discrètes et mon manuel de design de circuits logique, aucun théorème ne semble exister pour permettre ce type de lien logique. Ça, ou cette relation fait l’objet de la protection d’une société secrète à laquelle appartenaient Boole et De Morgan, et seule une série d’indices indéchiffrables permettent de parvenir à obtenir l’emplacement d’une tablette d’argile sur laquelle est marquée la table de vérité de cette relation mystérieuse, à l’origine des Croisades et de la conquête de l’Amérique. Pour l’instant, je n’en suis encore qu’à la première étape de cette longue quête vers la Vérité, mais j’éprouve beaucoup de difficulté à la résoudre, le sudoku du Polyscope étant réputé comme impossible à résoudre pour un être humain ou un supercalculateur actuel. Un ordinateur quantique parviendra peut-être un jour à résoudre ce problème NP-difficile.

De plus, je tiens à répondre aux demandes de nombreuses personnes qui m’ont interrogé à propos de l’épineuse question des gadgets technologiques, et des modèles de téléphones intelligents les mieux adaptés à leurs besoins. Quel est le moins cher ? Quel est celui qui offre les meilleures applications ? Quel est celui qui possède un écran à l’épreuve des taches de sauce brune ? Quel est celui qui me permettra de flasher mon swaga devant les filles, holla ? Naturellement, c’est de mon ami étudiant en histoire de l’art que provient cette dernière question, vous l’aurez deviné. La réponse que je donne à tous est la même : le modèle qui satisfait le mieux tous ces critères est le Etch A Sketch. Il est capable de contenir une quantité illimitée d’information, possède un écran tactile de 9,5 pouces et son utilisation est un jeu d’enfant. Sa seule vulnérabilité concerne sa résistance aux chocs, mais les ingénieurs ont estimé que les désagréments occasionnés par les chocs étaient mineurs devant les avantages offerts par le produit. Sa réputation est telle qu’Apple a entièrement repris son concept pour en faire sa propre copie, qu’ils ont nommée « iPad ».

Une autre question qui m’a longtemps tenu à l’écart du sommeil est celle de la faim dans le monde, jusqu’au jour où un éclair de génie vint me frapper : il suffit de manger.

C’est ce qui conclu ma chronique de vulgarisation des choses simples. J’espère vous avoir informé, ou vous avoir permis d’éviter des recherches inutiles sur Wikipédia, afin de vous permettre de profiter de votre bandwidth à des fins beaucoup plus profitables pour l’ensemble de la société comme de mettre à jour votre statut FaceBook ou informer la Twitosphère (« la boule de twits ») de la composition de votre déjeuner.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Chirac ou les intérêts planétaires

26 septembre 2003

Accolade fraternelle avec Gerhard Schröder, mise en abîme des propos du président Bush et entêtement sérieux, le président Chirac n'a jamais lésiné sur les moyens pour tenter vainement de singer le général de Gaule, figure emblématique d'une France républicaine forte, qui tente désespérément aujourd'hui de retrouver, sur la scène politique internationale, la haute stature d'antan. La porte du XXIe siècle s'est ouverte avec fracas. Dès l'instant où les tours jumelles s'effondraient, le monde faisait...

Partir

20 août 2010

« On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait. » – Nicolas Bouvier L’été : les spectacles dans la rue, sur les places ; les festivals, les concerts, les regroupements, les amis. Tant de façons de découvrir et participer à notre culture actuelle. Et les voyages ? Comment mieux définir l’été que par « voyage » ? Mais les voyages, c’est aussi une forme de culture. Découvrir les mets typiques d’une région, remettre...

Les nerfs en sphère, la chronique d’un vert

18 septembre 2009

Permettez-moi de vous présenter ma chronique « Les nerfs en sphère » ! Au cours de la session, je vous propose d’explorer divers sujets environnementaux sous un angle, disons, peu conventionnel. Au fait, vous aurez le droit à du mordant durable propre à l’attitude journalistique du Polyscope alors que je développe une opinion, en votre future compagnie, sur certains phénomènes inspirants et sur d’autres qui tapent tout simplement cés nerfs ! D’où provient le nom de la chronique ?...