Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Café étudiants de l’UdeM : L’Acquis de Droit

Le café des étudiants en droit est, à l’instar du café étudiant du pavillon d’aménagement, géré par Coopsco en collaboration avec l’association des étudiants en droit. Bien que le concept de café/cafétaria est analogue, il y a tout de même de nombreuses différences.

Tarification

N’allez pas à l’Acquis de Droit si vous cherchez à économiser sur votre repas : les prix sont en tous points identiques à ceux d’une cafétaria conventionnelle. La meilleure illustration est le café de 10 onces (équitable) à 1,50 $. Un rabais de 20 sous est accordé lorsqu’on apporte sa propre tasse. En fait de repas, des quiches individuelles et des salades-repas sont de bons choix, quoiqu’un peu dispendieux (3,50 $ et 5,50 $ respectivement) Il est également possible de commander des trios : l’excellent combo soupe-café-salade se vend 3,75 $. Évidemment, les étudiants travaillant au café sont rémunérés.

Ambiance et commodités

Ce café pourrait facilement concurrencer une succursale de Second Cup tellement le local est propre et organisé. Récemment rénové, le design est très épuré, quoiqu’arborant des couleurs un peu sombres. Les fenêtres donnent une vue sur la cour extérieure du pavillon Maximilien-Caron. Les micro-ondes sont discrètement logés dans des étagères en bois. Un projecteur diffuse les Jeux Olympiques sur un écran géant. Toutefois, le meilleur élément est sans contredit la présence de deux comptoirs pouvant servir de bar et de stand pour DJ : idéal pour les 5 à 7 ou les partys de fin de session. Et oui, il y a un permis d’alcool : un verre de bière se vend 2 $.

Verdict

Avec un choix de nourriture un peu limité et une tarification peu concurrentielle, l’attrait du café est surtout limité aux étudiants et aux professeurs du département de droit. Une visite s’impose toutefois si vous voulez rencontrer les futurs avocats et avocates qui vous poursuivront lorsque le pont que vous aurez construit se sera écroulé… L’Acquis de Droit, local A-2470, pavillon Maximilien-Caron (à côté du 3200 Jean-Brillant)

Articles similaires

Les cafés étudiants de l’UdeM

29 janvier 2010

Initialement, je devais évaluer le Macrophage, le café des étudiants en biochimie, situé au local E-212 du pavillon Roger-Gaudry. Toutefois, il s’agit plutôt d’un comptoir alimentaire avec trois vieux sofas : rien qui retire l’attention en général. À sa décharge, je dois mentionner que les responsables du café ont déjà proposé de faire tomber le mur qui les séparent du « food-court » adjacent pour ainsi obtenir plus d’espace, mais l’administration de l’UdeM a...

Le café étudiant du pavillon d’aménagement

12 février 2010

Voici un café étudiant qui est pas mal différent des autres. En fait, il s’agit plutôt d’un croisement entre un Second Cup, et une cafétaria, mais avec une touche étudiante. Tarification En vrai, les prix sont plus proches de ceux d’une cafétaria que ceux d’un véritable café étudiant tenu par des impliqués : en moyenne, les prix sont de 25¢ à 50¢ inférieurs à ceux d’une cafétaria. Toutefois, les étudiants qui y travaillent sont...

Café-In et Pill-Pub

12 mars 2010

La localisation du Café-In, le café des étudiants en chimie, au septième étage du pavillon Roger-Gaudry, est idéal pour ceux qui adorent monter les escaliers. Les plus paresseux prendront l’ascenseur tout juste à côté... D’ailleurs, si vous vous attendiez à un petit local aménagé n’importe comment, vous vous trompez carrément. Ce café est, selon certains égards, le contraire de la Planck (café étudiant de physique). On est en présence d’un café très propre et...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Cohen : Artworks

26 février 2010

Pour la première fois à Montréal, Leonard Cohen expose ses œuvres visuelles à la Gallerie Lounge TD. Le choix d’exposer ses travaux a été pris afin de présenter au public une autre facette de cet artiste. Leonard Cohen est d’abord connu pour ses créations littéraires et musicales. Il fait paraître son premier recueil de poésie à 17 ans, et obtient une reconnaissance internationale en tant que poète en 1961 avec The Spice Box of...

La vérité qui dérange : Money for nothing…

25 février 2011

Par Sébastien Vilfayeau Vous aurez tous reconnu le fameux titre de Dire Straits Money for nothing. L’actualité de la semaine n’est pas musicale, mais financière. On va parler d’argent. Attachez bien vos ceintures, repositionnez votre appui-tête, ajustez votre siège car le démarrage va être brutal. Je vois clignoter dans vos yeux ébahis deux symboles « $ » comme notre ami Picsou. Votre esprit a déjà pris l’avion pour se rendre à la cité où...

ISF : Des profils différents, une mission unique

16 septembre 2011

En tant qu’ingénieurs ou futurs ingénieurs nous sommes tous habités par une même mission principale : développer des solutions techniques pour répondre aux problèmes et aux besoins de notre société et ceci tout en saisissant l’impact de nos solutions à tous les niveaux qu’il soit humain, économique, social, culturel ou encore institutionnel. En plus de cette mission, l’ingénieur au Québec a également un certain nombre de devoirs et d’obligations envers les clients et notre...