Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Scandale Toyota : Mathieu Bonin enquête

Je trouve un peu ironique que les deux plus gros rappels de l’histoire de Toyota soient de nature relativement banale : après tout, il ne s’agit que d’une vulgaire pédale d’accélérateur et d’un tapis protecteur. On est très loin du réservoir d’essence qui explose de la Ford Pinto. Malheureusement, ces deux composantes font en sorte que l’accélérateur reste coincé, résultant en une soudaine accélération. Aux États-Unis, un policier californien ainsi que trois membres de sa famille sont décédés après que leur Lexus ES350 (une des voitures visées dans ces rappels de plusieurs millions de véhicules) de location ait accéléré soudainement pour ensuite frapper un mur de béton.

Cet accident est sans doute l’élément déclencheur de cette énorme saga de rappels de Toyota qui affecte négativement sa réputation de voitures fiables, ainsi que le cours de son action : la part du marché de Toyota a chuté de 21 B$ en une semaine en janvier. Toutefois, certaines choses demeurent un peu obscures : comment Toyota a pu laisser passer une telle défectuosité, et pourquoi l’accélération soudaine a causé la mort de quatre individus ?

Commençons d’abord par expliquer les causes possibles d’accélération soudaine : le rappel des tapis concernait le risque que la pédale d’accélérateur pouvait se bloquer dans les interstices du tapis. Le rappel concernant la pédale elle-même est plus complexe : dans de très rares cas, le mécanisme de friction de la pédale pouvait devenir plus difficile à manipuler, et même se bloquer carrément. Ceci était causé par accumulation de condensation dans le module par temps froid.

Il s’avère que le sous-traitant qui fabrique le module des pédales s’appelle CTS Corporation, une compagnie localisée à Elkhart, aux États-Unis. En somme, le blâme ne revient pas totalement à Toyota, car les modèles fabriqués au Japon utilisent des pédales Denso et ne sont donc pas affectés par ce rappel. Cependant, tout bon ingénieur industriel vous confirmera qu’il relève de la responsabilité du constructeur de vérifier la qualité des composantes venant d’un sous-traitant.

L’autre problématique nébuleuse concerne l’accident ayant tué l’agent de police et sa famille. Il est rapporté que la femme du policier ait appelé au 911 pour signaler que la voiture accélérait de manière incontrôlée. À priori, on pourrait croire que les freins étaient incapables d’immobiliser le véhicule. Toutefois, des journalistes de la revue Car and Driver ont effectué des tests de freinage en situation d’accélération incontrôlable. À partir de 113 km/h, une Toyota Camry V6 a réussi à s’immobiliser en 58 m, et ce, malgré que l’accélérateur soit totalement enfoncé. En comparaison, c’est seulement 5 mètres de plus que la distance de freinage normale d’une Camry. De plus, je m’interroge également pourquoi personne n’a songé à mettre la transmission automatique au neutre, ou même éteindre le moteur… D’accord, ce n’est pas un cas digne d’un Darwin Award, mais quand même !

Sur ce, espérons que Toyota pourra apprendre de ses erreurs. Évidemment, ce n’est pas une situation comme ça qui mettra en faillite le numéro 1 mondial de l’automobile, mais il est évident que des changements doivent être apportés.

Mots-clés : Automobile (46)

Articles similaires

Chronique automobile – Salon de Montréal 2009

23 janvier 2009

Comme convenu la semaine passée, voici le compte rendu du Salon International (?) de l’Auto de Montréal. D’emblée, on réalise que cette exposition est beaucoup plus sommaire que sa contrepartie de Détroit. Toutefois, j’ai pu assister au dévoilement de certaines primeurs canadiennes et admirer certains prototypes. Commençons par Ford Le tour du Salon de l’Auto commence immédiatement avec Ford, plus précisément avec une Ford Fiesta européenne. Pour une voiture sous-compacte, elle est définitivement très...

pubs, garage et horreur

12 février 2010

Et non, ce n’est pas moi qui vous donnera des conseils pour la St-Valentin, à moins que vous ayez un coup de foudre pour un Acura ZDX : dans ce cas, je vous recommande fortement d’aller voir un psychiatre et un opticien… Par contre, je peux fournir des critiques engagées (lire enragées) envers tous ces constructeurs qui construisent des voitures hideuses : ÇA M’ÉNERVE ! Publicités du Superbowl Honda doit apprendre que même en...

Chronique automobile

4 septembre 2009

Bienvenue à cette nouvelle session de chialage et de comportement fanboy. Ici, c’est « no compromise » : j’aime ou je déteste. Ceci dit, bonne lecture :) La Ferrari 458 Italia L’arrivée d’une nouvelle Ferrari est toujours un événement grandiose pour moi (et 100% des Italiens, j’imagine).Cet été, j’ai donc pu me réjouir en apprenant que la F430 cédait sa place à la 458 Italia. Ceci dit, c’est loin d’être une simple mise à...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Les cafés étudiants de l’UdeM – L’Intermed

15 janvier 2010

Blasés par la nourriture d’Aramarde... oh, désolé, faute de frappe, Aramark ? Pourquoi ne pas essayer un des nombreux cafés étudiants de l’Université de Montréal. D’accord, ils ne sont pas situés dans le bâtiment de Polytechnique, mais les prix minimes en valent amplement la peine. D’ailleurs, une petite marche n’a jamais tué personne. Voici le premier article d’une série portant sur les cafés étudiants de l’UdeM. Cette semaine, on évalue l’Intermed, le café des...

Sawickipédia

26 février 2010

Vous serez heureux d’apprendre que mon article de cette semaine ne traitera pas de Masala ou d’une autre émission de radio à l’antenne de CISM, et ne contiendra pas d’image de T-Rex. Oui, le paléontologue en moi aussi est déçu, mais il y a des choses dans la vie que l’on doit accepter de laisser passer. Les dinosaures et les piétons font partie de ces choses. Cependant, il y a dans la Nature des...

Robert Charlebois à La Tulipe : sortez les trompettes !

30 octobre 2009

Par Julien Carrier Le 27 octobre dernier avait lieu, au cabaret La Tulipe, le spectacle de Robert Charlebois : Avec tambour ni trompette. Je dois me confesser : c’était mon premier concert de Robert Charlebois à vie. Je connaissais le monsieur (à son âge vénérable, on se doit de l’appeler monsieur) et entendu ses classiques, mais jamais je n’avais eu la chance de voir ce monument de la chanson québécoise en concert. Chose que...