Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Les cafés étudiants de l’UdeM

Initialement, je devais évaluer le Macrophage, le café des étudiants en biochimie, situé au local E-212 du pavillon Roger-Gaudry.
Toutefois, il s’agit plutôt d’un comptoir alimentaire avec trois vieux sofas : rien qui retire l’attention en général.
À sa décharge, je dois mentionner que les responsables du café ont déjà proposé de faire tomber le mur qui les séparent du « food-court » adjacent pour ainsi obtenir plus d’espace, mais l’administration de l’UdeM a refusé.
Autre fait digne de mention, les tarifs sont très abordables, mais se rendre là-bas requiert un GPS de 500 $, et encore…

Tant qu’à être situé dans les abysses du pavillon Roger-Gaudry, l’équipe d’expédition formé par des membres du Polyscope ainsi que moi-même avions décidé de pénétrer encore plus loin dans les profondeurs de ce bâtiment trop complexe pour le commun des mortels. Nous avons finalement rejoint les environs du café des étudiants en médecine dentaire, et nous avions droit à toute une surprise.

Ambiance et commodités

Tout d’abord, la seule forme de vie présente mis à part les explorateurs venus de Poly étaient les bactéries qui s’activaient à dégrader une vielle pomme. Ensuite, aucun produit n’est vendu ici : il n’y a pas même pas de machine distributrice ni de machine à café ! Toutefois, l’aménagement du local est simplement formidable pour un café étudiant. Il y a une section
« lounge » équipé de 5 sofas en cuir et agrémentée d’un long miroir et d’arbustes décoratifs. Dans une pièce adjacente, il y a une table de billard avec des bâtons facilement accessibles. En fait de commodités, on peut compter trois micro-ondes ainsi qu’un réfrigérateur en-dessous d’un comptoir. Ai-je mentionné que les toilettes sont mixtes ? Le local est situé au I-005, dans le sous-sol du pavillon accessible par l’entrée H-1.
S’y rendre est un peu compliqué, mais le Polyscope offre des visites guidées.

Verdict

Après une houleuse partie de billard, nous sommes partis en nous demandant pourquoi c’est le désert.
Ce café a tellement de potentiel : des soirées qui y seraient organisées feraient sûrement fureur. À moins que les étudiants en médecine dentaire nous cachent quelquechose…




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Je mange avec ma tête!

27 janvier 2012

Par Émilie Thibaudeau Éthique alimentaire et environnement Saviez-vous qu’un élevage moyen de saumons répand dans l’environnement autant de matière fécale qu’une ville de 60 000 habitants; qu’au Canada on estime que la moitié des aliments produits sont gaspillés et que si l’on tenait compte des coûts sociaux et environnementaux d’un hamburger celui-ci coûterait 200$? Malheureusement, ces réalités ne sont pas mises en évidence sur les produits achetés comme l’est, par exemple, la fiche nutritionnelle....

Société technique : Poly eRacing

14 mars 2014

Propos recueillis par Maxime Callais Cette semaine, dans votre dossier sur les sociétés techniques, nous nous intéressons à Poly eRacing. Entrevue avec Simon Bellemare, Directeur électrique, et Jean-Philippe Carmona, Directeur communications et marketing. PQue fait votre société technique? RNotre société technique conçoit et fabrique une voiture de course monoplace 100 % électrique qui participe aux compétions parrainées par la SAE (Society of Automotive Engineers). Fondé aux États-Unis en 1978, ce réputé circuit international regroupe...

Lancement du génie biomédical

6 février 2009

Pierre Savard, directeur du programme, la ministre de l’éducation du Québec Michelle Courchesne, le président de l’Ordre des Ingénieurs Zaki Ghavitian, le directeur et le président de l’École Polytechnique, Christophe Guy et Bernard Lamarre, pour ne nommer qu’eux, orchestraient en grandes pompes l’inauguration officielle du génie biomédical le 29 janvier dernier. De nombreux conférenciers furent invités pour présenter leur vision de l’avenir de ce programme ainsi qu’un aperçu des défis à relever dans les...