Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Petites histoires russes pour trinquer

En vivant à Prague, j’ai croisé sur mon chemin de nombreuses nationalités, côtoyant leurs coutumes, prenant part à leurs danses, goûtant leurs plats et leurs boissons. Une des traditions qui m’a le plus marqué lors de ce premier semestre à l’étranger est celle des mes amies russes, tradition teintée de poésie et d’humour lorsque les verres doivent se frapper. Au lieu des traditionnels « santé ! », « na zdravi ! », « prost ! », « cheers ! », « sto lat ! », « tchin tchin ! » et j’en passe, de véritables petits contes sont partagés au moment de boire.

J’ai essayé de recueillir quelques uns de ces récits pour vous les faire partager.
Traduction libre de propos recueillis en vivant au quotidien avec deux Anastasia venant de Tomsk en Russie.

À dire pour l’anniversaire d’une femme

Il était une fois, il y a très longtemps, se trouvaient deux tribus ennemies qui vivaient au loin dans la montagne. Le litige entourant ces deux tribus était un merveilleux et magnifique collier rassemblant les plus belles perles existantes. Un jour, les deux clans en vinrent aux coups, et le collier fut rompu, libérant les perles de leur fil. Ces dernières roulèrent sur le fl anc de la montagne et tombèrent sur terre telle une pluie étincelante, et ainsi apparurent sur terre les hommes et les femmes. Alors buvons pour célébrer la plus belle et la plus merveilleuse de ces perles !

En l’honneur de la force des filles

Une bagna russe (thermes) est faite de deux parties, l’une occupée par les hommes, l’autre par les femmes, et séparées par un mur. Il était une fois, Petites histoires russes pour trinquer au moment où tous prenaient soin de leur corps et se lavaient, la vapeur se propagea à travers la bagna. Soudain, le mur s’écroula. Les femmes prirent des bassines pour recouvrir pudiquement la moitié de leur corps, et firent de même les hommes. Après quelques minutes à se regarder, ils déclarèrent « Après tout, nous sommes adultes ! » et décidèrent de laisser tomber les bassines. Dans le cas des femmes les bassines roulèrent à terre ; pour les hommes, elles restèrent suspendues. Alors buvons pour le pouvoir qu’ont les femmes de faire tenir ces bassines !

Il était une fois une fille et un garçon s’aimant passionnément. Leurs parents étaient opposés à leur union. Devant leur désapprobation, les deux amants décidèrent de sauter ensemble pour se suicider. Ils grimpèrent en haut du plus haut rocher quand le garçon commença à compter. Un, deux, trois… Et il sauta.
Mais la fille resta derrière lui, et se tint debout au bord du rocher. Alors buvons pour le fait que les hommes baisent les femmes, mais que les femmes les baisent aussi en retour !

Célébrer l’amitié

Une tortue fl ottait sur la rivière, ayant sur son dos un serpent. La tortue pensa « si je balance le serpent, il me mordra ». Le serpent pensa « si je mords la tortue, elle me balancera ». Alors buvons pour l’amitié qui lie deux personnes !

Lors d’un mariage

Il était une fois, un homme qui décida de se marier. Il demanda donc à son père d’envoyer les invitations pour la réception. Quand le jour du mariage eut lieu, personne ne se pointa, aucun invité ne fut présent. L’homme demande à son père pourquoi personne n’est venu lors d’un si beau jour, et le père répondit : « J’ai envoyé à tes amis une lettre où je disais que tu étais dans les pires ennuis et en grand danger ». Alors buvons pour les bons amis qui seront toujours là pour nous aider dans tous les moments !

Voila quelques bribes de traditions russes. Les résumer simplement à la vodka et aux demoiselles blondes filiformes, cela reviendrait à dire que les canadiens se promènent avec une hache sur l’épaule, revêtus de chemise à carreaux et prêts à bucher dans la forêt. Disons que ce serait complètement passer à côté des richesses culturelles de ce pays : danse, recettes, langue, histoire, cinéma, peinture…
J’espère leur avoir rendu justice et si jamais une russe vous invite à goûter des pilminis ou des dranikis, ne refusez surtout pas, vous ne pourrez jamais être déçus !

Mots-clés : En échange (21)

Articles similaires

Dernier voyage en Europe

19 mars 2010

Délaissons le temps froid de la République Tchèque pour rejoindre le soleil espagnol dans le cadre de ce dernier récit de voyage de l’année. Après les gaufres belges, les vélos et chocolat marocain néerlandais, le nouvel an sous la tour Eiffel, l’Oktoberfest en Bavière, la Scala de Milan, le Carnaval de Venise, voici maintenant la péninsule ibérique, avec ses richesses culinaires, ses trésors culturels et ses villes magnifiques. Barcelona Trois mots peuvent résumer ce...

Strc prst skrz krk

29 janvier 2010

Ou tout simplement « se mettre un doigt en travers du cou », bienvenue en République Tchèque, royaume de la culture, de la bière et des pragoises aux courbes avantageuses ! Après un road trip de 1000 kilomètres, m’y voici enfin. J’ai vu défiler les villes d’Évian, de Lausanne, Berne, Bâle, Strasbourg, Nuremberg et Pilsen (avec un arrêt obligatoire dans un bar pour déguster une bonne et fraîche bière pils) pour finalement arriver dans...

I AM-STERDAM

12 février 2010

Une nouvelle semaine, un nouveau voyage ; cette fois-ci, c’est direction le nord-ouest de l’Europe pour visiter la ville d’Amsterdam dans le cadre lors d’un périple de deux jours. Récit des aventures dans le vieux continent de Will à Prague. Sac de sport prêt, rempli à ras bord de nouilles chinoises et d’une théière électrique, je pars avec mes deux colocs vers l’aéroport de Prague, avec en poche un aller-retour Prague-Eindhoven. Le reste sera...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Une session à Singapour

28 mars 2013

Aéroport Changi, Singapour, vers 1h du matin. La première chose qui me soit venue à l’esprit, quand les portes coulissantes donnant sur l’extérieur se sont ouvertes, a été : « Non. »   Passer de l’atmosphère contrôlée de l’aéroport au climat tropical singapourien m’a donné l’impression de foncer dans un mur de chaleur et d’humidité. Avec un léger sentiment de panique, j’arrivais mal à imaginer à quel point la température pouvait grimper au soleil de...

Drame médiatique

22 janvier 2010

Ma chronique de cette semaine, je l’ai écrite sur la couverture médiatique des évènements lorsqu’il y a un drame. Je me suis d’ailleurs surpris à toucher la limite de ce que j’ose dire à « n’importe qui », en l’occurrence, vous chers lecteurs, et aussi ce que je dis à ceux qui m’aiment et me connaissent. Vous l’aurez deviné, c’est ce qui se passe actuellement à Haïti qui a atteint mes sentiments. En commençant...

Conférence et atelier : ÉTUDE EFFICACE, MÉMORISATION ET PRÉPARATION AUX EXAMENS

5 février 2010

Par Gilles Lussier Conférence et atelier d’information pour l’amélioration des habiletés d’apprentissage qui visent à fournir aux participants divers moyens de développer un ensemble de compétences essentielles à une activité scolaire satisfaisante et plus agréable. Cette semaine, la conférence traitera de l’ÉTUDE EFFICACE, MÉMORISATION ET PRÉPARATION AUX EXAMENS : • Comment établir un programme d’étude efficace ? • Comment améliorer votre concentration lors de l’étude? • Comment favoriser le passage des informations de la...