Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Igloofest 2010 : première fin de semaine

À l’heure de lire ceci, vous avez forcément manqué la toute première soirée de l’Igloofest de cette année, celle du jeudi 14 janvier, inaugurant le bal pour 2010. Tout au long des 3 fins de semaines du festival, Le Polyscope vous présentera des compte-rendus des soirées électroniques qui se tiennent sur le Quai Jacques-Cartier tout au long du mois de janvier, en plus de faire des suggestions d’artistes à ne pas manquer, pour les amateurs comme les connaisseurs.

Bien qu’avec moins de noms connus du grand public cette année comparativement à l’édition 2009 qui avait entre autres présenté Ghislain Poirier et Modeselektor, cet hiver promet malgré tout d’être chaud !

Vendredi 15 janvier

  • Mono-poly, techno, tech-house, minimal
  • Robert Babicz, house, minimal, acid techno
  • Adultnapper, house, minimal
  • Philip Bader, techno, minimal

Contrairement à ce qui avait été annoncé dans l’édition de la semaine dernière, le français Popof ne sera pas présent à l’Igloofest cette année, ayant annulé sa présence au moment d’envoyer le journal sous presse. L’organisation du festival et l’artiste tiennent cependant à préciser qu’ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour que Popof puisse offrir une performance au cours de la prochaine saison du Piknic Électronik.

Samedi 16 janvier

  • Living~Stone, dubstep
  • Noisia, break, house, downtempo
  • LA Riots, house, drum and bass
  • Renaissance Man, house

Les VJs Factory Girl, M3TR1K et Diagraf du collectif [MixSessions] de la Société des Arts Technologiques (SAT) agrémenteront la soirées de leurs projections visuelles.

Jeudi 21 janvier

  • Maus, deep house, techno
  • MightyKat, house, techno
  • Mark Farina, house

Mettant en vedette les VJs Homing et Diagraf et leurs créations visuelles.

Vendredi 22 janvier

  • MadKids, house, dubstep
  • Zoo Brazil, minimal, house
  • Italoboyz, minimal, acid house, hi-tech funk

Avec la participation du VJ Gridspace et ses images numériques.

À ne pas manquer la semaine prochaine : le compte-rendu de la première fin de semaine de l’évènement. Nous espérons que ces suggestions vous auront mis l’eau à la bouche, et que vous vous laisserez tenter par l’expérience.

Mots-clés : Igloofest (19)

Articles similaires

Igloofest 2010 : Dernière fin de semaine

29 janvier 2010

Décidément une rude année que réserve Dame Nature à l’organisation de l’Igloofest cette année. Après une première fin de semaine inhabituellement douce qui a presque transformé le Quai Jacques-Cartier en Osheaga, la seconde fin de semaine aura quant à elle été la victime d’un froid plus mordant, qui ne sera cependant pas venu à bout des amateurs de musique électronique venus nombreux pour l’occasion. Cette dernière fin de semaine du festival promet d’être mémorable,...

Igloofest 2010 : À venir en cette 2e fin de semaine

22 janvier 2010

Le public présent à la première des trois fins de semaine de l’Igloofest ne s’est laissé impressionner ni par la température inhabituellement douce pour un mois de janvier, ni par les quelques fl aques d’eau éparpillées sur le Quai Jacques-Cartier. Cette année encore, le concours de « one piece » semble être populaire auprès des festivaliers, nombreux à faire la file pour être pris en photo revêtus de leurs plus beaux habits de ski...

Igloofest 2010 : La fin

5 février 2010

Si jamais vous vous demandez, mesdames ou messieurs, combien de temps il faut pour que la condensation sur votre moustache se transforme en glace par une température de -30ºC, sachez que la réponse est 3 minutes ± 34 secondes. Comment faire pour obtenir une telle précision ? En tout cas, surtout pas en codant moi-même un chronomètre en Objective-C sur mon iPod, j’suis quand même pas geek à ce point-là[1]. La température polaire aura certes eu un...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.