Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Entracte au CCA

La NASA, le National Air and Space Museum de la Smithsonian Institution (NASM), l’Office national du film du Canada (ONF) et l’UbuWeb se sont donné rendez-vous au Centre Canadien d’Architecture (CCA). Après l’exposition La vitesse et ses limites, et avant la prochaine sur l’exploration de l’espace, le CCA nous offre Entracte : Films d’un futur héroïque. Comme son nom l’indique, cet entracte présente des films expérimentaux et d’avant-garde.

Les films, expérimentaux, scientifiques et artistiques sur la vitesse et l’espace, rarement présentés, proviennent des archives de la NASA, de la NASM, de l’ONF et de l’UbuWeb.
Entracte explore la relation évolutive entre vitesse et espace, les premières réactions face aux nouvelles technologies côtoient la nostalgie du passé non mécanisé.

Les archives sont regroupées suivant différentes thématiques : le rythme, la vitesse, le vol, les cosmonautes et l’espace. Chaque jour, une thématique différente est explorée, et les visiteurs peuvent suivre ces films depuis des gradins. Ces thèmes sont également explorés d’une autre manière.

Les archives sont mises à disposition sur des ordinateurs : chaque visiteur peut choisir les séquences qu’il veut voir, comme la série sur Apollo, les engins volants (dont une séquence sur les ornithoptères) ou des court-métrages d’animation. Une autre salle est consacrée aux images d’archives de la NASA, récemment numérisées. On retrouve ainsi vingt-deux heures (22h !) de séquences quasi-inédites projetées en continu, regroupant des levers de terre sur la lune, la marche lunaire de Neil Armstrong et la rentrée dans l’atmosphère terrestre à 40 000 km/h. Des livres sur l’univers et l’espace sont également consultables en libre-service.

Le CCA a également organisé des soirées spéciales Les Soirées du jeudi (également projetées le samedi et le dimanche). Ces soirées sont l’occasion d’explorer des archives et de découvrir du matériel expérimental rare (Tomorrowland de Disney, les films de John Lennon et Yoko Ono, etc.) dans une ambiance festive. Les salles se transforment en lieux de détente et de discussion, avec musique et service de bar. Des commissaires sont également sur place pour présenter et commenter ces images.

Entracte est une exposition d’un genre nouveau pour le CCA. Les visiteurs choisissent le mode d’interaction avec le contenu. C’est également une nouvelle manière de gérer l’intervalle entre deux expositions. On retrouve encore des traces de l’exposition La vitesse et ses limites sur le mur. Cet entracte révèle aussi certains mécanismes de la préparation et du montage d’une exposition qui sont habituellement caché au public.

Entracte : Films d’un futur héroïque au CCA jusqu’au 28 février 2010. Retrouvez toute la programmation des salles et des Soirées du jeudi sur www.cca.qc.ca/entracte.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.