Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

4e édition de M pour Montréal

La plate-forme M pour Montréal a été très active cette année : organisation des soirées mini-M qui font la promotion d’artistes en début de carrière chaque mois aux Foufounes Électriques, organisation du festival M sur les Quais qui a regroupé une vingtaine d’artistes sur deux scènes pendant deux jours et enfin la participation à plusieurs festivals à l’étranger (South by Southwest au Texas, The Great Escape en Angleterre, et le CMJ Music Marathon à New York) sous la bannière M sur la route. M pour Montréal termine donc cette année chargée avec son événement showcase qui se déroulera du 19 au 21 novembre prochain.

M pour Montréal a pour objectif de promouvoir la musique québécoise et canadienne. Les meilleurs groupes sont donc sélectionnés et se produisent pendant 25 minutes devant une délégation internationale de journalistes, d’organisateurs de festivals, etc. C’est un très bon événement pour faire de belles découvertes.

Le festival se déroule cette année au Cabaret/Studio Juste pour Rire le jeudi 19 et le vendredi 20, au Café Campus/Petit Campus et au Métropolis le samedi 21. Pas moins de 17 groupes montréalais et canadiens ont été sélectionnés pour cette quatrième édition. Think About Life, Miracle Fortress, You say Party! We say Die!, The Rural Alberta Advantage, The Luyas et Final Flash seront sur scène le 19, avant de laisser la place à Silly Kissers, Parlovr, Le Matos, Two Hours Traffic, DD/MM/YYYY et Sliver Starling le lendemain. Le samedi 21 dans l’après-midi sera présentée la sélection Franco au Café Campus/Petit Campus avec La patère rose, Géraldine, Marie-Pierre Arthur, Orange Orange et Caracol. Le spectacle de clôture, au Métropolis, réunira sur la même scène Fucked Up, Champion & ses G-Strings, Malajube, Melissa Auf der Maur et Misstress Barbara LIVE w/ Girls On A Ducati. Pour ceux débordant encore d’énergie après cette avalanche de spectacles, un after party où la bière coulera à flot est prévu à la SAT pour finir en beauté cet événement. Il sera animé par Jordan Dare, A-Rock et Hatchmatik (DJs de Peer Pressure) ainsi que Seb Diamond et Phil AD.

Retrouvez toutes les infos sur www.mpourmontreal.com

Crédit photo : Alexandre Galliez

Mots-clés : Musique (217)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Polythéâtre : Le Père Noël est une ordure

20 mars 2008

Polythéâtre et l’École Polytechnique de Montréal présentent : Le Père Noël est une Ordure de Josiane Balasko, Marie-Anne Chazel, Christian Clavier, Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte et Bruno Moynot. Les 28, 29 Février et 1er Mars à 20h au centre d’essai de l’Université de Montréal Pavillon J.-A.-DeSève 2332 Edouard-Montpetit, 6e étage Résumé : Le réveillon de Noël démarre plutôt tranquillement pour Mortez et Thérèse, bénévoles de l’association « Détresse amitié » chargée de venir en...

Le Barbier de Séville à Venise

12 mars 2010

Que de plaisir de voir cet opéra si plaisant dans un des plus prestigieux théâtres d’Italie et d’Europe : La Fenice de Venise. L’effervescence de Venise due au Carnaval qui s’y déroule chaque année nous a d’autant plus plongés dans une ambiance 18e siècle. La fiction de l’opéra semble alors s’accorder avec les gentilhommes aux larges capes et tricornes aperçus au détour d’un pont ou avec les courtisanes vénitiennes cachées derrière un masque pudique...

Les cafés étudiants de l’UdeM

29 janvier 2010

Initialement, je devais évaluer le Macrophage, le café des étudiants en biochimie, situé au local E-212 du pavillon Roger-Gaudry. Toutefois, il s’agit plutôt d’un comptoir alimentaire avec trois vieux sofas : rien qui retire l’attention en général. À sa décharge, je dois mentionner que les responsables du café ont déjà proposé de faire tomber le mur qui les séparent du « food-court » adjacent pour ainsi obtenir plus d’espace, mais l’administration de l’UdeM a...