Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

En attendant l’ultimatum climatique…

Vous croyez que le réchauffement planétaire ne vous concerne tout simplement pas parce que vous comptez être morts lorsque nous subirons les effets les plus dévasteurs de ce phénomène, en tenant compte bien sûr que vous ne prévoyez pas avoir d’enfants ? Vous pensez que c’est un problème qui ne concerne pas notre coin du globe terrestre et que les pays concernés pourront se débrouiller seuls avec leurs problèmes ? Eh bien, vous êtes une bande d’enfoirés ! Mais ne vous inquiétez surtout pas, du moins de moi, puisque je ne m’acharnerai pas longtemps sur votre cas. J’espère tout de même que, par la mobilisation de la société, vous verrez éventuellement qu’un changement s’impose. Peu importe, ce 24 octobre, je serai en train de manifester sur la colline parlementaire pour que ça soit notre illustre gouvernement conservateur qui change et non l’équilibre climatique de la planète.

Une manifestation ?

C’est en chantant une chanson des Cowboys Fringants que je gonfle mon égo en attendant de me présenter sur la colline parlementaire pour l’évènement Fill the Hill :
À la manifestation !

On rêvait d’révolution

Au fait, l’idée est de regrouper le plus de citoyens possible pour lancer un message clair aux dirigeants canadiens avant qu’ils aillent nous représenter à Copenhague 2009, au prochain sommet de l’ONU sur le climat, en décembre. D’ailleurs, je suis fort probablement fautif lorsque je caractérise l’évènement du 24 octobre comme étant une manif. Parlons plutôt d’un rassemblement national dans le but d’influencer des actions législatives. C’est la plus grande initiative canadienne inscrite dans la journée internationale d’action autour du climat, tel que promu par 350. Plus encore à Ottawa, du 23 au 26 octobre se tient Power Shift qui remplace cette année le Colloque national des Campus durables de la Coalition Jeunesse Sierra. C’est trois jours de mobilisation monstre qui rassemblent les jeunes du Canada autour du thème de l’environnement. En plus de vouloir également lancer un message d’action rapide à nos élus, il y a au programme toutes sortes d’ateliers de formation et de planification, des conférences, un salon de l’emploi, etc. J’espère que vous vous doutez que tout ce beau monde va également être sur la colline parlementaire le samedi 24 octobre.
Ça vous intéresse ?

Si la mobilisation Fill the Hill vous intéresse, sachez que plusieurs membres de PolySphère (dont moi !) comptons déjà nous y rendre et que nous pourrions vous offrir une place de covoitureur, histoire de minimiser les émissions de gaz à effet de serre ! Contactez-moi par email (c.f. début de l’article). Ne craignez pas les membres de PolySphère, ce n’est pas parce que j’ai chanté le refrain de La manifestion que le premier couplet s’applique :
Sont arrivés en West Falia
En criant « S.O.S Gaïa »

Accoutrés comme des hippies
Avec les yeux rougis

Enfin, il faut que notre cher premier ministre, Stephen Harper, sache que ce n’est pas acceptable de manquer un sommet de l’ONU en préparation pour Copenhague sous prétexte qu’on inaugurait un Tim Hortons à Oakville en compagnie du maire de New York.

Pour plus d’informations sur Fill the Hill et les différents organismes impliqués :
www.350.org/fr
www.climateday.ca
www.powershiftcanada.org

Facebook : Climate Day: Fill The Hill

Pour des statistiques intéressantes, mais non mises à jour sur les conservateurs :
www.greenparty.ca/fr/newsletter/19.02.2007m

« Aujourd’hui, ce n’est plus un choix. C’est un devoir. »

 

« Aux leaders mondiaux qui se rendront à Copenhague :

‘‘DONNEZ-NOUS UNE CHANCE !’’ »

 

« Faites entendre votre voix. Signez l’appel de Copenhague. »

 

Copenhague, ville danoise, accueillera en décembre le Sommet de l’ONU sur le climat. C’est à ce moment que les dirigeants du monde devront faire suite au protocole de Kyoto qui prend fin en 2012. Le thème : ultimatum climatique.

 

copenhague-2009.com
La pensée verte

Je choisirai le paradis pour le climat, et l’enfer pour la compagnie.

– Mark Twain




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

HUMOUR

12 février 2010

Quel est le point commun entre les hommes qui fréquentent les bars pour célibataires ? Ils sont tous mariés. Coup de foudre : ce qui arrive lorsque deux célibataires très excités, mais peu sélectifs, se rencontrent. Juste un(e) ami(e) : Quelqu’un du sexe opposé dont la pensée de coucher avec lui ou elle est vraiment peu appétissante. Cœur : Siège qui semble de la première passion chez bien des femmes. Siège qui semble de dernière...

… et Cheba!

17 février 2006

Hey bien oui, après vous avoir délaissé tout ce temps, votre fidèle serviteur rapplique avec une chronique double! Oui, oui, juste pour vous, vous savez combien il vous apprécie, même s’il ne vous le dit pas assez souvent. Tsé, en ce temps de la Saint-Valentin, il faut bien se délier le coeur un petit peu... Et puis, votre chroniqueur doit admettre qu’il s’ennuyait de flirter avec les bas-fonds des ruelles. Non mais tsé, depuis...

Cools Coins : prise #2

10 octobre 2008

Deuxième chronique des CCCM, ou Cools Coins Culturels de Montréal. Cette semaine : voyage au coeur de la culture vénézuelienne, les boutiques de livres d’occasion et le Club Soda. Centre culturel Simón Bolívar (RO) Le centre culturel Simón Bolívar, qui se trouve au 394 boul. de Maisonneuve ouest (métro Place-des-Arts, sortie Bleury) est un espace où le Consulat général de la République Bolivarienne du Venezuela propose une panoplie d’activités culturelles. Chaque mercredi se tient...