Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Cools Coins : prise #2

Deuxième chronique des CCCM, ou Cools Coins Culturels de Montréal. Cette semaine : voyage au coeur de la culture vénézuelienne, les boutiques de livres d’occasion et le Club Soda.

Centre culturel Simón Bolívar (RO)

Le centre culturel Simón Bolívar, qui se trouve au 394 boul. de Maisonneuve ouest (métro Place-des-Arts, sortie Bleury) est un espace où le Consulat général de la République Bolivarienne du Venezuela propose une panoplie d’activités culturelles. Chaque mercredi se tient une séance gratuite de cinéma durant laquelle sont présentés des films du Chili, de Colombie, du Brésil… Si vous êtes curieux de découvrir l’art contemporain d’Argentine, l’exposition «Pintores argentinos de aquí y de allà- section II» est présentée du 2 au 24 octobre. Le centre culturel invite régulièrement des groupes de musique à venir se produire, comme l’ensemble instrumental vénézuélien A Contratiempo du 10 au 12 octobre. Vous pourrez aussi suivre sans frais des cours d’espagnol ou encore aller consulter le journal Le Bolivarien pour vous tenir au courant de l’actualité politique. Cet espace culturel accueille quiconque a un projet, que ce soit sur la culture chinoise, libanaise, québécoise ou péruvienne, il suffit de remplir la demande en ligne. Vous trouverez plus d’information sur le site consulvenemontreal.org.
N’hésitez pas à vous rendre sur place pour découvrir cet espace chaleureux et ouvert sur la culture internationale! et redécouvrir, théâtres, opéra, cinémas, galeries d’exposition, salles de concert, cafés et bien d’autres !

Libraires sur St-Denis et Mont-Royal (WS)

Vous trouvez que payer 16 $ un roman au Renaud Bray n’est rien d’autre qu’une forme de vol cruel envers les pauvres poches creuses des étudiants ? Vous n’avez pas tort, et j’ai la solution parfaite ! Rendez-vous sur la rue St-Denis après le métro Laurier et sur la rue Mont-Royal au niveau du métro Mont-Royal. Vous pourrez découvrir les boutiques de livres d’occasion à Montréal, idéal pour les petits porte-monnaie. Bandes dessinées, romans, livres de photos, CD de musique, essais, livres d’arts, DVD, tout y est dans ces véritables cavernes d’Ali Baba. «Pas cher, pas cher!» aurait dit mon boss dans l’épicerie libanaise où j’ai travaillé cet été. À fouiner absolument.

Club Soda (CK)

Quand on pénètre pour la première fois dans le club Soda on est impressionné par la qualité de l’accueil, de l’endroit et par-dessus tout des réglages tant au niveau lumière que son! Que vous souhaitiez apprécier le show depuis la fosse dans un trash ou tranquillement posé avec votre mousse et une vue imprenable sur la scène, il y en a pour tous les goûts. Il y a rarement de l’attente au bar, et vous pouvez même vous faire servir lorsque vous êtes à l’étage (sous réserve de tips bien sûr!). Tout pour ne rien louper !

Le coup de cœur : en vous glissant à l’arrière après votre sortie et avec un peu de chance, vous pourrez même faire un hug à votre artiste favori! 1225 St Laurent, métro St Laurent.

des trésors s’y cachent !




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+

Dans la même catégorie

Cohen : Artworks

26 février 2010

Pour la première fois à Montréal, Leonard Cohen expose ses œuvres visuelles à la Gallerie Lounge TD. Le choix d’exposer ses travaux a été pris afin de présenter au public une autre facette de cet artiste. Leonard Cohen est d’abord connu pour ses créations littéraires et musicales. Il fait paraître son premier recueil de poésie à 17 ans, et obtient une reconnaissance internationale en tant que poète en 1961 avec The Spice Box of...

Génie et culture: imcompatibles ?

21 septembre 2007

CULTURE. Un mot qui peut susciter à Polytechnique différentes réactions rien que par la lecture de ses caractères : la curiosité de celui qui meurt d’envie d’apprendre autre chose que les modélisations de la semaine, ou le dédain de l’autre qui, en lisant ce journal, est persuadé qu’il a dû se tromper de direction après avoir monté les rampes du métro. Ces deux réactions paraissent totalement contraires l’une de l’autre, mais un point commun...

CHS – Combustion humaine spontanée

21 octobre 2007

Par Charlène Fowo La combustion humaine spontanée, un phénomène auquel on a encore bien du mal a trouvé une explication précise ! C’est dans un décor très sombre que se déroule la pièce de la création de Christian Lapointe, C.H.S. (Combustion humaine spontanée), à la Salle Jean-Claude Germain du Théâtre d’Aujourd’hui. Dès son entrée dans la salle, une chaleur pesante se fait ressentir et une forte odeur de cendre envahit l’odorat du spectateur, de...