Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

C’est la rentrée !

Fin août, c’est aussi la présentation des nouvelles programmations des salles de spectacles.
Voici un petit tour d’horizon sur la programmation de quelques salles de spectacles.

Le Théâtre du Nouveau Monde

Le TNM propose une variété de pièces de théâtre classique, des oeuvres internationales majeures. Cette saison est placée sous le signe de la lumière.
Au programme, l’éblouissante pièce de Shakespeare Beaucoup de bruit pour rien, mis en scène par
René Richard Cyr ou encore le brillant Le Bourgeois Gentilhomme
de Molière, mis en scène par Benoît Brière. Une pièce de Jean Paul Sartre sera jouée, Huis Clos, et Boris Vian sera mis à l’honneur à l’occasion du 50e anniversaire de sa disparition.
Le TNM présentera pour cette occasion
Et Vian ! dans la gueule, revue des textes et de la musique de ce grand auteur. Le TNM met également en lumière des formes artistiques émergentes avec L’Imposture, pièce fulgurante d’actualité d’Evelyne de la Chenelière et d’Alice Ronfard.

www.tnm.qc.ca

L’Orchestre Symphonique de Montréal

Cette année, L’OSM a choisi de mettre à l’honneur la grande tradition classique viennoise, avec la présentation de l’intégrale des symphonies de Beethoven. La musique de
Claude Debussy sera également à l’honneur ; plusieurs de ses oeuvres orchestrales seront jouées pendant la saison. La musique de Debussy
est très subtile et plus évanescente que celle de Beethoven. La saison s’ouvrira avec la Grande Messe des Morts d’Hector Berlioz et se terminera par la Neuvième Symphonie de
Mahler et les Quatre derniers lieder
de Richard Strauss. Ces oeuvres explorent à leur manière le rapport entre la vie et la mort. Plusieurs chefs d’orchestres et des solistes de renommée internationale ou de jeunes talents seront invités pour compléter cette très belle programmation.

www.osm.ca

L’Orchestre Métropolitain

Vous avez certainement remarqué leur publicité pour cette nouvelle saison, bel arrangement photographique et typographique. L’Orchestre Métropolitain se démarque. Il a la particularité de vouloir promouvoir la musique classique, notamment auprès des jeunes. L’Orchestre soutient les jeunes chefs et solistes en les invitant à jouer des oeuvres importantes du répertoire. Le Métropolitain se démarque aussi par son désir de placer la musique à la portée de tous et de partager sa passion.
Ainsi, avant chaque concert, un conférencier présente gratuitement les oeuvres et les compositeurs au programme. Pendant les concerts, le chef d’orchestre prend la parole pour expliquer un thème ou commenter une oeuvre. L’orchestre joue aussi bien dans les salles conventionnelles, telle la Place des Arts, que dans les cégeps, les églises ou les parcs de Montréal. Yannick Nézet-Séguin,
pour sa 10e année au Métropolitain, souhaite continuer à élargir les horizons musicaux du public. Cette saison se jouera donc des morceaux des oeuvres de Strauss, accompagné par la soprano Barbara Bonney, mais aussi des oeuvres de compositeurs russes (Tchaïkovski) et français (Ravel).

www.orchestremetropolitain.com

L’Opéra de Montréal

L’Opéra de Montréal propose chaque année des opéras reconnus. Six opéras font partie de la programmation, avec notamment la célèbre création de Mozart La Flûte Enchantée,
avec Karina Gauvin dans le rôle de Pamina. Cendrillon de Massenet fait aussi parti de la programmation de la saison. L’Opéra rejouera Tosca, de
Puccini, pièce qui lançait la compagnie il y a 30 ans. La saison débutera par le programme double Il Paggliacci
de Leoncavallo et Gianni Schicchi de
Puccini. L’Opéra de Montréal a également choisi de démocratiser leur discipline avec la présentation de l’oeuvre et des artistes avant chaque représentation. L’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal propose aussi des mini-récitals dans le métro. Joués par les voix de la relève, ils ont aussi pour but de présenter les oeuvres au programme.

www.operademontreal.com

La Société des Arts Technologiques

La SAT est un centre lié à la technologie numérique. C’est aussi bien un centre de recherche que de création, de production, de formation ou encore de diffusion. La programmation, mise à jour chaque mois, propose des événements et des expositions liés à des oeuvres issues des technologies informatiques ou détournées de celles-ci. Cette saison va débuter avec l’exposition Art &
Design Montréal
, qui rassemblera une quinzaine de photographes, de designers graphiques et d’illustrateurs qui mettent habituellement leur talent au profit de clients commerciaux.
A noter également, Grafizm,
une compétition de graphisme en direct et devant le public sous le thème « l’art qui dérange ».

www.sat.qc.ca

La TOHU

Le cirque a une place privilégiée dans la ville de Montréal. Il possède sa propre salle de spectacle : La TOHU. De grandes compagnies seront à l’affiche, avec entre autre les
7 doigts de la main qui représentera
La Vie mi-septembre. La troupe présentera également en première
Psy, sa dernière création, en février.
Plusieurs groupes de mains-à-mains Français et Québécois présenteront leurs numéros. La compagnie russe
Teatr Licedei, en tournée mondiale, présentera son spectacle de clowns muets Semianyki. La programmation se terminera comme chaque année par les spectacles de L’École Nationale de Cirque. En parallèle, plusieurs expositions en lien avec le cirque se tiendront à la TOHU. Notons également la création du nouveau
Festival International des Arts du Cirque, dont la première devrait se tenir en juin 2010.

www.tohu.ca

Image article C’est la rentrée ! 454

La Chapelle

Le Théâtre de la Chapelle est une des scènes « alternatives » de Montréal.
Les spectacles proposés sont très contemporains et mélangent plusieurs genres : théâtre, cirque, musique, marionnettes, … La programmation est divisée en deux axes : la série Chaosmos – fusion du désordre (chaos) et de l’ordre (cosmos) – et la série France, d’autres scènes. Les oeuvres de la série Chaosmos refl ètent le monde contemporain. Elle contient deux reprises de succès montréalais :
Stéphane Crête avec son « Cabaret théâtro-musical exubérant » Esteban,
et Peter James avec Psykotyk Happening Project. Elle contient également trois nouvelles créations, dont la première mondiale de benu, une narration « auto-fictionnelle-mythologicographique
» d’bi.young. La Série France, d’autres scènes permet à de jeunes compagnies théâtrales françaises de se produire à Montréal.
Angela Laurier présentera ainsi
Déversoir, autofiction documentaire mêlant théâtre physique, vidéo et émotions fortes.

lachapelle.org

Image article C’est la rentrée ! 455

Pour conclure, notez que la quatrième édition du festival M
pour Montréal
, qui se tiendra du 19 au 21 novembre, a programmé des événements jusqu’au début du festival. Le 5 et 6 septembre se déroule l’événement Sirius – M sur les Quais. Pendant deux jours, la Place des Vestiges sur les Quais du Vieux-Port se transforme en place des festivals : 25 artistes vont se relayer sur deux scènes. Les Dales Hawerchuk, Jedi Electro, Duchess Says, aRTIST oF tHE yEAR seront présents lors de cet événement.

Puis début octobre, les soirées
mini-M recommenceront. Au programme
: BBQ au Foufs avec les
Demon’s Claws et Class le 2 octobre, et Ariel et Creature le 30 octobre pour un mini-M spécial Halloween.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.