Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Une session de plus, une session de moins…

Ça y est, c’est à nouveau cette période de l’année. À partir de maintenant il devient difficile de faire comme si les vacances pouvaient continuer encore pour quelques semaines.

Bien sûr, il est toujours possible de tricher pendant la première semaine de cours (lire « mercredi » et « vendredi »). Prendre ça relax parce que de toute façon, à part distribuer les plans de cours, il ne se passe jamais grand chose de pertinent. Il ne faut cependant pas se faire d’illusions, parce que la session a bel et bien débuté et ni les bières que vous pouvez boire sur les terrasses, ni les BBQ que vous pouvez faire sur votre balcon ne pourront y changer quoi que ce soit.

Vous vous dites peut-être – si vous êtes nouveau parmi nous – qu’à part éventuellement les quelques matins où le réveil sera difficile ou les quelques jours à souffrir de la salmonelle, il y aura peu de place pour les distractions d’ici au mois de mai prochain. Les « anciens » auront tôt fait de vous corriger en vous faisant comprendre qu’en plus du traditionnel Pub du vendredi, les occasions de se changer les idées à Poly sont nombreuses.

En effet, il suffit de faire le tour des pavillons de l’École durant la semaine pour réaliser que le party n’est pas exclusif au Pub et se prolonge toute la semaine au sein des différents comités de Poly. Peut-être la vie étudiante si effervescente est-elle due au fait qu’il n’y a pas de réel endroit où sortir après les cours (contrairement aux autres universités du centre-ville) et qu’il faut compenser le manque de bars par des occasions de boire dans un local… ou bien, peut-être est-ce parce qu’il faut absolument avoir un prétexte pour éviter de pratiquer ses wronskiens, ses diagrammes de Bode tracés à la main ou encore ses équations de Maxwell.

Pfffff ! Comme si ça prenait une excuse pour éviter de faire ses devoirs… ou pour boire de la bière.

Le secret, c’est de trouver le délicat équilibre entre investir assez de temps dans ses études pour au moins comprendre l’énoncé des questions d’examen, et se divertir pour éviter de s’arracher les cheveux en tentant de résoudre des intégrales de la mort, of the death y de la muerte (celles qui sont venues à bout de tous les plus grands Maîtres Ninjas).

Au Polyscope, pour la plupart des membres, le divertissement comprend corriger des textes incompréhensibles, monter des pages dans InDesign, boire de la bière et jouer à Quake. Les autres membres du journal, ceux qui sont cool, jouent à Quake, vont voir des spectacles et des matchs des Carabins grâce aux billets de presse et empruntent occasionnellement du matériel à PolyPhoto, question d’abuser au maximum.

Joignez-vous à nous le temps de quelques concerts, ou le temps d’un bain de sang à Quake ! Venez nous rejoindre sur l’herbe du parc Jean-Drapeau pour les Piknic Electronik du dimanche, ou sur les tabourets du deuxième étage du Métropolis, on pourra partager délicieux hot-dogs et bière trop chère, respectivement.

Si vous êtes davantage intéressés par le sport, nous offrons des places pour les matchs des Carabins. Si vous êtes intéressés par la photographie, allez faire un tour chez PolyPhoto, ils se feront un plaisir de vous accueillir dans leur minuscule local en-dessous de l’escalier. Ils vous apprendront même les rudiments de la photo directement depuis le terrain lors des matchs des Carabins. Pour davantage d’information à ce sujet, consultez la page 11 du journal. Qui sait, vous obtiendrez peut-être une passe all access pour le vestiaire des cheerleaders ou celui des Carabines.
Alors ne commencez pas à prendre de mauvaises habitudes. Si j’en vois un de vous dans les labos d’info de Lassonde un samedi matin avant la semaine précédent les intras, je vous botte le cul jusqu’à ce que la notion-même de cul disparaisse de la mémoire collective. Enfin… moi, les samedis matins, je dors, donc j’imagine que vos postérieurs sont en sécurité… Pour cette fois.

Venez nous rejoinde à ces évènements au cours de l’automne !

27 août au 7 septembre
Festival des Films du Monde
Quartier des spectacles
30 août
Piknic Electronik – Ninja Tune
Parc Jean-Drapeau
5-6 septembre
M sur les Quais
Place des Vestiges, Vieux-Port
20 septembre
Piknic Electronik – Dubstep
Parc Jean-Drapeau
25 septembre
Deadmau5
Métropolis
30 septembre au 4 octobre
POP Montreal
Plateau Mont-Royal & Mile-End

Mots-clés : Piknic Electronik (46)



*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.