Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Chronique technologique

Google lance son propre browser

Le géant du web Google a décidé de lancer son propre fureteur web, rentrant maintenant en compétition avec Internet Explorer et Mozilla Firefox. Ce fut un lancement relativement surprenant, alors que Google a encouragé de plusieurs façons au fil des ans le développement de Firefox. Certains croient que c’est une pièce supplémentaire pour étendre les mains de Google dans les habitudes de navigation de leurs utilisateurs, pour avoir encore plus d’informations sur ceux-ci et leur montrer des publicités encore plus ciblées. Cette théorie a été renchérie par le fait que la licence d’exploitation du programme (EULA) disait que chaque forme de contenu publiée à l’aide du programme devenait propriété de Google et donc que Google avait le droit de s’en servir comme bon lui semble. Ceci fut une erreur de la part de Google, elle a tout simplement recopié la licence standard de ses produits web sur son fureteur,et a été modifié après peu de temps. La théorie fut elle aussi rapidement démantelée, tout simplement par le fait que le logiciel de Google est ouvert, c’est-à-dire que le code source y est pleinement accessible, rendant toute intéraction entre Google et le browser à découvert.

Une autre théorie explique que Google prépare de lancer son propre système d’exploitation, et, pièce par pièce, il compte lancer les parties de celui-ci. Le lancement de leur fureteur web serait donc une bonne pièce du morceau, voulant dire que Google serait sérieux dans sa volonté de rentrer en compétition directe avec Microsoft. Finalement, plusieurs gens ont soumis l’idée que la raison principale d’un tel lancement de la part de Google est pour augmenter la compétition dans le domaine des browsers web, permettant à Google de créer des applications web encore plus impressionnantes que celles déjà mises en place.

D’après mon expérience, les avantages indéniables du produit de Google sont sa vitesse et sa simplicité d’interface. En ayant fait le test sur plusieurs ordinateurs, dont certains relativement peu performants (celeron 2 GHz, 256 MB RAM, Windows XP), j’ai été très surpris de la vitesse à laquelle il pouvait faire afficher les pages webs. D’un autre côté, la stabilité n’est pas toujours au rendez-vous, particulièrement si plusieurs onglets sont ouverts dont quelques uns avec du contenu flash. Vous pouvez en faire l’essai en le téléchargeant : http://www.google.com/chrome.

La Xbox 360 est moins cher que la Wii

Depuis le début du mois de septembre, Microsoft a fait une coupure de prix de sa console Xbox 360, la rendant maintenant au prix de 199$, 299$ et 399$, dépendemment si vous prenez le modèle sans disque dur, avec 60 GB ou avec 120 GB, respectivement. La Wii n’ayant pas changé de prix depuis son lancement, est toujours à 250$ et, considérant les ventes phénoménales qu’elle soutient, ne chutera pas de prix avant l’été 2009. Cette coupure risque de donner un avantage très compétitif à Microsoft pour la période des fêtes face à Sony, qui elle a maintenant sa console la moins chère au même prix que la console la plus chère de Microsoft, soit 399$.

Du côté PC, la semaine dernière était le lancement du jeu extrêmement attendu, Spore, lancé en grandes pompes par EA. Le jeu est un produit de Will Wright, le créateur derrière SimCity et The Sims. Le jeu est un mélange de 5 types différents de jeux, tout en étant plutôt simplifié pour permettre à un nombre maximal de joueurs de s’y intéresser. Étrangement, le jeu explore le phénomène de design intelligent, où le joueur affecte l’évolution de sa créature du stade micro-biologique jusqu’à son ascension à la civilisation et au progrès technologique. À partir de ce moment, le jeu explore la colonisation de l’espace et de la galaxie. C’est un jeu assez complexe à décrire, particulièrement à cause de toutes les choses diférentes qu’il essait d’accomplir. Dans tous les cas, il mérite clairement d’y jeter un coup d’oeil!

Nous avons survécu la fin du monde

Le LHC (Large Hadron Collider) a été mis opérationel au CERN la semaine dernière malgré les craintes exprimées un peu partout qu’une telle machine risque de détruire notre univers. La raison derrière ces craintes est que l’appareil aurait la capacité de créer des trous noirs microscopiques ainsi que de particules dont on ne connaît pas les effets directs. Cependant, toutes les plus grandes associations de physiciens ont confirmé que les risques d’évènements du genre sont relativement nuls. En effet, les scientifiques du CERN ont l’intention de créer des trous noirs, mais ils sont tellement petits et peu énergétiques qu’ils seront détruits à l’intérieur de nanosecondes par un effet appelé la radiation Hawking. Le LHC est entré en fonction le 10 septembre 2008 et compte augmenter la puissance des collisions durant 6 à 8 semaines. À ce moment, les collisions atteindront une énergie de 10 TeV et au printemps le LHC sera utilisé à sa pleine capacité et permettra des collision de 14 TeV.

La raison d’être de cet appareil est particulièrement liée à une particule appelée Higgs-Boson. Cette particule est la seule à ne pas avoir été observée dans le modèle standard des particules subatomiques. Cette particule est censée expliquer le rôle et les intéractions qu’ont les particules avec leur masse au niveau quantique. Si nous n’arrivons pas à trouver cette particule, nous n’aurons pas d’explication sur l’origine de la masse des particules. Pour plus d’informations, allez voir ce site : http://www.astroengine.com/?p=738.

Rappel de produits VAIO

Sony est dans l’eau trouble, procédant à un rappel d’une vaste gamme de ses ordinateurs portables VAIO. La cause serait due à un problème de surchauffage ayant causé des brûlures à 7 personnes. Les portables défectueux ont été vendus dans la période de juillet 2007 à mai 2008. Les laptops sujets du rappel sont les modèles suivants : VGN-TZ100, VGN-TZ200, VGN-TZ300 et VGN-TZ2000. Ce n’est pas le premier problème que Sony a avec le surchauffage. Le rappel en question affecterait environ 73 000 ordinateurs sur le marché. En 2006, Dell, Apple, Toshiba et Lenovo ont émis des rappels sur leurs batteries, toutes manufacturées par Sony, pour un total de 9 millions de batteries. En aout 2007, Sony a aussi dû rappeler des centaines de milliers de caméras photos DSC-T5. Sony ne s’attend pas à ce que cette opération modifie ses revenus.

Articles similaires

Meilleur du Web

3 octobre 2008

La chronique techno est maintenant disponible sur le web! Visitez http://comic.polymtl.ca/articles Révélation du Google Phone Après quelques délais, nous avons finalement eu la chance de voir le premier téléphone se servant du système d’exploitation Android de Google. Le téléphone avait le nom de code HTC Dream, mais a été renommé G1, pour se servir de l’avantage commercial de la marque de Google. Il a été révélé lors d’un évènement organisé par T-Mobile, qui sera...

Chronique Technologique

11 février 2008

L’Église de la scientologie attaquée! Après avoir forcé plusieurs sites web à enlever un vidéo montrant les actions parfois étonnantes du fameux scientologue Tom Cruise, un groupe de pirates a décidé d’agir contre cette secte, et d’affecter le plus possible les plus grands sites reliés à la scientologie. Plusieurs vidéos de ce groupe (nommé Anonymous) ont fait l’apparition sur le web, et armés du support de plusieurs communautés d’Internautes, plusieurs articles anti-scientologie ont pris...

Chronique Technologique

30 janvier 2008

Nouvelles de CES Plusieurs nouvelles sont sorties la semaine dernière, alors que toutes les grandes compagnies de technologie faisaient aller leurs équipes de marketing pour pouvoir démontrer leur savoir-faire à la plus grande exposition d’appareils électroniques au monde, le Consumer’s Electronic Show, à Las Vegas. Comme d’habitude, il y a eu énormément d’informations qui sont ressorties de cet évènement, dans la plupart des sphères du monde de la technologie. Warner Bros et New...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+