Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Behemoth à Montréal

Behemoth de passage à Montréal c’est un peu comme un combat de tops modèles féminins en lingerie Victoria Secret dans la boue. C’est à la fois beau et totalement dégradant mais damn’ on manquerait ça pour rien au monde !

Pour le lecteur moyen du PolyScope, arriver à apprécier un album de Behemoth doit étrangement s’apparenter a avoir un don pour déceler la subtilité cachée dernière les chants gutturaux d’un cœur de Slaves chevelus sur lesquels on pratiquerait live un arrachage de dents de sagesse sans anesthésie. Passé ce préambule qui devrait sonner comme un avertissement aux oreilles des groupies anorexiques du dernier single de Lady Gaga, rentrons dans le vif du sujet. La formation polonaise était donc de passage au Medley le 29 Juin dernier dans le cadre de leur tournée estivale nord-américaine pour faire la promo de leur récent opus, The Apostasy, et nous introduire en avant-première quelques pistes du futur Evangelion dont la sortie est prévue pour le milieu de cette année.

Accompagné sur scène par Deathmarch, Aeternam et Ashes of Eden, et malgré quelques problèmes techniques qui ont abouties à l’avortement de certains solos. Le groupe a donné une prestation à faire se retourner plus d’un dévot dans sa tombe en enchaînant avec une dextérité remarquable des titres comme At the Left Hand Ov God et Christians to the Lions. L’ambiance était également au rendez-vous devant la scène où on a pu voir fleurir quelques essais de circle pit et une overdose de headbangs.
Bref, Behemoth en show c’est efficace et ça nettoie les tympans. Mon conseil : si ça vous tente de découvrir le groupe, essayer de commencer par l’album Demi-God. Très efficace pour casser un party et réveiller les zombies qui trainent dans le fond de votre jardin. Pour finir, malgré l’absence du HeavyMTL cette année, vous ne serez pas en reste bien longtemps car nos amis de BraveConcerts nous concoctent un certain nombre de surprises pour les mois à venir avec notamment les passages prévu sur Montréal de Edguy, In Flames, Children of Bodom, Obituary et du Summer Slaughter Tour.

Crédit Photo : Paul Blondé

Articles similaires

Programmation de la 11e édition de MUTEK

31 mai 2010

Après la célébration grandiose de ses 10 premières années d’existence l’année dernière, le festival de musique électronique MUTEK est de retour cette année avec son lot de surprises, de découvertes et d’excitation. S’adressant à un public souvent plus aguerri que d’autres festivals de musique électronique (terme qui devrait d’ailleurs aujourd’hui pouvoir se raffiner afin de ne pas confondre ceux peu familiers avec cette branche de l’arbre des genres musicaux), cet évènement présente un large...

Lucia di Lammermoor : une tragédie shakespearienne à l’italienne

18 juin 2009

L’Opéra de Montréal rabattait le voile de sa 29ème saison avec la présentation de l’œuvre de Puccini, Lucia di Lammermoor, créée en 1835 à Naples (Italie). Acte I. L’histoire se déroule en Écosse à la fin du XVIè siècle. Deux familles rivales, les Ashton, dont le château se situe près de Lammermoor, et les Ravenswood, connaîtront un destin tragique. Lucia Ashton (Eglise Gutierrez) et Edgardo Ravenswood (Stephen Costello) désirent se marier malgré le passé...

Wave

12 septembre 2008

Présenté à l’Usine C, Wave vient clore le cycle de la Climatologie des corps (Après Pluie en 2004 et Temps de chien en 2005). Cette nouvelle création nous transporte dans un univers où le climat devient métaphore des éléments extérieurs qui affectent la vie des êtres. Porté par cinq danseuses remarquables, Wave explore notre capacité et notre désir individuels à nous fondre dans un environnement de plus en plus vaste et multidimensionnel; une nature...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.