Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Dave Matthews Band en concert

Cette année c’est Dave Matthews Band qui a donné le coup d’envoi de la saison estivale montréalaise et de ses innombrables spectacles extérieurs. Une entrée en matière très réussie de la part des jazzmen de CharlotteVille.

C’est un Dave Matthews Band particulièrement survolté qu’on a retrouvé sous les cieux cléments du parc Jean Drapeau le 10 juin dernier. Profitant d’une bonne acoustique le groupe a absolument tenu a nous présenter la majorité des titres de son nouvel album hommage, Big Whiskey and the GrooGrux King, alors que la plupart des fans présents s’attendait davantage à retrouver les vieux classiques qui ont fait leur popularité. D’abord un peu somnolent et discret, le public s’est finalement réveillé à l’arrivée de Jimi et du jam délirant qui l’a suivit. Se sont alors enchaînés tous les plus grands succès du groupe, revisités pour l’occasion.

Car c’est ça le secret de la bande à Dave : des compos fleuves étirables à l’infini mêlées à des solos interminables, prétextes pour la formation Virginienne de laisser libre court a son imagination et a ses talents d’improvisation tout en restant connecté avec le publique. On y trouve parfois quelques longueurs mais on est rarement déçu. A voir et a revoir donc, sur scène bien plus que sur disque.

Crédit photo : Dave Matthews Band




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+