Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

L’autre duel du 4 Novembre : CNN vs. MSNBC

Ils sont là, prêts. En une nuit, ils ont montés leurs studios, décors et pancarte. Que ce soit CNN sur Times Square ou MSNBC sur le parvis du Rockefeller Center, ils veulent attirer le plus de monde sur place, mais aussi surtout devant le petit écran.

À Times Square, la première chaîne d’information mondiale a transformé la place en une grande foire : il y a des tables de bars installées, des sachets de popcorn chauds, et des bretzels. Des t-shirts, serviettes et gants en mousses à l’effigie de la chaîne sont distribués. Les résultats ne tomberont que dans une dizaine d’heures, mais la foule se presse déjà dans l’un des endroits le plus connu de New York. Selon Ryan Mooney, un des directeurs de CNN Marketing, la chaîne d’information en continu a choisi d’installer une grande scène sur Times Square car c’est un endroit très fréquenté, surtout par les touristes. Interrogé par rapport aux accusations de certains partisans républicains accusant CNN de favoriser les démocrates, M. Mooney répondit par la négative : « Je crois que c’est une perception que les gens ont, mais nous voulons vraiment être objectifs. Il est inutile pour nous d’être 100% républicain ou 100% démocrate. Nous voulons que le plus de monde regarde CNN. Nous voulons vraiment vous donner les deux côtés. »

Le réseau NBC (qui inclut MSNBC) n’était pas en reste, le parvis du Rockefeller Center était transformé du tout au tout : les drapeaux des pays du monde étaient tous remplacés par des drapeaux américains, il y avait une carte électorale par-dessus la patinoire et un tapis bleu décoré d’étoiles recouvrait la chaussée piétonnière. « C’est notre Super Bowl, c’est notre grand événement sportif, notre événement de l’année, des 4 années, alors nous donnons notre maximum. » déclara Chris Meador, directeur sénior en stratégie de marque pour MSNBC. Son point de vue des autres chaînes télévisées était d’ailleurs critique : « Quand je regarde Fox News, j’ai l’impression qu’ils me forcent leur point de vue, et quand je regarde CNN, j’ai l’impression qu’il ne font que me donner les nouvelles. MSNBC s’adresse surtout à une audience engagée et désirant en apprendre plus. J’aime croire qu’ici à MSNBC, nous aimons défier vos pensées et votre point de vue. » Finalement, quant aux accusations de favoritisme vers les démocrates, M. Meador fait remarquer que Joe Scarborough, un présentateur de MSNBC, était un membre de la chambre des représentants en tant républicain.

Au final CNN a réalisé l’un de mes meilleurs scores de toute son histoire. Mais MSNBC aura connu un vive succès sur place. Match nul dans ce duel des chefs.

Articles similaires

Journée mondiale conte le Sida

21 novembre 2003

Un génocide avéré a gagné la surface de la planète, un génocide comme l'histoire n'en a jamais connu. Cette affirmation est forte, et d'autant plus forte aujourd'hui, quand on considère d'un oeil un tant soit peu attentif la situation mondiale du VIH/SIDA. Chiffres : 42 millions de personnes atteintes du virus du SIDA, dont 29 en Afrique sub-saharienne. Il y a de quoi paniquer, surtout quand on constate d'une part la très forte vitesse...

Oeufs-Mayo

9 octobre 2007

Il n’y a pas longtemps, par un beau petit matin de septembre, en cuisinant mes oeufs-mayo, j’feuilletais le journal, et v’là donc que j’tombe ti pas sur un article parlant de la Belgique. Alors là, mon réflexe premier, ce fut bien sûr de m’plonger quelques frites dans de l’huile bien chaude pour accompagner ma mayo, évidement. Mais là, j’apprends-ti donc pas que la Belgique en question est en crise, et une grave, en plus...

Quelle actualité!

27 octobre 2006

Cette semaine a vu défiler pas mal d’événements. Tout d’abord la question environnementale, notre ministre fédérale de l’environnement qui passe sous silence les obligations du Canada face au traité de Kyoto. Ignatieff se démarque dans la course à la direction du PLC et surtout face à ses deux grands rivaux Bob Ray et Stéphane Dion en récoltant l’appui de près du tiers des délégués. Ottawa confirme de nouveau les aides pour l’Afghanistan et l’OTAN...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.