Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Une destination, un projet, 8 aventuriers…

Après trois mois d’attente, le CIPO 2009 (comité international de projet outremer) a finalement un projet. En effet, depuis début décembre, le groupe de huit étudiants travaillait fort pour se préparer à un voyage dont ni la destination, ni le projet de coopération n’étaient connus.

C’est un soulagement pour le groupe et surtout, une source de motivation additionnelle à continuer leur effort de financement sachant qu’à la mi-mai, nos huit aventuriers au grand cœur partiront au Burkina Faso pour construire une maison de transformation de céréales et de karité. En plus de contribuer à l’économie locale, ce projet permettra de mettre au profit de la communauté les compétences des femmes dans la production de beurre de karité, un savoir ancestral. Ils seront au cœur de la population en habitant dans des familles burkinabées pendant trois mois. Ce sera une expérience inoubliable autant pour les étudiants que pour la communauté locale.

Plusieurs activités auront lieu durant le reste de la session pour aider au financement du groupe 2009. Entre autres, un party au Tabasco Bar aura lieu le jeudi 9 avril, juste à temps pour la longue fin de semaine de Pâques. Surveillez les babillards pour suivre les nouvelles du groupe CIPO 2009.

D’ici là, si vous êtes touchés par leur démarche, venez les rencontrer à leur local (A-435) pour obtenir de l’information sur le groupe CIPO 2010, pour acheter des produits équitables ou tout simplement pour discuter !




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Une session à Singapour

28 mars 2013

Aéroport Changi, Singapour, vers 1h du matin. La première chose qui me soit venue à l’esprit, quand les portes coulissantes donnant sur l’extérieur se sont ouvertes, a été : « Non. »   Passer de l’atmosphère contrôlée de l’aéroport au climat tropical singapourien m’a donné l’impression de foncer dans un mur de chaleur et d’humidité. Avec un léger sentiment de panique, j’arrivais mal à imaginer à quel point la température pouvait grimper au soleil de...

L’AELEP et l’accomodement raisonnable

23 mars 2007

À l’heure où l’expression « accommodement raisonnable » semble faire de moins en moins l’unanimité au sein de la communauté canadienne, un bref retour en arrière s’impose afin d’avoir une meilleure perspective de toute la situation. C’est dans les années 90 que le Canada, afin de combler ses 10 millions de km2 de terres encore vierges mais surtout à court de main d’œuvre, a ouvert ses portes à l’immigration. De ce fait, des centaines...

Le deuil de la bien-pensance

23 janvier 2009

Par Oncle Camé George, tu vas me manquer un max. Faut le dire, et sans hypocrisie aucune. Pas comme le professeur Shadoko, ce calomniateur en puissance, voudrait me le faire clamer haut et fort, plutôt calmement et avec un peu de ce cynisme qui rend les mensonges un petit peu plus vrais. C’est d’ailleurs lui, Shadoko, qui vient me chercher noise chez moi, quand je me trouve en charmante compagnie. Il s’incruste aisément et...