Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Impro : la prochaine sera mixte !

voici un retour sur le tournoi d’improvisation universitaire (CUI 2009) auquel a participé l’Egotrip ce week-end, notre fière équipe d’improvisation de Polytechnique.

Bienvenue à tous !! [Annonce des joueurs] Bon match !! [Coup de sifflet]

Silence…

« Improvisation mixte ayant pour thème ‘‘Sushi et Kamikaze’’ d’une durée de 3 minutes, de catégorie libre, nombre de joueurs illimités. Caucus ! »
Et c’est parti !
En toute objectivité, cette improvisation qui mettait en scène un client allergique au poisson cru agonisant, le ministre de l’Immigration et un chef cuisinier ninja, était excellente. Mais hélas, à la fin de cette improvisation : pénalité majeure pour l’Egotrip !
Pourquoi donc ?
« Nombre illégal de joueurs : Aucune fille dans l’équipe » selon l’arbitre.
Et il avance :
« Il paraitrait que les filles ne sont pas assez intelligentes pour aller à la Polytechnique. »

Chacun de nos matchs s’est ponctué d’une scène de ce type. Je trouve ça poche.

D’où la question :
« N’y a-t-il pas à la Polytechnique des filles qui aimeraient s’amuser, tester l’improvisation théâtrale pour développer leur créativité et leur imagination ? »

Si tu penses:
« Oui ! J’existe et j’aimerais savoir comment ça fonctionne, tout ça ! »
Je réponds sans hésitation par :
« Retrouve nous au local de PolyThéâtre au A-411 le mercredi entre 18h et 18h30 !
Si tu veux nous contacter, c’est très simple : Courriel : impro, step.polymtl.ca Tél. : (514) 340-4747 # 4394 Responsable : Laurent Spreutels
P.S. : Notre réunion commence par un rassemblement le mercredi entre 18h et 18h30 autour d’un repas ou d’une bière, puis nous migrons vers un local à 18h30 pour commencer la pratique qui dure environ jusqu’à 21h30. »

Certes, certes, j’ai conscience qu’il est beaucoup plus amusant de jeter des cailloux sur les lémuriens du Biodôme ou de profiler des ailes d’avion, mais tout de même, je trouve dommage de ne pas avoir d’âmes féminines dans l’équipe. En effet, celles-ci apportent un nouvel éclairage sur la scène, améliorant l’écriture des intrigues, la représentation des personnages et donc, la qualité de l’improvisation.
Grâce à vous, nouvelles et nouveaux (mais oui, les mecs aussi sont les bienvenus !), la CUI sera nôtre l’an prochain (sacré tunnel ! ).




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Dans la même catégorie

Sexe, mensonges et trahisons

6 février 2009

C’est dans le petit théâtre de la marquise situé au milieu du vieux port à l’intérieur de la très belle Caserne Létourneux que se joue en ce moment et jusqu’au 14 février Les Liaisons Dangereuses adapté et mise en scène par Daniel Paquette. L’histoire est connue de nos cinéphiles assidus (ou pas), car cette pièce a très largement inspiré le film « Sexe Intention » (Cruel Intention en anglais). Sexe, mensonges et trahisons, voilà...

Un été haut en (quatre) couleurs

14 août 2009

Quel été nous avons eu ! Bien sûr, les optimistes diront qu’il n’est pas encore terminé et que les cours qui recommencent ne sont qu’une illusion et que s’ils retournent se coucher, ça sera encore les vacances demain. Des intentions nobles, c’est évident. Mais j’ai le regret de vous informer que les vacances d’été sont bel et bien terminées. Tout de même, on n’est pas nécessairement fâchés que l’été s’achève. Car après des semaines très...

Disney rachète Lucas Film et relance la saga Star Wars

2 novembre 2012

  Mardi 17h55, dans 5min, c’est la réunion du Polyscope. Pas d’article à proposer, rien ne m’inspire cette semaine, c’est la déchéance. Encore est toujours la même chose : les politiciens font de la démagogie lorsqu’ils ne sont pas corrompus, l’Ecole ne tourne pas toujours très rond et une nouvelle manifestation de l’Apocalypse portant le doux nom de Sandy dévaste New York. La routine quoi, rien de spécial à se mettre sous la dent....