Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Un coup de coeur pour Aya de Youpougon

Une nouvelle BD vient de faire son apparition sur les comptoirs des librairies québécoises. Il s’agit de Aya de Yopougon. À travers différents tomes, l’auteure Margueritte Abouet nous raconte l’histoire d’une jeune ivoirienne et de son entourage dans le quartier agité de Yopougon. On voit évoluer les personnages dans leur vie quotidienne à la fin des années 70.
L’histoire est légère, drôle et présente une Afrique sans les clichés de la guerre et de la famine, donc loin des caricatures que l’on peut voir habituellement. Tous les thèmes de société sont abordés : grossesses précoces, le« deuxième bureau » (expression ivoirienne pour désigner la maîtresse), l’homosexualité, la polygamie, la vie de famille, l’éducation…
En dévorant la bande dessinée, le lecteur a l’impression de regarder une série télévisée à cause des nombreux rebondissements et de l’enchaînement des différentes histoires. Cet effet est accentué par les dessins réalisés par Clément Oubrerie. Ils sont très vivants et réalistes, puisque l’on reconnaît certains paysages d’Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Pour ceux qui connaissent la Côte d’Ivoire ou qui sont familier avec l’Afrique de l’Ouest, ce livre sera tout simplement un délice, car ils retrouveront l’humour et même les sensations qu’ils ont laissés derrière eux. Pour ceux qui pensent que l’Afrique est un pays, vous aurez le bonheur de partir à la découverte d’une autre culture, d’une autre façon de parler le Français, et d’un humour qui ne laisse pas indifférent. De plus, l’auteur a pensé à vous en incluant un « petit lexique » des expressions ivoiriennes, des histoires très intéressantes en annexe pour mieux saisir la mentalité africaine, ou encore des petits conseils pour mieux séduire son homme.

Cet ouvrage en quatre tomes est publié dans un format original et très pratique en plus d’être absolument bien indiqué pour égayer vos journées d’hiver. Laissez-vous emporter avec ce court extrait.

Mots-clés : Littérature (20)

Articles similaires

Écrire au noir

30 janvier 2009

La plume d’abord, un Waterman émaillé que m’avait offert mon père en me souhaitant la meilleure des chances en écriture, le plus bel outil de l’écrivain que je ne suis pas devenu, moi, cet écrivaillon qui s’échine pourtant à recharger l’arme de cartouches vendues par paquet de quatre, munitions épisodiques dont l’encre opaque, noire, ténébreuse, ranime semaine après semaine, et ceci depuis près de cinq ans déjà, l’amour désespéré du plaisir d’être lu, et...

Les Identités meurtrières

31 octobre 2008

En cette ère de conflits, tensions, revendications internationales, que d’individus sont portés à déclamer haut et fort leur origine, à mettre de côté toutes les autres composantes de leur personnalité, et ainsi à amplifier ces points chauds. Les exemples sont innombrables, Palestine et Israël, Québec et reste du Canada, accommodements raisonnables, Catalogne, Corse, Kosovo, Rwanda… Au milieu de cet entremêlement planétaire, laissé en pâture aux politiciens flairant le pouvoir et à la recherche de...

J’ai mal à ma planète!

31 octobre 2008

Par Hugues Imbeault-Tétreault J’ai le bonheur cette semaine de vous présenter un livre qui me tient à coeur : Mal de Terre d’Hubert Reeves. Astrophysicien reconnu né à Montréal, l’auteur passe une importante partie de son temps à la vulgarisation scientifique et à la défense de l’environnement. Mal de Terre est un des derniers d’une série d’une vingtaine de livres de ce genre. Il dresse un bilan très inquiétant de la situation actuelle de...




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.