Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

Sucer, c’est tromper ?

Allô amis de Poly! J’espère que votre session et vos intras se passent bien et que vous êtes prêts à profiter de votre semaine de relâche. Une conversation récente avec des amis m’a fait penser à la question de Thierry Ardisson (présentateur français de l’émission Tout le monde en parle) : « Est-ce que sucer c’est tromper ? »
Cet article n’a pas pour but de répondre à cette question ni de faire l’éloge de la fellation. La question soulevée en réalité est : à partir de quel moment trompe-t-on son partenaire ? Est-ce que le fantasme relève de l’infidélité ? Ou l’infidélité commence-t-elle à partir du moment où les sentiments entrent en jeu ? Il n’y a ni bonne, ni mauvaise réponse à cette question, juste des points de vue qui dépendent du caractère et du vécu de chacun. Un philosophe martiniquais a dit :
« La fidélité, c’est juste un manque d’opportunités ». Si l’on suit ce raisonnement, l’Homme, au sens de l’animal humain, est, de par sa nature, infidèle et va « sauter » sur n’importe quelle occasion pour satisfaire sa libido. Pourtant toi qui lis cet article, je sais que tu as déjà été tenté et que tu n’as pas cédé. Bon d’accord, la fille était une vraie charrue et même si vous étiez les deux seuls survivants d’une explosion nucléaire, tu aurais sacrifié la survie de l’humanité pour ne pas coucher avec elle. On s’entend que dans ce cas, il ne s’agit pas vraiment d’une opportunité.
La vraie question est : qu’est-ce que la fidélité ? Tout dépend des règles du jeu imposées par les participants. Est-ce que pendant la période de flirt précédant l’étape « couple », le fait d’embrasser ou de coucher avec une autre personne peut-être considéré comme de l’infidélité ?
Imaginons le cas où tu rencontres la personne parfaite pour toi, mais au mauvais moment de ta vie. Tu tombes en amour un mois avant de partir en échange pendant un an. Étant persuadé d’avoir tiré le bon numéro, pars-tu en t’engageant dans cette relation ou attends-tu ton retour ?
Dans les deux cas, si tu as une (ou plusieurs) aventure(s) durant ton échange, peut-on considérer que tu as trompé l’autre. En effet, d’après la pyramide des besoins d’Abraham Maslow, le sexe est considéré comme un besoin physiologique, c’est-à-dire nécessaire à la survie de l’individu et qui peut l’emporter sur la conscience s’il n’est pas assouvi.
Dans ce cas, est-il possible d’établir une hiérarchie dans le fait de tromper ? Existe-t-il une échelle de gravité ? Est-ce moins grave d’embrasser que de sucer ?
Est-ce pire de fantasmer sur une autre personne pendant qu’on couche avec son partenaire ou de tromper sa moitié en fantasmant sur elle ? Est-ce que si tu rêves de coucher avec la meilleure amie de ta blonde, tu trompes ta blonde? Est-ce que s’imaginer un scénario torride avec Orlando Bloom est moins grave que de choisir ton partenaire de lab comme acteur ?
Est-ce que tu préfères que ton homme te trompe avec une femme ou un homme (et vice versa pour les gars, les gays etc.) ?
En conclusion, la fidélité n’est qu’une question d’entente. Elle relève du respect d’une promesse ou d’un engagement implicite. Pour être fidèle, il suffit de respecter les règles du jeu établies au départ. Sur cette note, je vous invite à passer une bonne semaine de relâche. Soyez sages mais pas trop ! Et surtout, restez fidèles à vous-mêmes.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.

Le Polyscope en PDF+

Dans la même catégorie

Entrevue avec Gilles Duceppe

10 octobre 2008

Ce fut dur, ce fut long, ce fut compliqué, mais Polyscope l’a fait : une interview exclusive d’un chef dans notre très cher journal ! Seul Gilles Duceppe, chef du Bloc Québécois, a accepté notre interview dans un moment aussi crucial que présentement. Né à Montréal, Gilles Duceppe est le fils du célèbre acteur québécois Jean Duceppe. Négociateur pour la Confédération des syndicats nationaux (CSN), en 1990. Gilles Duceppe devient le premier député élu sous...

La piscine du CEPSUM

20 mars 2009

Par Paul Krivicky, Directeur général du CEPSUM Construite en 1976 pour servir de site d’entraînement pour les Jeux olympiques de Montréal, la piscine du CEPSUM vient de subir une cure de jeunesse et possède maintenant un nouveau revêtement permanent en céramique qui remplace l’ancienne toile. Après plusieurs mois de travaux majeurs, les utilisateurs peuvent donc profiter dès maintenant des installations aquatiques. Plus précisément, le bassin de natation est ouvert aux nageurs depuis mardi après-midi...

Nouveautés nord-américaines, morts annoncées, et méchanceté gratuite

20 février 2009

On dirait que le Dieu de la rationalisation frappe fort ces temps-ci. Lorsque ce n’est pas des milliers d’emplois qui sont supprimés, c’est littéralement des compagnies qui sont fauchées, qu’elles soient bonnes ou non. Toutefois, ce branle-bas de combat permet à certaines nouvelles technologies d’émerger... La grande nouvelle de la semaine Restructuration oblige, General Motors se doit de faire un grand ménage : parmi les victimes, on retrouve Saturn, Saab, Hummer et High Performance...