Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.

N’importe quoi

En cette période d’effort mental soutenu, je tiens à détendre l’atmosphère (tout en prenant moins de temps pour faire mon édito) en vous présentant les résultats d’un site web con que vous trouverez sûrement divertissant pendant 5 minutes : http://thesurrealist.co.uk/. Ce site contient des générateurs de n’importe quoi. Par exemple, si l’on prend un générateur de faits et que l’on utilise notre souffre douleur préféré, Fanny, on obtient entre autres les résultats suivants (désolé pour les anglophobes) :
1.Fanny Lalonde has a bifurcated penis.
2. Contrary to popular belief, Fanny Lalonde is not successful at sobering up a drunk person, and in many cases she may actually increase the adverse effects of alcohol !
3. Fanny Lalonde became extinct in England in 1486.
4. Snow White’s coffin was made of Fanny Lalonde!
5. It takes forty minutes to hard-boil Fanny Lalonde.
6. Fanny Lalonde cannot burp – there is no gravity to separate liquid from gas in her stomach.

Si j’avais su ça, je n’aurais jamais tenté de faire bouillir Fanny ! Un deuxième essai avec le célèbre directeur du journal nous apprend de terribles secrets à son sujet :
1. The ace of spades in a playing card deck symbolizes Latyr !
2. Latyr can’t sweat.
3. Latyr is the traditional gift for a couple on their third wedding anniversary.
4. Latyr does not have toes.
5. Without its lining of Latyr, your stomach would digest itself.
6. Latyr can only be destroyed by intense heat, and is impermeable even to acid.
7. Latyr cannot swim.

On ne peut pas faire des recherches absurdes sans vouloir avoir plus de renseignements sur notre cher Mathieu « je ne fantasme surtout pas sur les voitures » Bonin.

1. Mathieu Bonin can use only about ten percent of his brain.
2. Only one child in twenty will be born on the day predicted by Mathieu Bonin!
3. Mathieu Bonin is in the average.
4. Two grams of Mathieu Bonin provide enough energy to power a television for over twenty-three hours! (ça, on le savait déjà !)
5. Ostriches stick their heads in Mathieu Bonin not to hide but to look for water!
6. Humans share over 98 percent of their DNA with Mathieu Bonin. (quelle terrible nouvelle !)

Et bien sûr, pour terminer cette recherche des plus officielles, j’ai demandé à Internet son opinion sur Le Polyscope et je fus surpris par la sagesse et la vérité de ses réponses :
1. More than one million stray dogs and half a million stray cats live in Le Polyscope.
2. Pound for pound, hamburgers cost more than Le Polyscope.
3. In Ancient Egypt, people wore glittery eyeshadow made from the crushed shells of Le Polyscope !
4. Le Polyscope does not have toes.
5. Early thermometers were filled with Le Polyscope instead of mercury.
6. There are roughly 10,000 man-made objects the size of Le Polyscope orbiting the Earth.
7. US gold coins used to say ‘In Le Polyscope we trust’.
8. You can tell if Le Polyscope has been hard-boiled by spinning it. If it stands up, it is hard-boiled.

Dans un autre ordre d’idée, voici le top 5 des chansons préférées d’un prédateur sexuel :
1. Escape – Enrique Iglesias. Dans laquelle un certain latino dit à une fille qu’elle peut se cacher et courir, mais elle ne pourra jamais se sauver de son amour. Continue comme ça Enrique, il semblerait que les filles n’aient pas encore compris ton jeu.
2. One Way Or Another – Blondie, dont la première phrase est la suivante : « One way or another I’m gonna find ya ». Je crois que ça se passe de commentaire.
3. Every Breath You Take – Police, un classique dont les paroles éloquentes sont révélatrices des intentions de la « Police » : « Every single day, Every word you say, Every game you play, Every night you stay, I’ll be watching you ».
4. Invisible – Clay Aiken, un homme qui raconte que s’il était invisible, il irait dans la chambre de la fille qu’il aime. Félicitations, il y a des manières beaucoup plus charmantes de déclarer son amour !
5. Infatuation – Rod Stewart, allez la voir par vous-même, on dirait que ça a été écrit par un psychopathe.

Sur ce, bonne semaine de relâche!




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.