Logo Le Polyscope
De toute façon, on est les meilleurs depuis 1967.
Publicité-- --Publicité

Les ustensiles

Publicité-- --Publicité

Je profite d’un moment de détente entre l’étude de deux matières pour vous parler de choses très sérieuses. Comme vous le savez, des milliards de personnes mangent. Non, je ne veux pas vous parler des pauvres petits veaux qui font « meuh meuh, non coupe-moi pas la gorge, je vais la subir l’opération qui va me transformer en femelle laitière ! ». Je veux vous parler de ces ustensiles jetables que l’on utilise à profusion. Si vous vivez dans une grotte, sachez qu’un ustensile jetable est un ustensile bon marché et souvent gratuit que seuls les plus riches peuvent se payer.
En effet, aucune apparence d’ustensile en plastique n’a été retracée dans l’histoire de la tribu des hommes bleus du désert alors qu’ils font probablement partie de ceux qui méritent de manger plus sur cette Terre. Non content de la chance que nous avons de pouvoir aller au McDonald se prendre huit fourchettes juste pour les plier, nous avons la fâcheuse habitude de les jeter aux poubelles après les avoir martyrisées.

Avez-vous déjà pensé que ces ustensiles fabriqués avec des méthodes obscures pourraient avoir des émotions ? La cuillère à laquelle vous n’accordiez aucune attention souffre énormément. Vous allez me dire que vous n’en avez jamais vu un bouger, mais je répondrai que s’ils ne bougent pas, c’est justement pour ne pas qu’on découvre leur plan diabolique. Dans les dépotoirs où nous les envoyons tous, les êtres de plastique forment tranquillement une rébellion. Il ne faudra pas attendre bien longtemps avant de subir une révolte. Imaginez-vous lors d’un beau matin d’été, l’air frais pénètre par votre fenêtre ouverte, « Walking on sunshine » joue à la radio et soudainement, deux fourchettes vous crèvent les yeux et se servent de vous pour manger une soupe bouillante. C’est ça que vous voulez ? J’espère que non, mais pour ne pas que ça arrive il va falloir changer votre mode de vie.

Voici des habitudes qu’il vous faudra acquérir : si vous utilisez un ustensile diabolique, regardez-le dans les yeux et demandez-lui pardon de lui avoir fait du mal. Certains préfèreront l’alternative violente qui consiste à s’assurer que votre ustensile est mort avant de le jeter. Plusieurs méthodes ont fait leurs preuves pour l’assassinat d’objets en plastique : le classique châtiment de la flamme qui fait retrousser ses pointes aux fourchettes a mis à mort les plus robustes des ustensiles. Si vous n’avez pas l’âme d’un tueur, vous pouvez toujours l’handicaper assez pour qu’il devienne inutile lors d’une attaque. Ils ne sont pas assez stupides pour vous attaquer avec une fourchette qui n’a plus de dents.
Les temps sont durs avec les intras, mais ce n’est pas une raison pour baisser la garde. Les objets vont se rebeller, les Chick’n Swell l’ont prédit il y a déjà quelques années. C’est donc à vous de décider : payer plus pour un ustensile réutilisable ou aider une armée en plastique motivée à nous anéantir.




*Les auteurs ont l’entière responsabilité de leurs articles et n’engagent d’aucune façon l’équipe du Polyscope ou de l’AEP, sauf lorsque la signature en fait mention. Nous laissons au lecteur la jugeote de déceler le sarcasme saupoudré sur nos pages.
Publicité--
--Publicité

Dans la même catégorie

Les Grands Ballets Canadiens : La Dame de Pique

23 octobre 2008

Si seulement toute la grâce des ballets pouvait accompagner la vie de tous les jours! Mais avant tout il vous faut savoir l’histoire de La Dame de Pique, ballet merveilleusement adapté du roman de Pouchkine. Le spectacle débute dans un café, où des officiers accompagnés de leurs belles jouent aux cartes. La tension règne dans cette assemblée, qui ne remarque pas qu’elle est observée de loin par un jeune homme. Hermann, officier de l’armée...

Fous de génie

26 août 2008

Vulgariser la science aux enfants : c’est l’ambitieuse tâche que ce sont donnés 11 étudiants de Poly cet été. Le défi était double puisqu’en plus de gérer des enfants en bas âge, il fallait leur inculquer des concepts scientifiques sans qu’ils aient l’impression d’être à l’école. Au vu des petits yeux brillants de mon cousin de 11 ans qui m’expliquait comment faire du béton, Folie Technique relève largement le défi. Il fallait être présent...

Chronique écolo

19 septembre 2008

En ce début de session, je vous annonce que la chronique environnementale de PolySphère, votre comité environnement, est de retour pour une 2e année dans votre journal étudiant préféré. Comme la sensibilisation de la communauté polytechnicienne fait partie du mandat du comité, il va de soi d’écrire des articles dans le Polyscope ! Rappelons-nous que l’année dernière, des thèmes tels les crédits- carbone, le compostage, la consommation responsable et les déchets électroniques ont été...